Vivre avec un compagnon épileptique

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/epilepsie.jpg

Patients Epilepsie

Vivre avec un compagnon épileptique


Posté le

@Rochambeau 

Biensur que notre cerveau travaille h24! C’est pourquoi le sommeil est important. 
Du coup vous c’est cette semaine de crises à répétitions qui vous a donné le déclic pour vous faire aider? Qu’est-ce qui vous a motivé à vous rapprocher de l’association? J’imagine que toutes vos démarches ne sont pas arrivées en même temps, ou peut-être que si...

Vivre avec un compagnon épileptique


Posté le

@Stelou‍ j'ai fait une crise seule, et je n'en n'ai pas parlé à mes parents, vu qu'ils ont horreur de tout ce qui est médical. Mais ce sont eux qui ont assisté à cet enchaînement de crises = mon généraliste m'a dit qu'une crise/jour, c'était "un bon rythme". Ils m'ont conduite à cet hôpital, où l'on m'avait déjà conseillé de prendre des anti-épileptiques "à titre préventif". Donc là-bas, ils avaient déjà tout mon dossier.

La veille de ma sortie, armée de 3 copies doubles, j'ai demandé au neurologue s'il y avait différentes sortes d'épilepsie (ce qui de la part d'une ancienne étudiante en droit, voulait dire "vous pouvez commencer le cours, je suis prête à gratter, à gratter"... Il a répondu "oui, on peut dire les choses comme ça" et... CE FUT TOUT !  j'ai. pensé qu'il avait dû. me. trouver trop bête pour comprendre quoi que ce soit. J'ai demandé à un infirmier qui me posait des trucs sur le crâne ce qu'il pensait de moi. Il m'a répondu que je ne devais pas m'en souvenir, mais qu'il était là à mon arrivée, et que les résultats n'avaient plus rien à voir.

Vivre avec un compagnon épileptique


Posté le

Bonjour,

je suis épileptique, et en couple depuis 2 ans. Nous commençons à parler projets ensemble et notamment d avoir des enfants.

Mon compagnon a beaucoup de craintes vis a vis de ca… est-ce que j’arriverai à gerer si on a des enfants, + le travail, le quotidien etc. Je ne fais pas beaucoup de crises mais je suis tout le temps fatiguée.

J’essaie de le rassurer comme je peux, il apprend à vivre avec cette maladie qu’il ne connaissait pas beaucoup, mais forcément c’est compliqué parfois car cela me ramène à mes propres peurs.

Auriez-vous des conseils, comment bien aborder ça, être plus sereins s’il y a des parents parmis vous?

Bonne journée ☀️

Vivre avec un compagnon épileptique


Posté le

@OphelieD il faut contacter Marine Martin : elle a fondé l'association APESAC. Elle n'a pas arrêté son traitement quand elle était enceinte, ses deux enfants sont donc AUTISTES. Ici, une personne a même soutenu avoir eu un enfant surdoué, grâce à la prise d'antiépileptique pendant sa grossesse... ma foi, c'est l'exception qui confirme la règle !

Depuis quelques années, le carton de mon traitement a changé : on y voit le ventre d'une femme enceinte barré, avec écrit dessous : KEPPRA + GROSSESSE = DANGER.

Vivre avec un compagnon épileptique


Posté le

@OphelieD vous avez entendu parler de Tour Al Ch'oat ?

Vivre avec un compagnon épileptique


Posté le

@Stelou31 vous avez reçu la visite du facteur ?

Discussions les plus commentées