«
»

Top

Cancer : la sophrologie aide à supporter les traitements

Publié le 5 avr. 2017

Cancer : la sophrologie aide à supporter les traitements

Non, la sophrologie ne guérit pas le cancer, mais elle est reconnue, par le dernier Plan Cancer du ministère de la Santé, comme un soin oncologique de support. A juste titre.
 
Pour Catherine Aliotta, sophrologue et fondatrice de l’Institut de formation à la sophrologie de Paris, « face au cancer, il ne faut pas s’en remettre uniquement à son oncologue, il faut être également actif de son traitement. »
 
Éliminer les angoisses des traitements
 
Les personnes souffrant de cancer appréhendent les traitements (chimiothérapie, radiothérapie) dont ils se plaignent souvent que ces derniers les rendent plus malades que la maladie.
 
La sophrologie, par des exercices de contractions musculaires, de respiration, permet d’évacuer la tension, de diminuer la douleur que génèrent les traitements.
 
Diminuer la fatigue
 
La chimiothérapie, avec ses effets secondaires importants, est une source de fatigue. Là encore, la sophrologie aide à retrouver une certaine vitalité, notamment par des exercices de visualisation où l’on se voit en forme, plein d’énergie, où l’on optimise et où l’on valorise les traitements qui deviennent des alliés contre la maladie.
 
Renforcer sa combativité
 
Les traitements du cancer sont longs. Si, au début, les malades sont motivés, au fil des mois, des années, l’observance des traitements diminue. La sophrologie aide aussi à retrouver une certaine détermination pour lutter contre la maladie.
 
 Un travail sur la restauration de l’image de soi peut aussi être fait en sophrologie afin de retrouver un certain mieux-être.
 
Il s’agit d’un accompagnement au long cours, tout au long de la maladie, qui permet de diminuer les effets secondaires et de voir plus rapidement les bienfaits des traitements.

Santé magazine

14 commentaires


celine27
le 06/06/2017

Je confirme les bienfaits de la sophrologie pour les maladies quelles qu'elles soient. Autant en individuel qu'en groupe, je me sens nettement mieux après chaque séance. Les douleurs sont atténuées, mais dans les jours qui suivent, elles reviennent. Il est vrai qu'une prise en charge de ces séances seraient un moyen pour de nombreux malades de tester cette technique de respiration.

A bientôt


BABARD
le 25/07/2017

Mon épouse est Fibromyalgique depuis 20 ans, a 74 ans, mais RIEN ne la soulage, lui permet de vivre mieux, de dormir et je suis impuissant devant ses souffrances, tout AUTANT que sa généraliste qui lui donne certains médicaments qui la droguent plus qu'autre chose; elle les limite, bien que souffrante, pour éviter d'être dans un état second ! Alors pourquoi, si des produits NON médicamenteux peuvent aider, ne sont ils pas prix en compte par la Sécu ? QUESTION sans réponse, hélas !


le 26/07/2017

.


BABARD
le 26/07/2017

Effectivement je me demande pourquoi je n'y ai pas pensé depuis 20 ans, que Professeur et Médecin ne proposent pas encore proposé cette "méthode " à l'ensemble des malades de France .... Mon frère, généraliste, me répondait qu'ils n'ont pas étudié cette maladie lorsqu'ils ont fait leurs études médicales .... alors ceux ci devront attendre que cette "génération " de médecins soit disparue ! Depuis 50 ans tant de saloperies se retrouvent dans notre nourriture, eau etc.

J'attire votre attention que ma femme n'a JAMAIS fait de dépression et croyez moi elle souffre autant si ce n'est plus que toutes OU tous de cette maladie ! Comme quoi généraliser n'est pas un argument de réponse ! Il est vrai que les médecins utilisent cette maladie comme justificatif et poubelle pour les autres maladies inconnues.... L'hernie discale de ma femme fut découverte en Tunisie, après UNE Journée d'attente pour passer Radio et IRM: pas en France que ce soit possible lorsqu'on voit les délais d'attente !

Au retour, notre généraliste a du visualiser les documents pour la faire opérer d'urgence; voilà certains de mes constats sur la médecine française. 

Ne donnez pas un tel conseil, car les hôpitaux psychiatriques ... n'ont pas vocation d'aider des personnes saines mais d'enfermer des " personnes saines " ! Je sais.... surprenant ! Bien à vous

Vous aimerez aussi

Cancer et alimentation : les conseils d’une diététicienne (1/2)

Cancer

Cancer et alimentation : les conseils d’une diététicienne (1/2)

Lire l'article
Journée mondiale contre le cancer : tous concernés !

Cancer

Journée mondiale contre le cancer : tous concernés !

Lire l'article
Manger bio permet-il d'éviter les cancers ?

Cancer

Manger bio permet-il d'éviter les cancers ?

Lire l'article
Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

Cancer

Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

Lire l'article

Fiche maladie