/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Nutrition / Métabolisme / Glandes endocrines

Maladie de la goutte
Membre Carenity
Posté le

J'ai 45 ans j'ai attrapè la goutte a l'age de 36 ans, je prend de la colchicine et une anti inflammatoire comme diclofenac en cas de crise, la crise m'arrive quand je prend de la viande rouge surtout ,je suis surtout en surpoids je ne fait pas de sport, je veut changer mais je n'arrive pas, Svp quelq'un peut m'aider. 

Maladie de la goutte
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

on m'as diagnostiqué cette maladie il y a 10 jours environ. C'est une maladie fourbe car étant très sportif la goutte est passé inaperçue pendant environ 1 an. Tout a commencé l'été dernier alors que je croyais avoir attrapé une tendinite bénigne au tendon d'Achille à force de courir sous la chaleur. Bien que calmé, les douleurs ont continués chaque jour au réveil (premiers pas au levé du lit) pour se dissiper ensuite. J'ai certainement dû faire une première crise typique au gros orteil à la même période. Mais encore une fois, comme je m'entraînais beaucoup j'ai cru que c'était une douleur de fatigue qui en plus est passé en moins de 5 jours. Et puis il y a 15 jours c'est le gros orteil du pied gauche qui a recommencé à me faire souffrir alors que depuis 1 mois je suis au repos sportif. Après radio, écho et prise de sang le diagnostique est tombé: 89 mg/l d'acide urique c'est la goutte. En plus d'un régime alimentaire spécifique, le médecin m'a prescrit du colchimax pour la douleur et de l'adenuric pour faire descendre ce taux d'acide urique. Le problème c'est qu'a ce moment là il ne m'a pas précisé qu'il fallait attendre la fin de la crise aiguë de goutte avant de prendre l'adenuric. Résultat des courses: une nouvelle crise aiguë alors que la première semblait se dissiper. J'ai rappelé le médecin pour lui faire part de mon problème et étant absent c'est un autre que j'ai eu. C'est ce dernier qui m'a dit qu'il ne fallait surtout pas commencer le traitement à l'adenuric avant la fin complète d'une crise aiguë. Il me l'a d'ailleurs fait suspendre jusqu'à ce que m'a crise soit terminée. Et moi qui croyais bien faire en respectant l'ordonnance à la lettre depuis 8 jours... Depuis c'est 2 derniers jours la douleur était revenue telle que j'en dormais pas de la nuit. Aujourd'hui après avoir repris le traitement au colchimax à 0 et arrêter l'adenuric ça va bien mieux. J'ai également pris des AINS tellement la douleurs était insupportable et persistante.

Personnellement après ce qu'il m'est arrivé et ce que j'ai lu sur l'adenuric, à savoir que même en l'absence de crises ce traitement peut en déclencher des aiguës surtout au début, je me demande si le régime alimentaire n'est pas suffisant. Et si cela vaut vraiment le coup de prendre un traitement qui finalement me rend malade. J'ai pu lire que ce traitement pouvais être selon les cas prescrit à vie. En ce qui me concerne, une fois que j'aurais vraiment plus mal je vais tout de même retenter le coup avec car je doit faire une prise de sang dans 3 semaines. Selon les résultats, si mon taux d'acide urique est redescendu en dessous de 60mg/l j'en resterais pour la suite à mon régime alimentaire pauvre en purine. Je pense aussi commencer un traitement préventif phytothérapique appelé "acide U" afin d'éviter les récidives.

Voilà pour la petite histoire. Maintenant, si quelqu'un est ou a été sous traitement à base de febuxostat (adenuric par exemple) je veux bien avoir vos expériences personnelles et des conseils afin de me soigner du mieux que je peux.

Merci d'avances pour vos réponses.