«
»

Top

Apnée du sommeil et voyage, comment faire pour emporter son appareil de PPC ?

Publié le 30 juil. 2021 • Par Aurélien De Biagi

L'apnée du sommeil est responsable de ronflements, de troubles cardiovasculaires, de fatigue intense et de somnolence diurne pouvant conduire à des accidents potentiellement mortels. Le principal facteur de risque de ce syndrome est l’âge, bien que d’autres facteurs comme le genre masculin et l’obésité favorisent également l’apparition de ce syndrome. Outre les règles hygiéno-diététiques et les orthèses, le traitement de l’apnée du sommeil passe aussi par la pression positive continue (PPC). La PPC est permise grâce à un appareil relativement encombrant, surtout lorsque l’on veut partir en vacances. Ainsi, dans cet article, nous vous proposons quelques conseils afin de réussir vos vacances tout en maintenant un sommeil réparateur. 

Apprenez-en plus dans notre article !


Apnée du sommeil et voyage, comment faire pour emporter son appareil de PPC ?

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ? 

L’apnée du sommeil, aussi appelée syndrome d’apnée-hypopnée obstructive du sommeil (SAHOS), est un trouble de la ventilation nocturne. Il se caractérise par une obstruction partielle ou complète des conduits respiratoires de l’arrière de la gorge. Ces obstructions apparaissent pendant environ 10 à 30 secondes, au moins 5 fois par heure, provoquant des micro-réveils (pour pouvoir respirer) dont le patient n’a pas conscience. Ainsi, la qualité du sommeil s’en voit impactée, le patient peut alors ressentir des difficultés de concentration, des troubles de la mémoire et une somnolence diurne (durant la journée). Ces symptômes conduisent à une baisse de l’attention générale et un risque d’accidents accru, certains pouvant être mortels (accident de la route par exemple). 

Les complications engendrées par ce syndrome ne s’arrêtent cependant pas là. En effet, il peut aussi être à l’origine de troubles cardio-vasculaires (hypertension artérielle, arythmie, insuffisance cardiaque...). Du fait du manque d’oxygène entrant par les voies respiratoires, la charge de travail du cœur va alors augmenter afin de mobiliser les réserves en O2 disponibles. Ce dernier s’épuise et des troubles cardio-vasculaires peuvent apparaitre. Le syndrome d’apnée du sommeil est également associé à d’autres troubles comme le diabète, des dyslipidémies (hypercholestérolémie, triglycéridémie, ...), syndrome métabolique, etc. 

Le SAHOS (syndrome d'apnées hypopnées obstructives du sommeil) peut être provoqué et aggravé par l’obésité et le surpoids. De plus, il augmente avec l’âge. En effet, du fait du vieillissement, les voies aériennes supérieures perdent de leur souplesse et deviennent ainsi plus sensibles à un “effondrement” provoquant l’obstruction des voies. De plus, le surpoids, et particulièrement l’obésité, est un facteur de risque du SAHOS. 

Voyager avec son appareillage de pression positive continue (PPC) 

Le traitement du syndrome d’apnée du sommeil peut passer par la pose d’un appareil par pression positive continue. Le principe de fonctionnement est simple. Le dispositif médical envoie en continue de l’air sous pression dans les voies respiratoires supérieures empêchant leur obstruction. 

Lorsque l’on voyage, il est important de pouvoir emporter son appareil pour le traitement de l’apnée du sommeil. Voici donc quelques conseils et informations qui peuvent être utiles dans ces conditions : 

  • Les appareils de PPC peuvent être emportés en cabine, dans les avions, sans coût supplémentaire. En effet, étant considéré comme du matériel médical, la plupart des compagnies aériennes n’exigent pas de surcoût pour le prendre en cabine. Informez-en toutefois votre compagnie aérienne quelques jours avant le vol. De plus, il peut vous être demandé une ordonnance ou une lettre de votre médecin confirmant votre besoin pour un traitement par pression positive continue. 
  • Il est également important d’apporter de l’eau afin de remplir votre appareil. De l’eau en bouteille est à privilégier à l’eau du robinet. En outre, l’eau distillée est considérée comme médicalement nécessaire. La limite aux aéroports de 100mL ne s’applique donc pas pour ce type de liquide. 
  • Vous pouvez également vous assurer, quelques semaines avant le voyage, que toutes les pièces sont en bon état et ne nécessitent pas de remplacement. Si c’est le cas, informez-en votre prestataire qui pourra vous envoyer des pièces neuves. 
  • Certains appareils fonctionnent également sur batterie, ce qui peut être utile lors de déplacement en avion, camping, etc. De plus, pensez à prendre des adaptateurs afin de pouvoir brancher votre appareil aux prises murales si elles ne sont pas les mêmes qu’en France. 
  • Il est également conseillé de dresser la liste du matériel dont vous avez besoin afin d’être sûr de rien oublier. 
  • Même à l’extérieur, il est important de maintenir votre appareil dans de bonnes conditions d’hygiène. Il est donc utile de s’assurer d’avoir suffisamment de lingettes nettoyantes pour le voyage. 
  • Contactez votre prestataire. Si vous avez le moindre doute ou la moindre interrogation sur votre appareil de PPC, vous avez toujours la possibilité de contacter votre prestataire. En effet, ce dernier est au fait des réglementations et pourra vous aiguiller dans l’entretien et la gestion de votre appareil lorsque vous êtes en voyage. 

Ou que vous soyez vous méritez d’avoir un sommeil réparateur, n’hésitez donc pas à prendre votre appareil même pour une nuit ! 

Cet article vous a plu ?  

Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !  

Prenez soin de vous ! 


22
avatar Aurélien De Biagi

Auteur : Aurélien De Biagi, Rédacteur santé, étudiant en pharmacie

Aurélien est étudiant en 5ème année de pharmacie option industrie à l’université de Lorraine. Il rédige des articles santé au sein de Carenity. Il a une appétence particulière pour les domaines neuropsychiatrique et... >> En savoir plus

3 commentaires


aquarella
le 31/07/2021

Bonjour,

Merci pour cet article je ne voyage jamais en avion, mais on sait jamais car ma fille adore la Suède... Je ne trouve pas l'appareil très encombrant mais grâce à vous je viens d'apprendre que ces appareils possèdent une batterie, ça pourra me permettre de partir dans une cabane sans électricité en vacance l'année prochaine, merci pour cet article très utile


Mimy1974
le 05/08/2021

Bonjour,

Merci pour cet article. Cela fait plusieurs années que j'utilise un appareil PPC.Au début, je le trouvais très encombrant. Mais, aujourd'hui, je me suis habitué. Avez-vous des informations sur les appareils qui fonctionnent  sur batterie? Je voyage souvent en Afrique et ce n'est pas partout qu'il y a de l’électricité. Très utile, cet article. Merci encore.


Pat3000
le 06/09/2021

@Mimy1974 https://quicksleeps.com/

Vous aimerez aussi

L’apnée du sommeil, tout savoir !

Apnée du sommeil

L’apnée du sommeil, tout savoir !

Lire l'article
Quelles plantes utiliser pour soulager les troubles articulaires et musculaires ?

Quelles plantes utiliser pour soulager les troubles articulaires et musculaires ?

Lire l'article
6 conseils pour vous aider à gérer une urgence médicale !

6 conseils pour vous aider à gérer une urgence médicale !

Lire l'article

Fiche maladie