Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson

/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Maladie de Parkinson

Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson


Posté le
Bon conseiller

Bonjour leparigo,

Bien d'accord que nous devons tous faire remonter les informations échangées et constatées entre nous auprès de notre médecin ne serait-ce déjà que pour lui montrer que nous ne sommes pas que des estomacs à ingurgiter n'importe quoi du domaine de la médication. Je ne doute pas que d'autres membres tiennent compte de vos interventions. Personnellement j'y porte un véritable intérêt et vos propos toujours très cohérents  dénotent d'un véritable travail de recherche.

Je souhaite que d'autres membres témoignent de leur intéret à l'égard de vos commentaires qui trouvent véritablement leur place dans ce site destiné à échanger absolument tout ce qui touche de près ou de loin à ce qui peut améliorer notre santé quotidienne morale ou physique. 

Les petits ruisseaux font les grandes rivières....n'est-ce pas ;  alors continuez s.v.p à intervenir ici car vous méritez plus qu'une seule étoile en tant que conseiller.

Bien à vous

Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson


Posté le
Bon conseiller

Les médecins ont aussi besoin de nos témoignages car nous seuls savons vraiment ce qu'est "Parkinson", quels sont les effets secondaires des médocs... Mon neurologue (pourtant bouché à l'émeri) m'a avoué quand j'ai parlé de mes problèmes dentaires, que d'autres patients lui avait déjà dit... et que au début, il n'y croyait pas... que lui s'attachait surtout la listes des effets fournie par les laboratoires ! Donc il nous faut partager nos expériences...

Mais qu'est ce que le Carbidopa ?

Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson


Posté le

Bonjour à tous

Merci Leparigo je suis tout à fait d'accord avec vous je prends déjà depuis quelques années le même médoc : lévodopa/Carbidopa et uniquement celui-ci (j'ai quand même dû augmenter les doses depuis le début enfin !) mais je ne veux pas en rajouter (ex sifrol, requip, azilect, modopar etc etc...) je parle bien entendu pour la maladie de parkinson, c'est sûr que pour les patients qui ont en plus d'autres problèmes de santé sont bien obligés de suivre un traitement en parallèle. Effectivement les spécialistes, la plupart, ne savent pas ce que nous ressentons dans notre corps, et prescrivent sans doute pour une "généralité", donc écoutons notre corps, notre esprit, notre ressenti et adoptons pour chacun ce qui nous réussit le mieux (régime alimentaire, sophrologie, méditation, activités sportives, loisirs...)

Sur ce bon courage à tous, portez-vous le mieux possible et dites-vous que vous n'êtes pas seuls, il y a toujours une oreille pour vous écouter, un conseil pour vous encourager et garder le moral.

Cordialement

Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson

• Membre Ambassadeur
Posté le
Bon conseiller

CARBIDOPA = prévient de la perte d'effet de la levodopa (dopamine) due à la pyridoxine (vitamine B6). La levodopa a effet prolongé et donc plus de dopamine pour le cerveau.( j'avais indiqué que seulement 5% de dopamine , décarboxylée, atteins le cerveau)  

Ouais, pas simple! mais ce plus est bien fait pour certain patient. 

Cordialement.

Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson


Posté le
Bon conseiller

 Je viens de lire le livre sur homéopathie et Parkinson mais  il est compliqué  est plutôt destiné au médecin  qu'au malade.  Bref Il ne. m'a pas permis de choisir un médicament. 

 J'en parlerai  la prochaine fois avec mon homéopathe   Ce livre paraît très bien documenté. 

 Il semble que se profile à l'horizon de nouveaux médicaments pour Parkinson. Bon courage à tous

Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson


Posté le
Bon conseiller

Merci, je vais en parler au neuro !

Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson


Posté le

J'avais lu dans un magazine Notre temps "pour ne pas le citer" un article sur la MP il y aurait effectivement un nouveau médicament déjà expérimenté qui stopperait les symptômes (tremblements, raideur ...) et aussi l'évolution de la maladie sans effets secondaires (à voir ???) mais hélas qui ne serait sur le marché en France que dans 5 à 7ans, il faut encore beaucoup de patience et je pense que pour la plupart d'entre nous, nous nous épuisons d'être patient car nous avons l'impression que les recherches sont au point mort !

Mais on y croit !!!

Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson


Posté le
Bon conseiller

Je rejoins @leparigo dans ses propos. Ma maman qui a la MP ne dormait pas la nuit et son généraliste lui donnait un somnifère et du lexomil, si bien qu'elle dormait bien plus qu'il ne fallait, même en journée. J'ai commencé par lui supprimé le somnifère qui me semblait inutile et diminué petit à petit le lexomil, celui-ci me semblant plus adapté après le décès de mon papa, jusqu'à ce qu'elle se sente mieux et accepte de l'arrêter. Ses nuits sont devenues de nouveau très agitées et son généralistes voulaient lui donner de nouveau des calmants alors qu'elle disait se sentir bien et que si elle reprenait les autres remèdes elle se sentait assommée. Nous avons alors revu son traitement pour la MP avec le neurologue qui lui a supprimé son traitement du soir et tout est rentré dans l'ordre.

Il faut vraiment refaire monter l'info, là où il faut. Personnellement, j'ai eu du mal à "ouvrir les yeux de son généraliste", c'est pourquoi j'ai pris un RDV avec le neurologue, étant dans le milieu médical.

Mais quand il y a aucune raison apparente autre que la MP de se sentir mal, il faut bien faire attention aux nouveaux traitements. Sachant déjà qu'il n'est pas toujours facile de trouver immédiatement le traitement adapté ainsi que le dosage pour la MP. Il est peut-être aussi important de se faire suivre, revoir ou appeler au besoin ou en cas de doute, son spécialiste. C'est ainsi qu'on avance. Et là, on peut plus facilement remonter l'info à son généraliste.

Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson

• Membre Ambassadeur
Posté le
Bon conseiller

Sylriou et et autres amis (e), ce bouquin d’homéopathie et Parkinson en effet est assez complexe mais a le mérite d’être précis, je ne veux pas faire l’intelligent, mais je suis  à fond dans cette lecture depuis deux années : ce que j'ai retenu de ce pharmacien homéopathique scientifique, il explique que dans tous les cas la levodopa pourra être associée à des remèdes homéopathiques et voici comment exp:

Le Parkinsonien  se situant dans le groupe tremblements & asthénie devrait prendre en complément si: présente encore sous levodopa et pour ne pas augmenter la dose, les signes de vertiges,nausées, longues veilles avant de s'endormir, faiblesse de la nuque et dérobement des jambes avec paresthésie, un complément homéopathique de Cocculus indicus ( arbuste d'origine du continent Asiatique).

Dans son bouquin j'ai identifier cinq groupes comportant chacun jusqu'à 16 types de syndromes( de 3 à 16)  ce spécialiste nous éclaire qu'il existerait 47 cas différents de Parkinsoniens !!! ça surprend n'est ce pas?  Cela i aiderais à mieux soulager par un complément adéquate si c'était pris en compte. Mais quel médecin et spécialiste nous à évoqué cette possibilité? ?( j'ai déjà écris une fois ceci)

Sylriou après avoir lu ces lignes , reprenez le livre à partir de la page 61 et tout va s’éclaircir dans votre esprit.

Petite conclusion, Nous avons besoin d'être signifiants, utiles aux autres pour exister ensemble si non, la vie ne vaut rien.

Fatigue, troubles du sommeil et maladie de Parkinson

• Membre Ambassadeur
Posté le
Bon conseiller

Florinda , votre commentaire  révèle totalement la réflexion suivie de la démarche à suivre.

Merci

Discussions les plus commentées