Euthanasie, arrêt des soins et sédation, droit au suicide assisté...

/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

351 réponses

7 078 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous,

Vous êtes nombreux à avoir réagi à l'affaire Vincent Lambert ainsi qu'à d'autres cas d'euthanasie ou de fin de vie pour les patients.

Ce sujet pose des questions d'éthique et interroge le droit des patients à décider de leur fin de vie. Nous allons lancer prochainement une enquête à ce sujet, afin de recueillir vos avis sur ce thème. Les résultats seront partagés dans un article publié dans le Magazine Santé.

Dans l'attente de cette enquête, donnez dès à présent votre avis sur ce thème. Pour vous, faut-il aller au-delà de la loi Leonetti ? Cette loi proscrit "l'obstination déraisonnable" des médecins et la "prolongation artificielle de la vie". La décision ne peut être prise qu’après consultation du patient, de la « personne de confiance », de la famille, ou à défaut d’un proche, suivant les « directives anticipées » du patient. La volonté du patient de limiter ou de cesser un traitement doit être respectée. Y avez-vous déjà pensé pour vous ou pour un proche ? Que pensez-vous de ce qui se fait dans d'autres pays ?

Rejoignez cette discussion pour en débattre tous ensemble !

Belle journée,

Louise

Début de la discussion - 24/05/2019

Euthanasie, arrêt des soins et sédation, droit au suicide assisté...


Posté le
Bon conseiller

oui tout es fait : mes directives anticipés, 2 personnes de confiance enregistrées à l'ADMD depuis 2013 et renouvelé et modifié depuis, quand on vois ce qui se passe il faut être prévoyant. Je suis donc adhérente ADMD et LE CHOIX mais FRANCHEMENT IL FAUT QUE LA FRANCE SE BOUGE IL FAUT LAISSER LE CHOIX A CHAQUE MALADE EN FIN DE VIE OU NON DE POUVOIR AGIR EN TOUTE CONNAISSANCE,  OUI AU SUICIDE ASSISTE SI LA PERSONNE EN EST CAPABLE SINON UNE PERFUSION QUE LE MALADE PEUT ACTIVER OU UN MÉDECIN SI PAS DE POSSIBILITÉ   SINCÈREMENT LA SOUFFRANCE MORALE EST AUSSI DIFFICILE A GÉRER QUE LA SOUFFRANCE PHYSIQUE.  

Euthanasie, arrêt des soins et sédation, droit au suicide assisté...


Posté le

Bon , donc je vais commencer par mettre les choses au clair , pour celles et ceux qui ne m'avaient pas reconnus , je suis Epéedargent , donc en partant de la , vous connaissez en partie mon avis sur la question .

J'ai aussi fais mes directive anticipées , je suis également noté a l'agence de biomédecine pour ne pas qu'on me fasse après d'autopsie , mais c'est bien connu dans la vie , et donc la mort , rien ne se passe jamais comme on le souhaiteraient , donc , je saurais bien assez tôt , quand mon tour viendra.

L'affaire Lambert a desservit ma cause, ces gens la en médiatisant trop leur vie , vont finir par faire passer une loi contre plus jamais ça , et beaucoup de personnes en état végétatifs , en seront victimes , c'est bien malheureux .

Dans un premier temps , je vais vous dire , que pendant plus d'une heure , a cause de ma maladie , je me suis trouvé prisonnier dans mon corps , je ne pouvais plus bouger , plus parler , a peine entendre et a peine voir aussi , mais mon cerveau marchait a plein tube , il y avait le questionnement : "-C'est donc ça la mort? " Et le combat , la j'étais heureux de n'avoir dit a personne de me laisser partir car , j'avais encore une volonté de vie , pour moi , non , ce n'était pas le moment , et pourtant le temps que ça a duré si quelqu'un avait décidé de m'étouffer par exemple , je n'aurais pu que subir , ainsi il est évident que je ne ferais pas cela a une personne en état végétatif ou coma , oui , parce que c'est facile de parler avant de dire , si je suis comme ça , ou , comme ça , je ne veux pas vivre , seulement , quand ça arrive ce n'est pas forcément la même chose que l'on pensent , mais voila , plus moyens de s'exprimer .

Je poursuis , il a été évoqué aussi , pas de réactions a différent gouts ou stimulies , c'est pas faux , mais cela est difficile , prisonnier de son corps .

Alors vous me direz , oui , mais si le tracé de l’électroencéphalogramme est plat , il n'y a plus rien a espérer? Je vous répondrais avoir assisté au témoignage d'un médecin réanimateur a propos des tracés plat , au journal de la médecine , il a clairement dit : "-Que la mort cérébrale avait été inventée , pour ne pas donner de scrupules aux familles qui acceptaient de donner les organes de leurs proche , mais que rien , a l'heure de nos connaissances ne prouvait , qu'il n'y avait plus rien "

La journaliste était dans tout ses états et du batailler avec lui pour lui faire dire , qu'une mort cérébrale était une mort .

Puis il est possible aujourd'hui avec certain produit de prolonger la vie , pourquoi ne pas en profiter?

Donc je reste sur mes positions , je suis contre la mort anticipée .

Mais je sais parfaitement que quand mon tour viendra , si ça ne se passe pas par une maladie foudroyante , ou , un accident mortel , je serais entre les mains de médecins , et aussi peut être de membres de ma famille, qui décideront , ce que beaucoup décident quand un légume pousse a la maison , je serais bien obligé de m'y plier .

Ainsi voila , c'est dit , je suis contre la sois disant mort digne , je n'en connais pas , je ferais comme les autre , quand mon tour viendra , j'y passerais avec ou sans mes papiers et le reste , et si j'ai quelque chose de très grave , malgré mes papiers , pour le bien de tous , je serais autopsié .

Je crois avoir fais le tour de la question , ah! Non , prenez moi comme personne de confiance et vous aurez la certitude d’être poussé au bout du bout , jamais je n'ai fait euthanasier , un de mes chiens ou de mes chats , malades , malgré les proposition du vétérinaire , ils sont mort de leurs bonne mort, si je ne fais pas ça a mes animaux , je le ferais encore moins a mes contemporains.

Voili , voila

Euthanasie, arrêt des soins et sédation, droit au suicide assisté...


Posté le

@Tituspoulo Bonjour je viens de lire avec attention ton message qui conforte ma pensée non pas parce que j'ai comme toi une expérience en la matière mais j'ai suivi l'actualité du cas de Vincent Lambert qui m'a beaucoup choqué .En effet constater la mise à mort d'une personne présentée comme un légume enfin de vie ou avarié alors qu'en réalité c'est un grand handicapé qui n'a pas bénéficié de soins adaptés m'a interloqué. Le fait de ne plus le nourrir de ne plus l'hydraté (oui mais on lui mouille les lèvres !) et de le laisser agoniser entre 4 heures et 3 semaines  ( bonjour la précision ) est de la pure barbarie ,meme si il est endormi profondément .Imagine qu'il s'en rende compte ! Faire passer sa mère pour une égoiste ou une folle c'est indécent .Bref j'ai déjà pas mal débattu sur ce sujet et je suis content de ton témoignage .Passe une bonne journée

Euthanasie, arrêt des soins et sédation, droit au suicide assisté...


Posté le

J'ai déjà débattu s/ce sujet il y a peu.

Je dirais simplement que devant un tel cas, j'aimerais juste que l'on respecte le souhait de chacun. Je ne demande quand même pas l'impossible.

Euthanasie, arrêt des soins et sédation, droit au suicide assisté...


Posté le

Oui @Daphnae‍ , tu ne demande pas l'impossible seulement comment avoir la certitude , j'insiste bien sur le mot "-Certitude" qu'après un accident grave , paralysant un patient dans son corps , il puisse encore avoir la volonté qu'il avait exprimé avant?

Si je pouvais avoir cette certitude , pas de soucis , j'aurais même pas besoin de produits , un bon oreiller quelque minutes bien plaqué sur le visage et l'affaire serait réglée .

Mais voila , cette certitude ,n'est pas la , tuer quelqu'un qui ne veut pas mourir , comme ce V.L , qui , bien que ce soit par sondes , accepte sa nourriture pendant des années , il ne la rejette pas , ne se laisse pas glisser vers la mort , non , il la prend, ben tuer une personne comme ça pour moi est un crime , temps que je ne connais pas sa volonté a l'instant T , et un crime est puni (Logiquement) par la loi

Euthanasie, arrêt des soins et sédation, droit au suicide assisté...


Posté le

@Tituspoulo . On n’aura jamais la certitude que qq’1 qui est pour l’euthanasie et qui, suite à un accident ou une maladie, se retrouve inerte et sans pouvoir s’exprimer n’a pas changé d’avis entre temps. 

Ce que je voudrais c’est que n/choix (lorsque ns pouvions encore ns exprimer) soit respecté. C’est la moindre des choses.

 Les personnes contre l’euthanasie voient une personne qui veut continuer à vivre. Moi, je vois une personne en souffrance qui ne peut que suivre le mouvement qu’on lui impose alors qu’il s’était exprimé s/ce sujet et que ce n’était pas son choix de continuer ainsi.

Euthanasie, arrêt des soins et sédation, droit au suicide assisté...


Posté le

@Daphnae Bonjour content de te retrouver à ce sujet .D'abord Comment vas tu ? Je vois que tu penses que V.L. a donné des consignes à sa femme concernant sa fin de vie . C'est ce que prétendent tous les journalistes un peu facile , il n'y a aucune preuve . Franchement tu y crois ? Tu ,crois vraiment qu'un garçon de 30 ans va expliquer ça a sa femme alors qu'ils ont toute la vie devant eux avec milles projets et ils vont parler le soir en tete à tete de l'euthanasie? .J'ai 65 ans et jamais je n'en ai parlé avec ma femme peut etre par lacheté ,je ne sais pas de tout façon tu ne peux pas anticiper ta fin de vie et tu ne peux anticiper  tes états d'ames à ce moment ,encore moins ceux des autres .Voila je viens de te répondre meme si tu ne me l'as pas demandé bisous et bon A.P. 

Euthanasie, arrêt des soins et sédation, droit au suicide assisté...


Posté le
Bon conseiller

 Bonjour 

J ai entendu mon grand-père dire "il vaudrait mieux être foutu", il venait au magasin, oubliait, se rendait bien compte des effets de la vieillesse, pas vraiment Alzeihmer, plutôt une démence.

Quand il a été hospitalisé, je ne l ai plus entendu demander de partir. 

Je me suis reconnue dans la chronique de François Morel hier matin sur France inter, quand il parle des sentiments, ironise sur la peur de l au-delà de parents croyants, peut-être moins la fin.

Cette affaire surtout est là, à cause des couacs du début, avant qu elle ne serve d étendard.

Je n ai pas envie de , d être un poids..., mais qu est-ce  qui me donnerait envie continuer encore un peu alors? 

Euthanasie, arrêt des soins et sédation, droit au suicide assisté...


Posté le

@berihl . Ce n’est pas des propos de sa femme dont je veux parler, mais ceux d’un de ses anciens collègues infirmier.

P/info, il y a bien longtemps que j’ai fait part à mon entourage proche de ce que je ne veux pas si je devais être ds un cas de dépendance, et ce, à plusieurs reprises.

Il n’y a pas d’âge p/prendre des décisions sérieuses.

Et puis, tu te trompes, je peux anticiper ma fin de vie.

Je laisse maintenant la place aux autres membres p/venir s'exprimer.