https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

1 réponse

43 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjours,

Alors voila j'ai 18 ans, j'ai eu à l'été 2016 beaucoup de douleurs dans le corps et qui sont revenu à noël au début les médecins interniste et mon médecin supposais des maladies tels que les muscle os ou encore moelle épinière ou même les nerf j'ai fais tous les examens et c'était négative et après le médecin interniste ma confirmé qu'il s'agit d'une fibromyalgie je l'est sus y à quelque jours et la je doit aller voir un centre antidouleurs pour faire un dossier en urgence et au niveaux handicap c'est ce qu'il ma dit.

Le problème c'est qu'il ma dit je ne peut pas faire n'importe quel métier à l'été 2016 j'ai réussis à obtenir un CAP carreleur malgré mais douleurs et on ma dit d'arrêter de suite car je ne pourrais jamais continuer dans le bâtiments dus à cette maladie.

Je me pose beaucoup de question car je n'est que 18 ans et je ne sais pas du tout ce que je pourrais faire comme métier qui n'est pas physique de tout et que je pourrais tenir malgré la maladie et niveaux études je n'est que ce CAP.

J'ai besoin de votre aide et de votre conseil.

Cordialement.

Début de la discussion - 27/02/2017

fibromyalgie et metier


Posté le

Bonjour , je viens de lire ton message ; j'aimerais te faire part de mon expérience .

Tout d'abord il faut dire que la fibro n'a pas les mèmes effets sur chacun de nous et que nous ne sommes pas tous égaux devant la douleur .

Aujourd'hui je suis en retraite , ma fibro n'a jamais été reconnu ( sécurité sociale ) mais identifiée en 1995 et confirmée par plusieurs médecins .

J'ai toujours fait des métiers physiques : nettoyage industriel , élevage et transport d'animaux , en 1992 pose de placoplatre comme tâcheron et la je commence à avoir des douleurs plus particulièrement à l'épaule droite ( infiltrations sans effets) et la commence les examens avec suspition   de fibro , je n'accepte pas cette maladie et je continu mon métier jusqu'en 1997 , devant la douleur je décide de reprendre le métier de chauffeur pl hélas en frigo avec beaucoup de mautention ( je serre les dents ) au bout d'un moment la médecine du travail me dit de lever le pied , on me permet de faire de la grande route ( plud de manutention )

En 2009 la médecine du travail veut m'arrêter complétement ; je retrouve une place de chauffeur de car qui me permet d'aller jusqu'à la retraite .

Voila mon expérience , pour les conseils c'est toujours difficile de ce mettre à la place de quelqu'un d'autre ; dans un certain sens je ne regrette pas ce que j'ai fait en ne laissant pas cette maladie 

me démolire .

d'un autre côté je me dit que j'aurai du me ménager un peu plus au fil des années et mon corp serait moin abimé ( j'ai d'autres soucis d'usure )

Alors il faut que tu pése le pour et le contre ; ne pas tombé dans les extèmes : ne pas ce bougé ou supporté les douleurs ( en les aténuants avec des antalgiques ) ton CAP de carreleur peu te permettre d'accéder à un métier tel quel métreur voir responsable de chantier ; pole emploi si ton handicap est reconnu peu te faire faire ce genre de formation .

En tout cas , bon courrage à toi , et n'hésite pas à demander des conseils .

Discussions les plus commentées