«
»

Top

Contre la dépression, apprendre à s'aimer et aimer les aléas de la vie

Publié le 4 mars 2020 • Par Andrea Barcia

Quini Corbalán, 57 ans et maman de deux filles, membre de Carenity en Espagne, a accepté de nous raconter sa dépression : réaction face au diagnostic, changements de vie... notre membre a su prendre sa santé en main et approfondir ses recherches sur sa maladie.

Contre la dépression, apprendre à s'aimer et aimer les aléas de la vie

Bonjour et merci de ce témoignage. Quels ont été les premiers signes de votre dépression ? 

Le premier symptôme fut une insomnie chronique qui a perduré des années. Plus tard, je ne pouvais même plus manger, je me sentais extrêmement triste et anxieuse.

Quelle a été votre réaction face au diagnostic ? 

On m'a, sans surprise, annoncé une dépression très sévère. Je n'avais même pas la force de réagir à ce diagnostic. On m'a prescrit un cocktail de médicaments qui a été très efficace. J'ai pu dormir à nouveau et c'était comme un miracle pour moi.

Avez-vous suivi une thérapie ?

Tout à fait, j'ai suivi une psychothérapie en plus du traitement médicamenteux, en solo, en couple et en famille, et cela a également été efficace ! J'ai toujours voulu m'en sortir, alors j'ai su être très disciplinée.

A quel moment avez-vous décidé d'être l'actrice de votre maladie ?

J'ai décidé il y a 6 ans de faire mes propres recherches, à la mort de ma mère. J'ai commencé à lire des livres, j'ai découvert des auteurs, j'ai assisté à des conférences, participé à des ateliers... tout a fait de plus en plus de sens. J'ai commencé à me sentir 100% responsable de ma situation et j'ai arrêté de rejeter la faute sur les autres. J'ai compris le pouvoir de mes mots et de mes pensées, leurs impacts sur mon humeur. Le sentiment de gratitude pour ce que j'ai s'est alors imposé. Je me suis mise à voir les problèmes comme des opportunités pour avancer et évoluer. Je suis devenue intuitive, réactive, résiliente. La compassion aussi, c'est important. Tout cela est devenu un véritable cercle vertueux qui a joué un rôle essentiel dans ma guérison.

Avez-vous essayé des médecines alternatives ?

J'ai essayé le biodécodage, la guérison pranique (technique du pardon), la PNL (thérapie de programmation neuro-linguistique), la méditation...

Diriez-vous que votre maladie vous a changée ? 

Au final, je suis heureuse des changements que la dépression a provoqués en moi. Ma maladie m'a ouvert la possibilité de me connaître, de m'aimer, d'éveiller ma conscience, au niveau spirituel aussi. Sur le plan professionnel, j'ai passé des années à étudier et réfléchir sur la dépression. J'ai suivi une formation de coach de vie, en PNL et en numérologie. Je suis arrivée à la conclusion que j'ai trouvé mon but dans la vie : utiliser mes expériences pour aider les autres. Je ne fais que commencer, mais j'aimerais toucher plus de gens et partager mon expérience avec eux...

Je ne peux pas dire que je suis 100% guérie mais je sais que je suis sur la bonne voie, et je ne ferai jamais marche arrière !

Un conseil pour d'autres patients et leurs proches ? 

Je voudrais laisser un message positif : on peut traverser une dépression et s'en sortir encore plus fort qu'auparavant. Pas du jour au lendemain, mais si vous le souhaitez vraiment, tout finira par se remettre en place. Courage à tous !

4
avatar Andrea Barcia

Auteur : Andrea Barcia, Rédactrice santé

Andrea est spécialisée dans la gestion des communautés des patients en ligne et dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la neuropsychologie, de la nutrition et du... >> En savoir plus

57 commentaires


le 06/03/2020

@Yacine7 Bonjour. La meilleure chose à faire et de consulter un psychiatre. Je l'ai fait en 2003. C'est vrai que les traitements sont lourds (on dort beaucoup, et on manque d'énergie pendant le traitement, mais c'est indispensable. Mon traitement à duré 1 an et demi (anti dépresseurs, anti anxiolytiques, somnifères... Mais, avant de terminer la durée, j'ai demandé au médecin d'arrêter progressivement ce traitement, se qu'il a accepté. Il a été étonné, de voir mon évolution (positive). Maintenant, je marche dans les bois et montagnes environnantes 3 fois par semaine et je vais "bien". 


Yacine7
le 06/03/2020

@Cactus42100 Bonjour oui j’ai déjà consulté un psychiatre à part me donner un autre traitement antidépresseur et me dire que j’ai des attaques de panique... 


kookai
le 06/03/2020

Bonsoir à tous . Je suis en train d'arréter venlafaxine ( Effexor ) mais c'est insupportable , que puis je faire pour me calmer un peu ? merci à ceux qui peuvent m'aider ! Bonne soirée à vous tous .


gyapso
le 07/03/2020

Bonjour, j'ai suivi un chemin similaire, qui m'a emmené à décider d'être heureux, quoique mes cinq sens m'envoient !!!

Le travail sur soi-même est valorisant, enrichissant et procure des émotions nouvelles qui me font dire que j'ai changé d'âme !

Merci Quini Corbalàn.

Merci Carenity.


le 07/03/2020

@Yacine7 Bonjour. Change de psy (vas voir la CPAM et dis-lui que ce médecin ne te convient pas. Ils te conseilleront) !

Vous aimerez aussi

Voir le témoignage
Dépression : “J’étais dans le déni…”

Dépression

Dépression : “J’étais dans le déni…”

Voir le témoignage
Dépression : “J’ai tout perdu avec la maladie !”

Dépression

Dépression : “J’ai tout perdu avec la maladie !”

Voir le témoignage
Voir le témoignage

Discussions les plus commentées

Fiche maladie