Dyshidrose: avez-vous des témoignages ?

/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Maladies de la peau

6 réponses

58 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous, 

jai 19 ans et besoin de conseils face à ma dyshidrose, en effet celle ci est apparue il y a 1-2 mois entre mes doigts et jusqu’à la c’était une dyshidrose “normale” semblable à ce que j’avais pu voir sur internet ( petits boutons puis croutes en séchant etc ) sauf que il y a 2/3 jours j’ai été chez le médecin afin d’essayer de mettre un fin mot sur cette histoire où du moins calmer mes démangeaisons; il m’a prescrit une crème à la cortisone ( que je connaissais déjà bien ayant deja été sujette à de l’exéma il m’est arrivé d’utiliser cette crème plus jeune lors d’exéma fort localisé sur mes derrières de genoux ) Je l’ai essayé une fois mes croûtes sont parties donc je pensais que j’étais sur la bonne voie, sauf que après 1 jour a l’utiliser mes boutons sont apparu de plus en plus nombreux et de plus en plus gros mes doigts paraissent maintenant gonflés de ces petits boutons, ils tirent vers la couleur jaune, et il m’est impossible de les plier c’est très handicapant et j’aimerai vraiment savoir si c’est normal ( des personnes de mon entourage m’ont dit qu’il faut peut être que ça arrive au maximum pour ensuite guérir.. ) au vu de l’état de ma main je me pose vraiment des questions et je me demande si ce ne serait pas ma main qui n’a pas supporté la crème et que celle ci soit donc l’origine de l’aggravation de mon cas. 
je me demande aussi s’il faudrait percer ces bulles faisant comme des petites cloques de brûlures, sachant que parfois certaines ce percent seules et suintent; où est ce pire de les percer ? 
Je n’ai pas trouvé de cas aussi similaire au mien sur internet ou en photos, je me tourne donc vers des forums. 
merci d’avance ??

Début de la discussion - 08/08/2020

Dyshidrose: avez-vous des témoignages ?


Posté le
Bon conseiller

A votre place , pour dissiper tout doutes j'irais faire un tour aux urgences .

J'ai pas mal de soucis de peau et de par mon vécu , je vous déconseille de percer les boutons , ça deviendrait un nid a bactéries

Dyshidrose: avez-vous des témoignages ?


Posté le

Bonjour @Camcam_‍ ! 

Merci pour l'ouverture de ce sujet et merci @SAW1967‍  pour votre réponse !

Voici des membres avec qui vous pourrez peut-être échanger à ce sujet : @signara‍ @Edenwendy‍ @mirabelle84‍ @filou1950‍ @Goulven‍ @patriarch‍ @rolls72‍ @Iman69120‍ 

Merci d'avance pour vos réponses 

Bonne fin de journée à tous,

Alexandre de l'équipe Carenity

Dyshidrose: avez-vous des témoignages ?


Posté le

@Camcam_ Bonjour à toi,

Prudence avec la cortisone, qui dans un premier temps peut sembler miraculeuse, car elle calme l'inflammation et les démangeaisons (pour l'eczéma par exemple; mon fils en a eu dans le pli du coude depuis tout petit, et en a toujours à 21 ans). Je ne connais pas la dishydrose et je vais m'informer. Tu nous dis qu'elle "attaque" les espaces interdigitaux, et donc cela doit beaucoup te gêner. As tu consulté un dermato? A-t-il pu identifier des causes possibles?

Ce serait bien de trouver un dermato avec une orientation naturopathie, pour qu'il propose autre chose que de la cortisone. Il faut agir sur le "terrain" pour le modifier.

Je peux vous dire ce qui fonctionne pour l'eczéma:

- Pour la peau sèche qui perd son eau; plus c'est sec plus ça démange, plus on gratte , et on crée des lésions qui peuvent s'infecter, des croûtes, etc. Il faut se laver les mains avec un savon surgras, puis s'oindre avec une crème réparatrice de type Mytosil (utilisée surtout pour l'érythème fessier des bébés) ou bien une crème à la grande consoude (j'ai oublié le nom du labo) .

- Prendre du zinc en ampoules (laboratoire des granions ou bien Oligosol) ou en comprimés ou gélules (Effizinc, Rubozinc).

-Alimentation:  1) Diminuer le sucre au maximum, ainsi que les irritants intestinaux (gluten, biscuits industriels-salés ou sucrés-, chips, confiserie) 2) Augmenter les omega 3 (poissons gras tels que sardines, maquereaux, anchois, au naturel, non salés). 3) Boire beaucoup, surtout de l'eau peu minéralisée (volcania, Volvic, Mont Roucou, Montcalm) et aussi en alternance de l'Hépar (riche en magnésium, et bon pour le transit).

Voilà, je t'ai partagé ce que je crois être une piste d'amélioration de ta maladie, qui ressemble bcp à l'eczéma. Tu ne risques rien d'essayer! Je suis sûre que ça va améliorer ton état. Tu dois retrouver confiance et bonne humeur: plus tu es inquiète, et plus ça risque de s'aggraver, car je pense qu'une part du problème est liée au stress. Distrais-toi, fais des activités qui te plaisent, vois des personnes sympas.

Mais cherche aussi sur le net un dermato naturopathe, qui ne soit pas hors de prix, ce n'est pas un critère de qualité..

Tu as tout mon soutien affectueux,

Patricia

Dyshidrose: avez-vous des témoignages ?


Posté le
Concernant ce témoignage concernant la diprosone, je fus traité avec le pb du rebond,!! Grace a la petite soeur dermato de ma charmante voisine, avons choisi de traiter à nouveau à la diprosone une semaine chaque soir puis une semaine idem avec de la tridesonit puis la 3eme semaine tridesonit 1 jour sur deux .............. Leger rebond avec apparition de "poussieres blanches" traitées diprosone 2 jours et en suivant tridesonit 2 jours.............. voici 5 semaines que mon aspect est normal, il faut a mon sens trouver le bon rythme d'entretien.... car ce type de pathologie se subit à vie CDT Filou
Dyshidrose: avez-vous des témoignages ?


Posté le

Bonjour!
je ne sais pas si tu recevras ce message plus d’un an après mais je suis dans l’urgence et j’ai vraiment besoin d’aide ... j’ai 19 ans maintenant et tu dois donc en avoir 20 et ça fait des mois et des mois que je souffre de ces symptômes HORRIBLES qui m’handicapent dans la vie de tous les jours... je ne sais plus quoi faire. J’ai pris des comprimés cortisone, crème cortisones, homéopathie .... et ces démangeaisons accompagnées de cet atroce aspect sur la peau me suivent chaque jour... j’en complexe énormément et je m’empêche de vivre une vie normale ... j’aimerai avoir, si tu reçois ce message aujourd’hui, un « update » de ta situation et ce qui a pu marcher pour toi, je suis à bout de force. Voici mon Instagram : Sarannafci si tu acceptes que nous parlions

Dyshidrose: avez-vous des témoignages ?


Posté le

@Camcam_ 

Ce qui m'a sauvé : un prélèvement !!!!

Je suis actuellement définitivement guéri de ma dyshidrose plantaire, qui m'a fait vivre un véritable calvaire pendant des années, surtout ces 3 dernières...

J'ai attendu 10ans, en passant par des phases assez terribles, de pire en pire après les nombreux traitements indiqués par les différents dermatos que je suis allé voir...souvent à base de cortisone, telle que ce petite tube du nom de "clearmachin"...j'ai même essayé un magnétiseur en dernier recours, résultat : aucun effet au bout de 10 séances, j'ai laissé tomber...

Bref, ma dernière crise date de début 2021; je boitais des 2 pieds, c'était vraiment douloureux, compliqué, socialement pas évident non plus (sans parler du doux parfum de mes petits petons..) donc je décide enfin de faire ce qu'une pharmacienne m'avait conseillé : demander un prélèvement pour analyse, prélèvement qu'aucun des dermatos que j'avais vu au cours des 7 dernières années ne m'avait jamais prescrit ! ce qui est un scandale, il faut le savoir ! 

Il se trouve que j'ai la chance d'habiter proche de Paris et de l'hôpital Saint Louis, avec un service spécialisé dermato (les seules urgences dermatos que je connaisse) et ça a été ma chance.

Pour avoir un rdv en dermato à l'hôpital, c'est comme ailleurs : 3 moins minimum d'attente...mais si on a un mot de notre médecin traitant demandant un prélèvement pour dyshidrose, on peut simplement s'y présenter le vendredi après-midi, jour de prélèvement, sans rdv (mais bon vous pouvez appeler, c'est toujours mieux !) .

Là, j'ai été reçu par un super docteur, Dr Mazouz Benderdouche, qui m'a gratté un peu la voûte plantaire (punaise que c'était bon ! vous savez de quoi je parle !) et qui l'a en fait analysé direct sous son microscope en me disant, "1 chance sur deux que je puisse vous guérir..si c'est un dyshidrose de type mycose je vous guéris en 2 mois" et il se retourne en me disant " vous avez bien fait de venir me voir, même si vu l'état de vos pieds vous auriez pu / du venir plus tôt, c'est du type mycosique donc je vais vous soigner".

2 mois plus tard, après un traitement par crême le soir, poudre + 1 comprimé anti-fongique le matin, c'était de l'histoire ancienne ! Après des années de galères, douleurs, démangeaisons, courtes nuits et j'en passe, ce n'est plus qu'un souvenir !


 

Pour résumé, après avoir écumé tous les forums et essayé tous les remèdes de grand-mère type huile essentielle d'arbre à thé, magnétiseur, bicarbonate de soude, marcher dans de la bouse fraîche (non quand même pas ! ), j'ai fini par m'en sortir ! franchement, la route a été très longue, trop longue, et je ne la souhaite à personne.

Mon conseil : demandez avant tout un PRELEVEMENT afin de déterminer le type de votre dyshidrose !!!

ensuite il vous faudra trouver un dermato compétent, qui saura faire la différence entre les deux types de dyshidrose (jamais de cortisone sur une mycose par exemple)

Voilà, j'espère que mon témoignage pourra aider quelques personnes à se sortir de cet enfer et qu'il redonnera espoir à celles et ceux qui pensent être au bout du rouleau : il existe encore une belle chance de vous libérer et de retrouver les plaisirs simples comme marcher ou tenir la main de quelqu'un !

Courage ! je pense à vous, sincèrement ! 

Discussions les plus commentées