«
»

Top

Ostéoporose et alimentation : nos conseils

15 oct. 2019 • 7 commentaires

Adopter une bonne alimentation aide à vieillir en bonne santé. L’ostéoporose, maladie de la dégénérescence osseuse, peut d’ailleurs être efficacement prévenue grâce à quelques habitudes alimentaires simples.

Ostéoporose et alimentation : nos conseils

Les aliments à éviter

Pour prévenir l'ostéoporose ou les risques de fracture, certains aliments sont à éviter.

L’alcool

En excès, l’alcool est un inhibiteur d’ostéoblastes, les cellules qui aident le corps dans la minéralisation des os. Par ailleurs, boire trop d’alcool entraîne des pertes d’équilibres, et donc parfois des chutes, sources de fractures potentielles.

Le sel

Le sel entraîne l'évacuation du calcium dans les urines et la transpiration. Afin de prévenir l’ostéoporose, il convient donc de limiter sa consommation de sel à une cuillère à café quotidienne. Cela équivaut à ne pas dépasser 2300 mg de sodium par jour.

Le café

Si le café est reconnu pour ses nombreuses vertus, il semblerait qu’il ne soit pas l’ami des os fragiles. En effet, boire trop de café réduirait l’assimilation du calcium et favoriserait ainsi l’ostéoporose. Le mot d’ordre : du café oui, mais à petite dose !

Les sodas

Certains sodas contiennent de la caféine et une quantité importante d’acide phosphorique. L’association de ces deux éléments a un effet négatif sur l’absorption du calcium, augmentant les risques d’ostéoporose.

La viande

Un excès de viande, et donc de protéines animales, détériore le pH des os. Ainsi, un pH trop acide favorise la déminéralisation osseuse, favorisant à terme l’apparition de l’ostéoporose.

Les aliments coups de pouce pour l’ostéoporose

En revanche, certains aliments sont à privilégier.

Les légumes verts

Manger des légumes verts permet de réduire l’acidité globale de l’organisme. Cela prévient la déminéralisation du corps et donc l’ostéoporose. Brocolis, épinards ou encore petits pois sont particulièrement indiqués pour prévenir les problèmes osseux.

Le citron

Bien qu’acide au goût, le citron est un aliment alcalin, qui équilibre le pH de l’organisme. Par ailleurs, la vitamine C qu’il contient aide les os à bien absorber le calcium.

Les pommes

Riches en antioxydants, les pommes sont les alliées des os fragiles.

Les aliments riches en vitamine D

C’est grâce à la vitamine D que le calcium se fixe sur les os. Si le soleil aide la vitamine D à se fixer sur les os, certains aliments favorisent également une bonne assimilation du calcium, comme par exemple :

- Le jaune d’œuf

- L’huile de foie de morue

- Le fromage

- Le beurre

 

Et vous, avez-vous changé votre alimentation face à l’ostéoporose ? Que vous a-t-on conseillé ? Partagez votre expérience en commentaire !

Les recommandations contenues dans cet article sont générales et peuvent ne pas convenir à tous les patients. Parlez-en à votre médecin avant tout changement de régime alimentaire.

Source : TopSanté

avatar Louise Bollecker

Auteur : Louise Bollecker, Community Manager France & Content Manager

Community Manager de Carenity en France, Louise est également Content Manager pour proposer à tous les membres articles, vidéos et témoignages. Spécialisée dans le Brand Content, son objectif est de porter la voix des patients et de faciliter leur expérience sur le site.

Commentaires

le 16/10/2019

J'ai revu mon alimentation depuis que mon problème d'ostéoporose s'est accentué mais je me pose la question de savoir si ce n'est pas un peu tard. Enfin, je me tiens à ce qui m'a été prescrit : legumes verts, amandes, fromage blanc, poissons gras, œufs...et pour boisson j'essaie de boire 1L de contrex par jour, j'essaie de faire un maximum de marche, j'ai arrêté de fumer.

J'apprécie que le site nous rappelle les attitudes à avoir, face à cette pathologie.

le 20/10/2019

Je ne savais pas que le sel en trop grande quantité n'était pas bon pour les os je sale normalement je (pense)

et n'en rajoute jamais

les sodas je ne savais pas non plus je vais essayer de reduire mais j'ai du mal a boire de l'eau pour les pommes je ne savais pas je n'apprecie pas trop

mais dorénavent je vais en manger une par jour pour le citron je presse le jus d'un demi avec de l'eau chaude tous les matins depuis  des années pour le reste je savais et je consomme des produits laitier mais pas trop car un rhumathologue m'a dit un jour sans exageration mais combien  ça je ne sait pas.

Merci a Louise-B

ninolette

le 20/10/2019

Merci à Louise,

Cet article conforte totalement mon changement d'alimentation depuis que j'ai de l'ostéoporose.

Actuellement nous essayons de manger de moins en moins de viande rouge.

J'essaie un peu d'utiliser les légumineuses et les céréales mais ce n'est pas simple .  Si vous avez des recettes utilisant ces deux produits je serais intéressée.

le 21/10/2019

@pseudo-masqué bonjour, vous pouvez retrouver toutes les recettes de cuisine proposées par les membres par ici : 

https://membre.carenity.com/magazine/recettes

Bonne journée !

le 25/10/2019

Bonsoir @pseudo-masqué‍  Merci pour ses informations

Vous aimerez aussi

Le diagnostic de la dépression raconté par les membres Carenity

Dépression
Dépression post partum

Le diagnostic de la dépression raconté par les membres Carenity

Lire l'article
Sécurité informatique, améliorations du site… Rencontrez Jérémy, responsable technique

Sécurité informatique, améliorations du site… Rencontrez Jérémy, responsable technique

Lire l'article
Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec l’aspirine ?

Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec l’aspirine ?

Lire l'article
Les traitements du cancer : biothérapie et immunothérapie

Adamantinome
Astrocytome
Cancer
Cancer colorectal
Cancer de l'amygdale
Cancer de l'anus
Cancer de l'endomètre
Cancer de l'estomac
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'ovaire
Cancer de la bouche
Cancer de la gorge
Cancer de la langue
Cancer de la parotide
Cancer de la peau
Cancer de la plèvre
Cancer de la prostate
Cancer de la thyroïde
Cancer de la vésicule biliaire
Cancer de la vessie
Cancer de la vulve
Cancer des os
Cancer du col de l'utérus
Cancer du foie
Cancer du larynx
Cancer du nasopharynx
Cancer du palais
Cancer du pancréas
Cancer du poumon
Cancer du poumon à petites cellules
Cancer du rein
Cancer du sein
Cancer du testicule
Cancer du Thymus
Cancer du vagin
Cancer endocrinien
Carcinome basocellulaire
Carcinome épidermoïde de la tête et du cou
Carcinome épidermoïde du palais
Carcinome papillaire de la thyroïde
Chondrosarcome myxoide extrasquelettique
Chordome
Choriocarcinome
Dermatofibrosarcome de Darier-Ferrand
Esthésioneuroblastome
Glioblastome
Leucémie
Leucémie lymphoïde aigue
Leucémie lymphoïde chronique
Leucémie myéloide aigue
Leucémie myéloide chronique
Lymphome à cellules du manteau
Lymphome anaplasique à grandes cellules
Lymphome cutané
Lymphome de Hodgkin
Lymphome diffus à grandes cellules B
Lymphome folliculaire
Lymphome non hodgkinien
Lymphome T cutané
Macroglobulinémie de Waldenstrom
Mastocytose cutanée
Mastocytose systémique
Mésothéliome
Myélofibrose
Myélome multiple
Néoplasie endocrinienne multiple
Néphroblastome
Neuroblastome
Ostéosarcome
Phéochromocytome
Rétinoblastome
Sarcome d'Ewing
Sarcome de Kaposi
Schwannome vestibulaire
Syndrome de Sézary
Syndromes myélodysplasiques
Tumeur au cerveau
Tumeur de Merkel
Tumeur gliale
Tumeur maligne de la trompe
Tumeur neuroendocrine
Tumeur neuroendocrine entéropancréatique
Tumeur osseuse rare
Tumeur péritonéale primaire
Tumeur rhabdoide
Tumeur stromale gastro-intestinale

Les traitements du cancer : biothérapie et immunothérapie

Lire l'article