https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

4 réponses

75 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

Bonjour, 

J'ai été diagnostiqué il y a 2 ans atteint par la Sep. Après 2 arrêts pour des poussées en 2017 et début 2018, la médecine du travail m'indique de faire un dossier auprès de la Mdph pour obtenir le statut de RQTH afin de m'aider auprès de mon employeur afin pouvoir limiter ma charge, horaire de folie ( bien sûre bénévolat car dans les sociétés en France il y a de plus en plus de salariés) . Le médecin m'indique a réception et validation de reprendre rendez-vous pour faire le point.

Semaine dernière je reçois enfin la validation RQTH et je prends rendez-vous ce jour, et là je crois de j'ai participé à une caméra cachée ou je suis arrivé dans la 4ème dimension. Je rappel au médecin ( le même) que suite aux 2 longs arrêts pour mes poussées il avait fait des recommendations à mon employeur de respecter scrupuleusement mes horaires de 37.5h par semaines et de pas porter de charge lourde, les 2 fois mon employeur n'a jamais donner suite et j'ai continué à faire des heures gratuites et porter des charges car il en a rien à faire. Donc ce jour je demande de faire appliquer ces demandes ou que mon employeur donne une réponse, et là le médecin de travail me lâche qu'il peut rien même avec la reconnaissance. En gros si j'ai bien compris la démarche j'ai fait une demande, pour me faire exploiter par mon patron,  obtiens l'attestation RQTH comme celà il pourra obtenir des aides de l'état ou pas payer d'amende pour les quotas handicapés.

Je suis dégouté de voir comment ont peut être traité en France, mon but est de travailler dans de bonnes conditions. Si quelqu'un a déjà connu cette situation ou des conseils à me donner ça pourrais peut-être m'aider. 

Début de la discussion - 12/11/2018

Reconnaissance RQTH et médecine du travail
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué 

bonjour, je ne comprends pas pourquoi le medecin du travail réagit comme ça 😱

logiquement tu es protégé par cette reconnaissance et je pense que tu as le droit de refuser de bosser au dela de tes heures payées; ceci dit je ne connais pas toutes les lois alors je te conseille de téléphoner à la MDPH pour voir si quelqu’un pourrait éventuellement t’aiguiller et t’aider à faire valoir tes droits auprès de ton employeur . Si tu continues à bosser autant c’est clair que tu auras d’autres poussées et on sait bien que dans cette pathologie les arrêts sont longs et la solution pour éviter ça c’est du repos et de se préserver quand on a encore la chance de pouvoir travailler. 

Pour ma part le medecin du travail a fait en sorte que je ne travaille jamais les lundis car je fais mon injection le w.d et ça me provoque une grande fatigue, et ma cadre a bien compris que je récupérais de moins en moins vite donc elle s'arrange pour espacer mes jours de boulot ( mais j’ai la chance de bosser à 50% c’était un choix de départ dans cette société)

Renseigne toi auprès d’association sinon 😕 , ton médecin traitant ou ton neuro ????

courage 

Reconnaissance RQTH et médecine du travail
Membre Carenity
Posté le

Merci Rachel pour ta réponse ça me réconforte dans ce que je pensais. J'ai du tomber sur la mauvaise personne. Je vais essayer de voir avec la Mdph. 

Bonne courage à toi aussi

Reconnaissance RQTH et médecine du travail
Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

@pseudo-masqué‍ bonjour ! N'hésitez pas à parcourir les discussions à ce sujet dans notre groupe "Mes droits et mes démarches" >> https://membre.carenity.com/forum/mes-droits-et-mes-demarches-maladies-chronique-738

Bonne journée et bon courage à vous

Reconnaissance RQTH et médecine du travail
Membre Carenity
Posté le

Merci Louise