https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

25 réponses

901 lectures

Sujet de la discussion

2
anonymous avatar Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le
Bon conseiller

Même si les données scientifiques manquent, certains aliments ou groupes d'aliments, semblent avoir une influence sur l’évolution de la fibromyalgie.

coffee

-> Aspartame

Chez certaines personnes atteintes de fibromyalgie, les aliments édulcorés à l'aspartame pourraient exacerber les symptômes de la maladie. Plusieurs cas ont été décrits dans la littérature scientifique qui laissent penser que l’élimination de l’aspartame peut entraîner une amélioration sensible. Pour l’expliquer, on considère que l’aspartame est un agoniste d’un récepteur des cellules nerveuses appelé NMDA (N-méthyl-D-aspartate), qui agit notamment sur la perception de la douleur. Dans une étude publiée dans le Journal of Rheumatology en 2006, des chercheurs ont trouvé que les patients atteints de fibromyalgie  ont une surexpression des récepteurs NMDA dans la peau, signe d’une augmentation générale de l'activité des nerfs périphériques.

-> Additifs alimentaires dont MSG (glutamate monosodique) et nitrates

Le MSG est un exhausteur de goût que l'on retrouve dans de nombreux aliments transformés et congelés, et dans la plupart des restaurants asiatiques. Les chercheurs pensent que le MSG peut intensifier les symptômes de la douleur chez de nombreux individus. Comme l'aspartame, le MSG active les récepteurs NMDA. D’autres chercheurs pensent qu’il en irait de même pour les nitrates et les nitrites qu’on trouve en quantité significative dans les charcuteries.

-> Sucre, fructose et glucides raffinés

Il n'y a pas de preuve que les sucres simples et les glucides raffinés - comme le sucre, les gâteaux, les viennoiseries ou le pain blanc - ont un impact néfaste sur les symptômes de fibromyalgie. Cependant, de nombreux patients rapportent une amélioration lorsqu’ils évitent ces aliments. L’une des explications avancées est que ces aliments entraînent une élévation brutale du sucre sanguin, suivie d’une chute aussi brutale, ce qui contribue à la perception de fatigue et de manque d’énergie, puis à des fringales de sucre, elles-mêmes suivies de plus de fatigue, permettant à un cercle vicieux de développer.

-> Café

Parce qu'il est stimulant, de nombreux patients atteints de fibromyalgie se tournent vers le café. Mais cette stimulation est brève et elle peut aggraver ensuite la fatigue. Sans compter que le café fait monter durablement les hormones du stress. Selon des travaux préliminaires, la plupart des patients qui renoncent au café voient une différence rapide dans leur niveau de fatigue. Le thé apporte aussi de la caféine, mais dans des quantités moins importantes et on peut continuer d’en consommer modérément.

-> Levure et gluten

Ces deux substances apparaissent souvent ensemble en particulier dans les produits de boulangerie comme le pain, les pâtes, les pizzas. Le gluten est un ensemble de protéines du blé, de l’orge et du seigle, responsable chez une petite partie de la population, de la maladie céliaque – et chez une partie plus importante, de ce qu’on appelle l’intolérance au gluten. Il ne semble pas que les fibromyalgiques souffrent plus que les autres de maladie céliaque, mais là encore, plusieurs médecins rapportent une diminution de la fatigue avec l’élimination des aliments à base de gluten.

Dans le cas de la levure, certains médecins assurent qu’elle favorise les infections fongiques (candidoses) qui peuvent provoquer ou aggraver une grande partie des douleurs articulaires et musculaires vécues par les personnes souffrant de fibromyalgie. La recherche pour l’instant n'a pas confirmé ce lien.

-> Laitages

La problématique est la même que pour le gluten : activation réelle ou supposée de phénomènes d’auto-immunité en raison de leur teneur en protéines qui peuvent se comporter dans l’organisme comme des antigènes. De nombreux médecins assurent que l’élimination des laitages et du gluten (le régime Seignalet) est bénéfique dans la fibromyalgie. A ce jour, aucune étude n’a confirmé ces affirmations.

Source : https://www.lanutrition.fr/

Début de la discussion - 08/06/2017

Fibromyalgie : 6 aliments sous surveillance

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Merci 

Fibromyalgie : 6 aliments sous surveillance

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

bonjour Camille-E  ,

merci pour se conmentere c vrais depuis je boie des tasse de café le matin 3 grande tasse pour me stimulés mon cort .

est après le travaille le soir je mange volontier beaucoup de sucres que salés .bon aussi sa fait 5 ans je reste pas à table la nouriture je supporte pas !!!! de 85 l'h je suis tombé à 53 kg !!!!! je peux restes 3 a 4 jours sans manger mes le café oui !!!Est l'eau 

le médecin me dit mon estomac c re fermes comme il dit je fait de la anorexie alors il ma precris des complement a boire tout sorte de parfum je prends quand j'ai envie de manger.

parsque si je menge de la nouriture j'ai très très mal à l'estomac est les forte douleure revienne !!!!c vrais la fibromyalgie porte son non mes les symptome ne son pas les même sur les patiens ,.

voilà moi c café, est sucres mes pas souvent de sucres c quand je me depensse beaucoup a mon travaille de la journée. 

merci CAMILLE.

Djamila

Fibromyalgie : 6 aliments sous surveillance

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@Camille-E

Depuis que je sais que je suis fibro, je ne mange plus de gluten, ni lactose ! pourtant la fatigue est bien présente ! le point positif est sur les intestins !!

Fibromyalgie : 6 aliments sous surveillance

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Oups, bonjour les koupines

Fibromyalgie : 6 aliments sous surveillance
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@Camille-E Tout est dans ton énoncé:"même si les données scientifiques manquent...semblent avoir une influence...", alors il faut cesser de brandir des coupables que je qualifierais de fantaisistes pour certains, et surtout d'anxiogènes! c'est déjà assez dur de gérer sa maladie sans en plus culpabiliser en se faisant plaisir...les généralités dans l'air du temps sont parfois dangereuses.

Fibromyalgie : 6 aliments sous surveillance
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

D'accord avec Caramelcantal, les présupposés, comme d'ailleurs certains dépistages systématiques sont anxiogènes et de ce fait peuvent contribuer à renforcer les problèmes. Je crois me souvenir d'un documentaire sur le dépistage du cancer du sein qui ne faisait pas que des heureuses.Donc ne faisons part que des études bien documentées et vérifiées.

Fibromyalgie : 6 aliments sous surveillance

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Sur le conseil de mon médecin j'arrêté les laitages et le gluten (intolérance)le centre douleur était tout à fait d'accord Ca diminue les douleurs les douleurs

cest vrai j'ai beaucoup moins mal et beaucoup moins souvent j'ai  arrêté les friandises et diminuer édulcorant 

au début c'est dur mais peu à peu je n'y vois que du mieux pour les douleurs 

bon courage à toutes 

Fibromyalgie : 6 aliments sous surveillance

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Sur le conseil de mon médecin j'arrêté les laitages et le gluten (intolérance)le centre douleur était tout à fait d'accord Ca diminue les douleurs les douleurs

cest vrai j'ai beaucoup moins mal et beaucoup moins souvent j'ai  arrêté les friandises et diminuer édulcorant 

au début c'est dur mais peu à peu je n'y vois que du mieux pour les douleurs 

bon courage à toutes 

Fibromyalgie : 6 aliments sous surveillance

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

j'ai personnellement arrêté les laitages depuis quelques mois pour mes intestins.

J'ai également supprimé la salade verte, les tomates crues, poivrons crus, sodas... tout ce qui est acide, j'évite.

J'essaie de manger un maximum de légumes colorés et fruits (non acides) + amandes épluchées, noisettes, légumineuses...

30% de produits acides et 70% du reste.

J'ai supprimé toutes les patisseries et autres produits industriels.

Effectivement j'ai également supprimé, pain blanc ou complet, j'évite au maximum les pâtes blanches, le riz blanc ou complet.

Je prend un peu de pain aux céréales, pour les féculents je remplace par pommes de terre et maïs pour le moment.

Ben je vous dirais que quand même, c'est pas mal ! Les intestins et l'estomac disent Merci ! Du coup, ça fait déjà du travail musculaire en moins ;)

Je médite tous les jours + kiné deux fois par semaine + auto-massages particuliers que je commence depuis peu, je vous dirais :)

Une chose est sûre, faites attention à votre alimentation, en gros plus vous mangerez des produits frais, des légumes et fruits de saison, éviter les poissons de profondeur, 1 fois par semaine seulement, pas trop de protéine animale, éviter les produits acides et industriels et déjà ça devrait vous aider un tant soit peu.

Attention, ça ne fait pas de miracles non plus, mais ça aide :)

Amicalement

PS : Aussi pour le café j'ai réduit à 1 mug le matin (noir, pas de lait dedans, c'est le pire pour vos intestins), suivit par un mug de thé vert (si possible) à la place.

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 150 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme