ESCITALOPRAM (ESCITALOPRAM OXALATE) : Avis et témoignages de patients

/static/themes-v3/default/images/default/opinion/traitement/intro-mobile.jpg?1564492295

Indications du médicament

Ce médicament est indiqué dans le traitement des épisodes dépressifs majeurs (c'est à dire caractérisés).
Voie d'administration : Orale
Molécule : ESCITALOPRAM OXALATE

L'avis de 19 patients sur ESCITALOPRAM

En résumé

Niveau de satisfaction général : 6.46/10 En savoir plus

Efficacité du traitement : 6.96/10 En savoir plus

Simplicité de la prise : 8.70/10 En savoir plus

Respect de la prise du traitement : 8.35/10 En savoir plus

Effets indésirables perçus : 4.85/10 En savoir plus

Amélioration de la qualité de vie : 6.22/10 En savoir plus

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Jamais
10 = Toujours

1 = Pas du tout important
10 = Extrêmement important

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

Conseils et astuces de la communauté


avatar
Fleur2jade
le 07/01/2024

Bonjour à toutes et à tous et meilleurs vœux pour 2024... entre autre la santé qui est, je pense que tout le monde sera d'accord ici, le plus important...

Voilà...

Je suis bipolaire de type 1 diagnostiquée en 2012 (au début de l'entrée au programme du CECOS pour une FIV qui a été un succès) mais en galère psychologique depuis mes 20 ans (je vais en avoir 50).

Après moultes médicamentsau cours de ces années, je suis depuis 2012, donc, sous théralithe 400g (x2) et lamotrigine 200 (x2)

En Avril dernier, suite à un trauma : incendie de notre maison avec le décès de 9 de nos amours à 4 pattes😭😭😭, ma nouvelle psychiatre (nous avons décidé de repartir à zéro en Charente alors que nous étions dans les Landes) me prescrit de l'escitalopram en 10mg puis en 20.

Au début (j'entends par là quelques semaines après la première prise), je me sens mieux mais dans mon cas... il ne faut pas rêver... pas dans l'éclate non plus!!!

Pour en arriver à mon problème, fin septembre, je commence à ressentir une migraine continue qui se déplace à plusieurs endroits de mon crâne. Je vais voir mon médecin 3 fois, il me prescrit successivement du doliprane 1000mg puis un combo doliprane, médicament dont j'ai oublié le nom avec de l'opacié et pour finir du doliprane 500, du doliprane caféiné et 20 gouttes de laroxyl/par jour.

Parallèlement, je vais chez un ostéopathe 2 fois, je me fais enlever 2 dents de sagesse un peu douloureuses, je fais des analyses de sang complètes, un scanner puis une IRM.

Début Janvier... rdv avec un neurologue. Je n'ai RIEN!!! Il me dit que c'est soit c'est l'anxiété (vous vous doutez bien de ma réaction... "Monsieur, 30 ans de dépression, je ne suis tout de même pas anxieuse que depuis septembre merci bien!!!") soit c'est l'escitalopram...

Je conclue en vous donnant la liste de mes symptômes : mise à part le mal de tête qui ne m'a JAMAIS quitté depuis septembre, j'ai beaucoup de mal à l'endormissement, très vite après mettre endormie, je suis réveillée par ce que je crois être le syndrome des jambes sans repos au début (décharges électriques dans les jambes) puis généralisées à tout le corps), picotements dans les mains et Piqûres d'aiguilles dans les doigts, légers vertiges et nausées, prise de poids (presque 10kg en 2 mois!!!). Je ne dors pratiquement plus donc... je suis fatiguée et déprimée. Ma vie de famille s'en ressent.

Je n'ai pas de rdv avec ma psychiatre avant fin mars!!! Alors que faire?

Est ce que l'escitalopram, après tant de mois de prise peut, comme le dit le neurologue, me créer tous ces symptômes ?

Merci de m'avoir lu car il faut admettre que j'ai fait un pavé!!!




avatar
Wolwol
le 21/01/2024

J'ai pris escilatopram 18 années. Il me convenait très bien. Depuis 1 an, j'ai de gros problèmes de santé. Ça a commencé par des problèmes de digestion, ensuite vertiges et frissons. Entre temps, j'avais diminué ma dose de 10 mg à 5 mg. Puis, en juillet, ma psy m'a fait arrêté en 12 jours. 2,5 mg, puis 4 jours après 1,25 mg, puis 4 jours après, encore la moitié, puis stop. J'ai tenu 5 mois avec de gros vertiges et gros frissons. En décembre, elle m'a fait reprendre 5mg pendant 3 semaines, puis 10 mg (ça fait 8 jours). Mes symptômes ne s'arrangent pas. Je les trouve même pires. Je ne sais pas si c'est le fait que le médicament me fait du tort vu que je l'ai pris 18 années. Je ne sais plus quoi faire. Attendre encore afin de voir si le 10 mg refait effet ? En conclusion, je ne sais pas si c'est le médicament qui, à force de le prendre depuis tant d'années, m'est devenu toxique, ou si, le fait d'avoir diminuer ma dose de 10 mg à 5 mg (ceci bien avant que j'ai vu la psy pour l'arrêté complètement), me donne des effets de sevrage.

Votre commentaire


avatar
le 07/07/2023

Bonjour,

Suite à un mauvais diagnostic de la part de mon médecin traitant, il est passé a côté d'un burn-out professionnel et familiale. Je me suis retrouvé 1 an et demi après avec un cerveau en miette et un corps en souffrance. Etre anxiété, angoisse et attaque de panique tous les jours (même les nuits). J'ai dû changer de médecin car il ne me comprenait pas. Mes symptômes se sont aggravés et j'avais un mal être très profond et je voulais que la douleur cesse donc la mort etait la seule solution. Je ne voulais plus vivre ainsi. Mon nouveau médecin me met sous Escilatopram 10mg pendant 1 mois puis 20 mg le mois suivant. Je me sentais tellement mieux, j'avais retrouvé ma joie de vivre, je riais, je dormais (mauvais rêves) mais j'avais la forme. Mais dans ma tête il etait clair que je n'allais pas prendre se traitement plus de 6 mois. Entre temps je vois spy, hypno, je fais des balades.... Au mois je janvier on descend le traitement a 15mg, février 10mg, mars 10mg, avril, 5mg et en mai on commence le sevrage de 15 jours, 1 comprimé, 1 jour sur 2 de 5 mg pendant 2 semaines. Au début je me sens irritable et une baisse de moral, puis la dépression revient moins forte et les angoisses aussi. Pendant mon traitement je sentais que mon cerveau reprenais sa place, mais le fait d'avoir interrompu, mon cerveau est a nouveau sans dessus dessous. J'ai la vue bizarre et des troubles de la mémoire et de concentration, parfois je pars. Je suis la physiquement mais mon esprit est nul part. Cela fait maintenant 2 mois et demi que j'ai arrêté le traitement. Je continu a voir mon hypno et je fais des soins de chiropractie pour stimuler mon nerfs vague, je vois un psy spécialisé en fleurs de Bach et j'ai fais dernièrement un soin énergétique. Il y a quand même du mieux. Je ne suis plus triste, je n'ai plus de chagrin, je ne pleure plus et je n'ai plus la boule au ventre le matin au réveil. Cependant, quand je me sens fatiguée par manque de sommeil ou de journées trop stressantes, je ressens de l'anxiété qui me fait pensée que je vais perdre le contrôle et devenir cinglée. Mais le plus dérangeant est ce cerveau en désordre c'est ultra dérangeant car je n'ai pas l'impression d'être tout a fait moi même. D'autres personnes ont elles ressenties la même chose ?

Merci et belle journée ;)


avatar
Mimi87
le 30/09/2023

Bonjour je me reconnais dans votre publication. Depuis la fin d'année 2022 je suis très fatiguée. En janvier 2023 j'ai perdu un membre de ma famille qui m'a créer une phobie de mourir je ne dormais plus et en février j'ai eu une grosse gastro qui m'a affaibli avec une baisse de tentions puis en mars ont commencé les crises de panique en pleine nuits des réveils en sursaut avec le coeur qui monte à 130 voir plus bpm ainsi que plein de symptômes dépersonnalisation, perte d'appétit, frissons, faiblesse, vertige et cette sensation que vous décrivez dans le cerveau d'être présente physiquement mais pas mentalement c'est horrible j'ai été voir a plusieurs reprises ma généraliste qui m'a dit que c'était un surmenage qu'il fallait du repos, j'ai été voir cardiologue, neurologue, ostéopathe, psychiatre m'ont tous dit pareil stress anxiété j'ai depuis 2020 pris aucun moment pour mois boulot a fon, ma fille de 3 ans que je n'ai jamais laissé a qui que se soit avec des nuits courtes quand elle est malade...j'ai changé de généraliste la mienne part à la retraite ce nouveau médecin m'a donc prescrit ce fameux antidépresseurs une dose de 5 mg pour m'aider justement a enlever cette sensation dans mon cerveau mais j'ai peur des effets que ça s'empire ou d'être dépendante même si c'est une petite dose j'ai essayé l'homéopathie, la phytothérapie, l'acupuncture rien y Fais je vois une psychologue depuis 4 mois elle me fait de l'hypnose pour justement me débloquer tout ça j'ai fait 4 séances ça m'a enlevé quelques symptômes mais j'ai toujours d'autres symptômes il faut du temps apparemment. Le psychiatre n'a rien voulu me donner et m'a dit que l'hypnose allait beaucoup m'aider

Votre commentaire


avatar
sylvie35
le 26/09/2018

Après 6 mois de prise, les effets nauséeux se sont estompés au bout de 5 mois mais depuis 2 mois bouche sèche ! 

Le moral est revenu, je sors et me remets tout doucement à mes activités d'avant!

Angoisse du soir récurrente, et parfois angoisse dans la journée, je prend alors mon courage à deux mains ...pas toujours facile!

Il faut donc laisser du temps au temps....plus facile à dire qu'à faire! 


avatar
Mathdemars
le 02/07/2019

continuez comme cela bravo


avatar
Mimi87
le 30/09/2023

Vous avez eu des effets durant 6 mois ? Vous prenez quel quantité ? Votre médecin vous a pas prescrit autre chose du coup ?

Votre commentaire


avatar
Metallibasher
le 17/07/2023

Bonjour,moi ça fait deux ans que je le prends.....et bien je peux vous dire que le début est horrible,mais maintenant je suis bien ☺️☺️


avatar
Pourallermieux
le 01/09/2023

Bonsoir,

Vous pouvez me préciser début horrible. Je prends du5mg depuis 5 semaines bientôt et que des angoisses toute le journée, je ne mange presque plus, envie de rien et de rien faire.

Au bout de combien de temps avez vous ressenti les effets bénéfiques ?

Merci



avatar
Mimi87
le 30/09/2023

@Pourallermieux vous avez ces symptômes depuis la prise du traitement ou bien vous les aviez avant ?


avatar
Mimi87
le 30/09/2023

Pourquoi début horrible ?

Votre commentaire


avatar
bibi03
le 02/03/2023

pour moi c'est parfait


avatar
Betty974
le 02/03/2023

Bonjour @bibi03 ,

Merci pour votre avis. Depuis combien de temps vous le prenez et est-ce que vous avez ressenti une amélioration rapidement ?

A quel moment vous le prenez ?

Votre commentaire


avatar
le 20/03/2019

Bonjour,

Je prends ce médicament depuis plus d'un mois avec 3 serestas 50, je sens des moments de bien être mais qui ne dure pas dans la journée, mes angoisses arrivent sans prévenir. Il faut dire que ce qui a causé la dépression est toujours là, je m'occupe de ma mère de 94 ans depuis 3 mois, entre urgence, hospitalisation, le fait qu'elle est perdue la tète, font que j'ai du mal à gérer. J'ai des palpitations, j'en avais déjà eu avec cymbalta, et escitalopram est dans le même style. J'ai aussi l'impression de voir moins bien, une vue trouble parfois. Je vais mieux dans ma tete, mais pas mieux dans mon corps, je n'ose pas conduire trop. Je vais voir avec mon psy, j'espère qu'il va me changer.


avatar
Mathdemars
le 02/07/2019

je pense que c'est le seresta qui doit vous fatiguer et vous empêcher de prendre la voiture. Concernant votre maman, accepter que cela est compliqué à gérer, beaucoup de personne serait ds le même état psychologique que vous.

essayer de voir une psychologue pour vider votre sac et arrêter le seresta avec l avis bien sur de votre médecin, sans ca l anti depresseur ne fait pas tout.

Bon courage

Votre commentaire


avatar
Wolwol
le 21/01/2024

J'ai pris escilatopram 18 années. Il me convenait très bien. Depuis 1 an, j'ai de gros problèmes de santé. Ça a commencé par des problèmes de digestion, ensuite vertiges et frissons. Entre temps, j'avais diminué ma dose de 10 mg à 5 mg. Puis, en juillet, ma psy m'a fait arrêté en 12 jours. 2,5 mg, puis 4 jours après 1,25 mg, puis 4 jours après, encore la moitié, puis stop. J'ai tenu 5 mois avec de gros vertiges et gros frissons. En décembre, elle m'a fait reprendre 5mg pendant 3 semaines, puis 10 mg (ça fait 8 jours). Mes symptômes ne s'arrangent pas. Je les trouve même pires. Je ne sais pas si c'est le fait que le médicament me fait du tort vu que je l'ai pris 18 années. Je ne sais plus quoi faire. Attendre encore afin de voir si le 10 mg refait effet ? En conclusion, je ne sais pas si c'est le médicament qui, à force de le prendre depuis tant d'années, m'est devenu toxique, ou si, le fait d'avoir diminuer ma dose de 10 mg à 5 mg (ceci bien avant que j'ai vu la psy pour l'arrêté complètement), me donne des effets de sevrage.

Votre commentaire


avatar
bibi03
le 04/01/2024

très satisfait pour l'instant

j'espère. que cela va continuer cela fait deux ans que je le prend tous les soirs


Votre commentaire


avatar
Maya10
le 14/10/2023

Bonsoir,

c’est la quatrième dépression depuis 2014 . J’ai toujours pris du seroplex (escitalopram).Toujours les mêmes effets secondaires : bouche sèche, maux de cœurs, bouffés de chaleur,palpitations, perte d’appétit et de poids! Cela fait presque un mois que je le prends à 20 mg. Toujours mal le matin, des pensées très angoissantes, cela s’estompe dans la journée et mieux le soir. Des réveils 2 fois dans la nuit, mais je me rendors facilement. Je prends de la mélatonine pour m’endormir et fais de la cohérence cardiaque et relaxation ( je suis sophrologue 😉) Quand j’ai des angoisses dans la journée je prends un quart de lexomil. Je vais bientôt commencer une thérapie en complément et je pense que cela va m’aider. J’ai trop longtemps mis un « bouchon » sur mon passé et une enfance traumatique ! Je trouve que l’effet du médicament met plus de temps à ce mettre en place que pour mes premières dépressions !

je vous souhaite à tous et toutes beaucoup de courage et de patience, mais il faut garder espoir et se dire que derrière les nuages il y a toujours le soleil 🌞





Votre commentaire


avatar
Lolomarseille
le 20/04/2023

cela fait 5 ans que je prend ce médicament en 15mg

Le médicament m’a beaucoup aidé au début de mes crises d’angoisse.

Par contre ça n’empêche pas les crises d’angoisse par la suite.

Par contre je l’ai déjà oublié 2 jours et les symptômes du « sevrage » sont tellement horribles je pensais que j’allais mourir

Votre commentaire


avatar
Steph38
le 01/04/2023

Il est important de noter que ce médicament ne doit être pris que sous surveillance médicale et ne doit pas être interrompu sans consultation préalable d'un professionnel de la santé. Les patients doivent également être conscients qu'il peut falloir plusieurs semaines pour que les effets du médicament se manifestent pleinement.


Votre commentaire


avatar
Lamag59
le 01/11/2021

Bonjour, j'ai pris ce médicament pendant 1 an et je suis passée au sevrage.

1 jour sur 2 en 5mg et j'ai subitement oublié de le prendre depuis deux semaine. depuis j'ai beaucoup de douleur au cœur et fourmillement ainsi que des vertiges. Quelqu'un a connu ça? Merci à vous

Votre commentaire


avatar
bibi03
le 07/07/2020

moi  j'apprécie  je  le  prend  tous  les  soirs mais  des  fois cauchemars  et  drôle  de  rêves  mais  je  dors  mieux  je  me réveille  pour  aller  uriner  une à  deux  fois  dans  la  nuit  mais  je me  rendors pour moi  il  va  bien  .

  What do you want to do ? New mailCopy

Votre commentaire


avatar
Aztec50
le 05/05/2020

Prise depuis un peu plus d'un mois d'abord à 10mg et ensuite 15mg. Effet secondaire de mal de crane tenu. Effet tout relatif mais prise récente.

Votre commentaire


avatar
bibi03
le 12/03/2020

pour  l'instant  je  me  sens  bien bien  et  je  dors  mieux

Votre commentaire


avatar
Lechatperché
le 08/07/2019

Je suis en sevrage et c'est une horreur. 

Votre commentaire


avatar
Mathdemars
le 07/06/2019

Le seul hic douleur nerveuse a l arrêt qui rend très difficile à arrêter 

Votre commentaire


avatar
LEMANIA
le 23/12/2017

POUR MOI C'EST UN GRAN MÉDICAMENT QUI M'AIDE A NE PAS TENIR DEPRESIÓN ET A PRENDRE A PREMIÈRE HEURE DU MATIN ÇA M'AIDE BEAUCOUP

Votre commentaire


avatar
caramelimpide
le 23/09/2017

Bonjour,

j'ai pris ce médicament durant 10 ans pcq j'avais des crises de panique en voiture.

Le problème est solutionné.  J'ai arrêté le médicament il y a 46 jours. Et j'ai de

Votre commentaire


avatar
le 13/08/2017
Le médicament en question m'aide réellement a me sentir mieux même si il n'écarte pas toute idéation suicidaire, je me sens moins suicidaire et mieux dans ma peau. Cela dit j'ai l'impression d'avoir un voile qui modifie un peu la réalité. Je continue ce t

Votre commentaire

Cartes des membres utilisant ESCITALOPRAM

Maladies associées au médicament

Fiche Maladie

Dépression

Voir la fiche