Bipolarité et vie familiale

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

Bipolarité et vie familiale


Posté le

Ce qui me permet de tenir, c est ce forum, c est vous avec vos temoignages, autrement j aurai tout envoyé valsé, siseulement il pouvait lire vos temaignages, peut etre admetrait il plus facilement ce dont il souffre.

Bipolarité et vie familiale


Posté le

Ce qui me permet de tenir, c est ce forum, c est vous avec vos temoignages, autrement j aurai tout envoyé valsé, siseulement il pouvait lire vos temaignages, peut etre admetrait il plus facilement ce dont il souffre.

Bipolarité et vie familiale


Posté le

Est ce normal qu il me demande de le laisser seul??

Bipolarité et vie familiale


Posté le
Bon conseiller

@ tinies

Dans notre maladie il y a autant de formes de bipolarité qu'il y a de bipolaires. Tout dépend de la personnalité de chacun. Toutefois même si je ne suis pas psy ton compagnon/ami a l'air d'être très dépressif d'après ce que tu écris. Quand on est dépressif cela va de pair avec un repli sur soi et un désir de désocialisation. De plus, les projets semblent souvent insurmontables, même des projets positifs.

J'étais très mal pendant des mois dernièrement et mon psy a changé une molécule de mon traitement, ma dépression passe vitesse grand V (je m'en étonne moi même tellement le nouveau médoc est efficace). Elle passe sans phase up ce qui me ravit.

J'espère que tu finiras par le convaincre de consulter et dans tous les cas te souhaite sincèrement un grand bon courage.

Bipolarité et vie familiale


Posté le

Moi pour ma part sa va faire 2 mois qu'on ma diagnotisé la maladie beaucoup de gens qui me cotoyé souvent sen douté est s'inquiété mais parents quand je leur est dis sen fouté aujourdhui il y a que ma mére est une de mes soeurs qui me soutienne est sais dure pour l'instant je nais pas encore accepté la maladie je fais souffrir ma famille j'ai perdu beaucoup d'ami(es) a cause de sa . Mon humeur change tous les 3 jours environs . Courage a tous se qui on cette maladie sais dure mais yen faud

Bipolarité et vie familiale


Posté le

J' ai vécu 10 ans auprès d'un bipolaire et depuis six mois son état est passé de la dépression à lamanieet se sont installés une violence verbale, limite physique, une diarrhée verbale, la demande d' actes de soumissions...et me sentant à mon tour "descendre"  je viens de décider de rompre. Nous ne vivions plus ensemble mais j' en souffre terriblement et je culpabilise.

Bipolarité et vie familiale


Posté le
Bon conseiller

@ libellule

Oui, nos crises sont souvent violentes envers le conjoint, c'est malheureusement vrai. C'est d'autant plus triste que la majeure partie du temps on ne se souvient pas de toutes les horreurs qui nous passent par la tête une fois la crise passée. Pour ma part j'ai souvent été très cruelle envers le père de ma fille car j'avais arrêté les traitements le temps "de la mettre en route".

Ton ex compagnon suit-il un traitement et une psychothérapie ? Ou bien est-il en "roue libre" ?

Cordialement et avec tous mees souhaits de bon courage,

Bipolarité et vie familiale


Posté le

Bonjour à tous,

Je viens de m'inscrire sur ce forum... sans doute parceque j'avais besoin de crier ma peine et ma colère.

Mon mari que j'aime de tout mon coeur vient d'être diagnostiqué bipolaire...Ce qui n'est pas vraiment une surprise pour moi.

A la suite d'une grosse crise déclanchée je pense par un problème au travail (alors que pour une fois le problème ne venait pas de lui) il est entré en phase de  dépression très profonde et il s'en ai pris à moi (verbalement) . Quand il ne va pas bien il s'en prend toujours à moi, il reste "normal" avec les enfants, sa famille ... mais pas avec moi...Dans ces cas là  tout est de ma faute...Il y a beaucoup de violences verbales, de remise en cause de notre couple et comme cela m'atteind malgré tout , je me défends et les choses s'enveniment... D'ailleurs il pense que souffre du même trouble que lui, je vais donc aller voir un psychiatre pour avoir un avis ( ce n'est pas impossible mon père l'est mais ne s'est jamais fait soigné )

Son traitement à l'air efficace mais à la moindre contrariété je sens qu'il est limte...Il est encore en crise et est sorti d'HP contre avis médical.Il préférait être à la maison plutôt qu'enfermé, il a très mal vécu cette hospitalisation.

Je n'arrive plus à savoir quand c'est sa maladie qui parle ou quand c'est lui, son caractère...Je me sens encore plus perdue maintenant que l'on sait ce qu'il a...Je sais c'est  paradoxal. Je ne sais plus quand je peux le prendre au sérieux, si je peux lui faire confiance... J'ai peur.

Et puis je suis en colère face à tous ces gens qui nous jugeaient déjà parceque nous avons 19 ans d'écart et parceque c'est un artiste, un original qui a du mal à s'adapter au quotidien...Maintenant ils nous regardent encore plus de haut ou nous prennent en pitié (encore pire) , " bah oui tout s'explique, il est dingue quoi" ...ça me fait hurler. Et le pire c'est que ce genre de réflexion peut venir de votre medecin traitant comme de n'importe qui d'autre...Personne ne considère ce trouble comme une véritable maladie... A commencé par ma famille qui n'attend qu'une chose c'est que je divorce. Même sa psy qui essaye de le déresponsabiliser complètement en essayant de le forcer à rester en HP pour 3 semaines,  je me demande si elle l'a vraiment bien cerné...

Nous voulions un enfant tout les deux mais même ça est ce encore possible...

Je me sens très seule et je suis en colère contre le monde entier et surtout contre cette maladie...

Bipolarité et vie familiale


Posté le

J ai ete en colere ces derniers temps, j ai ete odieuse, puis son etat s est agravé, il ne veux plus rien faire, a peur des gens, de lui, de sortir.. N arrive plus a manger sans tout re vomir... J ai vu son etat se degrader de plus en plus..

Mais je persevere, je suis la.. Il ne veux pas que le voit comme cela, soit : en attendant je suis la pour lui car je l aime..

Je lui ai dit ce matin, ok tu ne veux pas que je te vois, ok mais je suis la, je t aime toi, dans sa globalité, pas seulement une partie de toi. Tu es vide a ce que tu dit, alors je serais la tout pres a attendre que tu te relplisse tout doucement, je n abandonne pas , je patiente..

Tu n aspas de compte a me rendre, je crois en toi et en toute tes possibilités, car j ai confiance en toi..

Il refuse la maladie, il refuse cette hypersensibilité.. Il pense y arrive tout seul, j ai bon espoire de lui faire changer d avis un de ces jours, en attendant je respecte son choix.. Il a fait une nuit il y a trois jours en HP il est ressortit traumatisé.. J attend patiement qu il accepte le diagnostique.. Je sais que s il ne veux pas me voir c est pour me mettre hors de danger, comme il le dit..

Quand l'amour est la j ose croire que tout est possible

Bipolarité et vie familiale


Posté le

je suis bipolaire et dans une phase creuse , les soucis s'accumulent sans que je soit capable de réagir je voudrai lutter et c'est comme si mon corps et ma tête étaient 2 l'un veut et l'autre n'arrive pas à bouger. je suis à bout fatiguée sans force et le chagrin est toujours présent.

que puis je faire ? ma famille proche je n'en ai plus pour le moment je suis en procédure de divorce demandé par moi même

Discussions les plus commentées