Dur, dur, de travailler avec une polyarthrite rhumatoïde...

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/polyarthrite-rhumatoide.jpg

Patients Polyarthrite rhumatoïde

Dur, dur, de travailler avec une polyarthrite rhumatoïde...


Posté le

Je voulais écrire andaluza 

Dur, dur, de travailler avec une polyarthrite rhumatoïde...


Posté le
Bon conseiller

Bonjour juju78' oui je pense que s est bien de refaire d autres examens , comme sa vous serez fixe!!en attendant bon courage biz 

Dur, dur, de travailler avec une polyarthrite rhumatoïde...


Posté le

Bonjour, j'ai commencé avec cette maladie à l'adolescence, mais confirmé seulement plus tard (par une  analyse sanguine, seulement quand j'étais couverte par la sécurité sociale).

J'en ai bavé dans les années 1990, les grosses crises, je dormais pas toutes nuits avec les douleurs, même ma mâchoire était bloquée chaque nuit et au réveil. Je dormais avec la bouche un peu ouverte (je bavais). Le matin, j'essayais d'ouvrir mieux ma bouche en passant 2 doigts.

Un soir j'en ai eu marre de ne pas dormir, je me suis reveillée, il devrait être minuit ou 2h du matin. j'ai pas cherché qui gagne qui perd, j'ai pris 3 médicaments différents pour les douleurs, et je ai les avalés. Je me suis endormie. Mais au réveil du matin, j'avais comme la poison dans le ventre (ça devrait être 3 anti-inflammatoires que j'avais pris, à ce moment, j'avais pas conscience de la dangerosité). Juste pour dire, quand je souffre, je suis désespérée, surtout la nuit, au moment dormir, je souffre,et je suis énervée, je pleure de douleur et de nerf. Surtout à l'époque, y avait pas  internet, ou les 50 chaines télés pour faire passer le temps.

Pendant des années, j'étais bien mieux, mais depuis 2 ans, la maladie est revenue de plus belle, au départ,  je pensais à des simples douleurs, malheureusement, la PR a été confirmée de  nouveau, je ne voulais pas  y croire, mais la réalité est autre. La maladie est bien revenue, et avancée. Les mains qui sont en douleurs, poignets, doigts, gonflements, bcp douleurs et raideurs des genoux, bas dos qui fait mal plus blocage, des nodules qui apparaissent.

Quand je lis pleins d'informations sur internet et que les dossiers  à la mdph sont refusés, je désespère que le mien soit refusé aussi. J'ai impression il faut qu'on est un membre en moins ou tordus de partout pour toucher la aah.C'est désespérant. Et ce qui est mauvais pour ma santé, les soucis!

Dur, dur, de travailler avec une polyarthrite rhumatoïde...


Posté le

Bonjour, j'ai travaillé pendant 20 ans et à la fin 3  ans avec ma PR, j'étais conductrice de bus articulé, je n'en  pouvais plus. Beaucoup pensent qu'il suffit de conduire avec un gros volant et un véhicule 19 mètres de long, mais non, il y a plein de choses à faire à côté: régler les rétroviseurs énormes en montant sur le pare-choc,  soulevé les capots, puis les rabaisser, dégivrer un pare-prise...sans compter que je n'étais nullement comprise par les collègues "hommes" et les réflexions fusaient, du genre: retourne à tes casseroles et tes mômes st tu n'es pas capable d'assumer", alors que sans PR, j'étais au top du top...puis un jour la CPAM m'a mise en invalidité.Une déprime suivit. Normal, je n'avais plus rien à faire de mes journées , au début, puis je me suis mise à écrire sur mon ordi, et j'ai sorti un livre qui a été édité: "polyarthrite je te hais"...une thérapie parfaite, surtout qu'il se vend bien. Mais j'aurais dû être reclassée dans un bureau dans mon entreprise. je ne me suis pas battue pour cela, j'étais trop fatiguée. Douce journée à toutes et tous. 

Dur, dur, de travailler avec une polyarthrite rhumatoïde...


Posté le

Bonsoir à tous, je voudrais connaître  votre expérience avec le plaquenil durant la grossesse et l'allaitement. Merci 

Discussions les plus commentées