Agressivité de mon conjoint lors des poussées de SEP : qu'en pensez-vous ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/sclerose-en-plaques.jpg

Patients Sclérose en plaques

6 réponses

93 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour, 

Je suis en couple depuis quelques mois avec un homme atteint de la sclérose. Je n'avais jamais été confronté à une poussé. Je suis un peu perdu, je me retrouve en face d'une personne qui n'est absolument pas la même, il prend tout mal, se braque très rapidement, retourne tout mes propos, enfin vois le mal partout et me parle très mal... Est ce un de symptômes liés à la maladie? Je souhaite profondément l'aider et être utile, quel est le meilleur comportement à adapté pour en pas trop souffrir de cette situation ? J'ai envie de faire fonctionner cette histoire et d'y mettre les moyens. Merci à ceux qui pourront m'aider à y voir un peu plus clair. 

Début de la discussion - 18/10/2021

Agressivité de mon conjoint lors des poussées de SEP : qu'en pensez-vous ?


Posté le

Bonjour,

Vous êtes dans une situation sacrément inconfortable. Je vous souhaite beaucoup de courage. Je pense que la fatigue et la difficulté de récupération peuvent le conduire à l'irritabilité. Son humeur peut également être fluctuant, peut-être qu'un traitement stabilisateur de l'humeur pourrait l'aider, vous aider. A voir avec le neurologue voir même avec un psy si une dépression sous-jacente pourrait être présente.

Ensuite, je ne sais pas si c'est le cas mais si naturellement votre compagnon a un caractère difficile, cela peut ne pas être en lien avec la maladie ou alors ça pourrait être une conjugaison des deux. J'aimerai vous dire de penser à vous en priorité et de ne pas subir l'insupportable si son comportement devient rabaissant et qu'il vous manque d'égard, la maladie n'excuse pas tout. S'il est prêt à se faire aider et à faire des efforts pour se montrer facile à vivre, pourquoi pas. Mais surtout ne vous laissez pas maltraiter.

Anchovy.

Agressivité de mon conjoint lors des poussées de SEP : qu'en pensez-vous ?


Posté le

Merci @Anchovy‍  de votre réponse, il n'a aucun traitement, il est contre. Disons que je n'avais pas vue auparavant cet aspect de sa personnalité. Situation délicate, vraiment parceque je subit pas mal mais j'ai pas non plus envie de le laisser là...

Agressivité de mon conjoint lors des poussées de SEP : qu'en pensez-vous ?

• Animatrice de communauté
Posté le

Bonjour @Lucie123‍,

Je vous remercie pour l'ouverture de ce sujet. J'invite ici quelques membres avec qui vous pourrez échanger : @Kamlio@Lepetitcap@Poutie@Petitmarius@Fatichak@Reglisse0817@Nathali57@SepSepien@Gaelline@bellemam@SaladinSep@tinou92‍ 

Pensez-vous que les sautes d'humeur et les pics d'agressivité peuvent être liés aux poussées de sclérose en plaques ?

D'avance merci pour vos retours et conseils à @Lucie123‍ !

Belle journée,

Candice de l'équipe Carenity 

Agressivité de mon conjoint lors des poussées de SEP : qu'en pensez-vous ?


Posté le
Bonjour oui cela fait partie de la maladie j en suis sûre
Agressivité de mon conjoint lors des poussées de SEP : qu'en pensez-vous ?


Posté le

Bonsoir @Candice.S @Lucie123 , à tous,

Quand on souffre de douleurs, qu'il a fait trop chaud, qu'on est affaibli, on n'en peut plus !
Il faut que l'entourage comprenne que NOTRE fatigue n'a RIEN à voir avec "la fatigue" de ceux qui ont eu une journée chargée ou qui ont porté 20kg de courses ... Le mot devrait être différent.

C'est de l'EPUISEMENT PHYSIOLOGIQUE.

Et malgré la gentillesse, ils ne comprennent pas, ils ne PEUVENT pas comprendre.

Tant que l'environnement est bien disposé, ça peut passer.
Sinon, il faut ronchonner, voire "crier" de désespoir.

On ne peut souhaiter à personne d'être à notre place, mais garder de bonnes relations est le principal ... alors il faut expliquer, négocier, répéter ...

Bises et amitiés.
!!!

Agressivité de mon conjoint lors des poussées de SEP : qu'en pensez-vous ?


Posté le

@Lucie123 Bonjour

Ce n’est pas mon conjoint qui a une SEP mais moi (depuis 20 ans). Lors de l’annonce par mon neurologue, j’avais du mal à accepter et que ma vie soit désormais différente…je me suis renfermée sur moi-même et réfugiée dans ma vie professionnelle. J’échangerais sur le site Arsep, habitant Paris, je me rendais tous les ans aux journées consacrées et des réunions dans un café étaient organisées. , Avec  toutes les personnes rencontrées lors de ces échanges., j’ai appris que chaque malade avait sa propre SEP et réagissait différemment. Et puis zut je ne voulais pas que ma vie soit dictée par une maladie (a l’epique je faisais des poussées fréquentes, mon neuro m’a prescrit un traitement et mes poussées se sont espacées seule une grosse fatigue devait être gérée…. et c’est déjà énorme ! Des séances régulières de kinésithérapie (et maintenant mes trajets a l’hopital tous les mois pour mon traitement) me permettent de sortir un peu de ma solitude. Désormais, je consulte des l’apparition d’un problème (ex fuites urinaires,..jusqu’a présent les médecins ont trouvé une solution donc ça me libère mon esprit plutôt que de penser toute la journée  au problème. Il est important d’être très bien accompagnée (j’ai acheté le livre de Dominique Ferrugia….très intéressant qui démontre bien notre vie au quotidien)

Tres bon courage et à bientôt pour de bons nouvelles Martine

Discussions les plus commentées