«
»

Top

Maladie de Lyme : tout ce que vous devez savoir !

Publié le 4 nov. 2022 • Par Rahul Roy

La maladie de Lyme, ou borréliose de Lyme, est transmise lors d'une piqûre de tique infectée par une bactérie de la famille des spirochètes. Elle commence lentement mais peut faire des ravages si elle n'est pas prise en charge de manière appropriée. 

Mais alors, qu'est-ce que cette maladie ? Comment survient-elle et se propage-t-elle ? Et quelles mesures peut-on prendre pour la traiter correctement et éviter de futures infections ? 

On vous dit tout dans notre article !

Maladie de Lyme : tout ce que vous devez savoir !

La maladie de Lyme est une infection bactérienne qui se transmet à l'homme par une morsure de tique infectée. La bactérie en question est appelée "borrelia burgdorferi" et se propage par la salive de la tique "infectée". Notez l'accent mis sur le terme "infecté", car il existe des tiques dont la morsure peut être inoffensive. Ces tiques sont infectées lorsqu'elles se nourrissent de cerfs, de souris ou même d'oiseaux infectés

Si elle n'est pas traitée pendant une très longue période, disons 6 mois, elle peut évoluer vers la maladie de Lyme chronique ou, comme on l'appelle communément dans la communauté médicale, vers le syndrome de la maladie de Lyme post-traitement. C'est là que les symptômes de la maladie sont plus graves et qu'un traitement immédiat est nécessaire. 

Une fois dans le système d'une personne, la bactérie se déplace dans la circulation sanguine et affecte diverses parties du corps. Elle commence par affecter la peau, mais si elle n'est pas traitée, elle peut s'étendre aux articulations, au cœur et même au système nerveux, déclenchant des problèmes inflammatoires

La maladie de Lyme doit son nom au fait qu'elle a été identifiée pour la première fois dans la ville d'Old Lyme, dans le Connecticut, en 1975. On estime qu'environ 60 033 personnes en France contractent la maladie de Lyme chaque année, selon Santé Publique France, et ce chiffre pourrait être plus élevé, car les symptômes de la maladie peuvent être facilement confondus avec ceux d'autres maladies. 

Il est intéressant de noter que la maladie ne peut pas se transmettre d'un humain à un autre. La bactérie de la tique n'est pas transmise immédiatement et nécessite généralement que les tiques restent attachées au sujet pendant 36 à 48 heures. Par conséquent, une inspection corporelle approfondie et un nettoyage quotidien régulier constituent une mesure préventive fiable. Cependant, le problème est de repérer ces petites bestioles, car elles sont souvent difficiles à trouver en raison de leur petite taille

Ces tiques se trouvent généralement dans les régions humides et tempérées telles que les zones boisées, mais on peut également les trouver dans les pelouses et les jardins.

Quels sont donc les symptômes qui indiquent une infection par la maladie de Lyme ?

Les signes et symptômes

Les symptômes ne se manifestent pas immédiatement et peuvent prendre quelques jours, entre 3 et 30 jours après la morsure. Selon le stade de l'infection, sa taille et sa couleur peuvent varier.  

Elle se caractérise par l'apparition d'une éruption en forme d'œil de bœuf (également appelée érythème migrant). Elle apparaît dans la plupart des cas de maladie de Lyme, et peut être très irritante et très rouge. Les bords de l'infection peuvent être en relief et l'infection peut s'aggraver au cours des jours ou des semaines qui suivent. Cette infection peut également se propager à d'autres parties du corps. Les endroits où l'éruption cutanée apparaît le plus souvent sont les aisselles, l'aine, les cuisses et le tronc

Les autres symptômes précoces comprennent la sensation de fatigue et d'épuisement. La personne peut avoir des frissons et des épisodes fébriles qui peuvent être facilement confondus avec une autre maladie. Les maux de tête sont assez fréquents, de même que les douleurs associées aux muscles et aux articulations. Ces symptômes rappellent tout à fait ceux de la grippe, ce qui explique pourquoi la maladie peut être si facilement confondue avec une autre maladie. Il y a également eu des cas de gonflement des ganglions lymphatiques et, dans de rares cas, d'arthrite

Le diagnostic

En fonction des symptômes et de l'exposition aux tiques, un médecin demandera de faire un test sanguin. Comme cette maladie met généralement quelques jours à se manifester pleinement, le test peut s'avérer négatif en raison de l'arrivée tardive des anticorps. Les médecins peuvent effectuer d'autres tests, notamment le test ELISA (Enzyme linked immunosorbent assay) ou le "western blot". Le diagnostic peut être compliqué si le patient a des antécédents d'arthrite ou d'autres maladies. 

Les traitements

Le médicament le plus couramment prescrit pour la maladie de Lyme est l'antibiotique. Ils sont généralement administrés par voie orale. Un dépistage et une administration précoces permettent généralement de guérir, même si ce n'est pas immédiatement. Si les symptômes persistent ou réapparaissent, des traitements plus longs peuvent être applicables. 

Il est conseillé de manger des aliments riches en nutriments et de boire de grandes quantités d'eau si l'on est atteint de la maladie. Le repos est crucial et on a constaté que les médicaments anti-inflammatoires réduisaient la douleur. 

L'amoxicilline, le céfuroxime et la doxycycline sont les anticorps les plus utilisés pour traiter la maladie de Lyme et, dans les rares cas d'arthrite, des médicaments contre l'arthrite peuvent être appliqués. 

Dans les cas graves, des injections d'antibiotiques peuvent également être administrées. Les antibiotiques peuvent avoir leurs propres effets secondaires, comme une sensibilité accrue de la peau à la lumière, ce qui doit être pris en considération. 

Des recherches et des découvertes scientifiques sont encore nécessaires pour trouver le meilleur traitement contre la maladie de Lyme, mais pour l'instant, il n'existe pas de traitement spécifiquement adapté à cette maladie

C'est une bonne chose que la maladie de Lyme soit rarement mortelle alors. 

Les mesures de précautions

Il est donc bon de mettre en pratique quelques conseils de précaution essentiels pour éviter les morsures de tique et la propagation de la maladie :

  • Évitez les zones boisées où la couverture forestière est importante et où l'herbe et les arbustes sont hauts,
  • Sortez en portant des manches longues et des pantalons longs, surtout lorsque vous vous aventurez en trekking ou sur des sentiers,
  • Utilisez un insectifuge dans les cas où cela est possible, mais méfiez-vous de son utilisation en présence d'enfants,
  • Restez sur des chemins dégagés aussi souvent que possible, 
  • Portez des vêtements de couleur claire pour que les tiques soient plus facilement visibles et puissent être retirées,
  • Prenez une douche après avoir passé du temps à l'extérieur et assurez-vous de bien vérifier les zones sensibles comme l'aine, les aisselles et les plis de la peau,
  • Soyez vigilant et vérifiez les animaux domestiques et les enfants,
  • Si une tique est trouvée sur la peau, il est recommandé de la retirer avec un tire-tique (à défaut, une pince à épiler) et de s'en débarrasser en la jetant dans les toilettes ou en l'enveloppant dans un sac hermétique et en la jetant à la poubelle

Avec un contrôle précoce, il est possible de contrer les effets de la maladie de Lyme relativement tôt. La pratique de mesures préventives est essentielle pour s'en protéger autant que possible !

  Cet article vous a plu ?    

Cliquez sur J'aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !    

Prenez soin de vous ! 
3

2 commentaires


Nathali57
le 09/11/2022

Bonjour @Claudia.L

Non ne pas enlever la tique avec une pince à épiler

Utilisez un TIRE TIQUES pour que la tique se decroche sans vous contaminer

L article est par ailleurs bien utile et intéressant notamment sur tous les effets qu une morsure peut provoquer.

Il est conseiller de consulter son généraliste si la tique est resté plus de 48h

Et oui malheureusement, les contaminations arrivent souvent dans son propre jardin, ou un jardin publique Par temps chaud et humide

C'est catastrophique en Alsace Moselle



Claudia.L • Animatrice de communauté
le 09/11/2022

Bonjour @Nathali57,

Je vous remercie de votre retour, après vérification, il est effectivement recommandé de retirer la tique avec un tire-tique, mais à défaut d'en avoir un, une pince à épiler peut faire l'affaire. Je modifie l'article.

Belle journée ,

Claudia

Vous aimerez aussi

Discussions les plus commentées