Le diagnostic de votre asthme

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/asthme.jpg

Patients Asthme

28 réponses

363 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Racontez dans ce sujet comment s'est passé le diagnostic de votre asthme. Quels ont été les premiers symptômes? Qui vous a poussé à consulter?

Début de la discussion - 06/06/2011

Le diagnostic de votre asthme


Posté le

Salut,

je me suis apercu de quelque chose quand j'avais constamment le nez bouché. et un jour j'ai fait vraiment le rapprochement quand j'ai eu aussi ma première crise en allant courir au parc, je n'ai pas tout de suit compris ce que c'était.

J'ai eu du symbicort ensuite et de la cortisone pour les crises. Je ne me separe plus du symbicort pour aller courir.. meme les autres saisons de l'année..

Le diagnostic de votre asthme


Posté le

Ah ah impossible de l'oublier !!

31 décembre 1996, j'étais tout petit, et j'ai passé la nuit du réveillon avec la première (et plus grosse) crise d'asthme de ma vie. Aucun signe avant coureur aux dires de mes parents. Cloué au lit et quasi incapable de respirer, une sensation bien désagréable. Puis pneumologue, explorations fonctionnelles (la cabine de téléphone où on doit faire le petit chien), allergologue, et diagnostic d'asthme allergique (ces saletés d'acariens...)

Le diagnostic de votre asthme


Posté le

Bonjour,

J'ai découvert mon asthme après avoir consulté un médecin car j'étais souvent essoufflé en faisant du sport. J'ai dû souffler dans un appareil et il a conclu que j'étais asthmatique.

Depuis, je suis régulièrement mon traitement : Symbicort tous les jours et Bricanyl pour les crises.

Le diagnostic de votre asthme


Posté le

J'utilise aussi symbicort.. ca marche trop bien..  et pour avoir testé la ventoline, je préfère largement le symbicirt..

Par contre là je vais pas trop avoir le temps d'aller voir mon médecin... je sais pas comment je vais faire pour les vacances... je pars mi juillet..

Le diagnostic de votre asthme


Posté le

Bonjour,

Je me suis aperçue de l'asthme au collège (aujourd'hui, j'ai 27 ans). Je toussais beaucoup. J'ai été voir un allergologue aussitot, qui m'a prescrit des traitements ponctuels et un suivi annuel.

Pour moi, l'asthme a toujours été allergique, et non pas liée aux efforts ou au sport. L'asthme s'est donc toujours manifestée pendant les périodes où les allergènes sont plus présents (de mai à juillet). Autrement, je peux avoir des épisodes d'asthme si exposée aux poils de chats, à beaucoup de moisissures ou à de la fumée, tout au long de l'année.

Depuis quelques années, j'ai néanmoins l'impression que l'asthme s'empire pendant les périodes d'allergie et que je doive suivre des traitements plus prolongés qu'auparavant.

Le diagnostic de votre asthme


Posté le

perso, je suis géné par l'asthme que de mai à début juillet.. en fait tout dépend de la météo.. cette année comme il pleut beauoup en juillet, je n'ai pas eu de souci.. Mais c'est quand il y a du vent que j'en prends plein les narines et les yeux... 

pour mon traitement, comme j'ai changé de statut récemment, j'attends toujours ma carte vitale.. du coup j'ai pas vu de médecins depuis un petit moment.. et j'ai plus d'aerius :(

Le diagnostic de votre asthme


Posté le

et au fait.. ele84 bienvenue sur le forum!! :)

Le diagnostic de votre asthme


Posté le

On s'est aperçu de l'asthme de ma fille suite à des toux que l'on n'arrivait pas à arrêter.

Dés qu'elle avait un simple rhume, la toux suivait quelques jours après.

Elle toussait très fort surtout la nuit.

Pas de toux spécialement à l'effort.

Le diagnostic de votre asthme


Posté le

Bonjour,

En hiver 98 j'avais une bronchite que mon médecin n'arrivait pas à soigner. J'ai dormi 2 nuits de suite à 4 pattes dans mon lit, seule position que j'ai trouvé pour un peu respirer. Bien sur, c'était le WE. Lundi matin, un médecin viens (le mien ne pouvait pas) et me change mon traitement. L'après-midi, j'ai cru mourir étouffée sans savoir ce que j'avais. Les pompiers m'ont amené et j'ai été hospitalisée 4 jours.

Le pneumologue m'a un peu expliqué, vite fait, que mon allergie aux poils de chats et la cigarette ont provoqué ma première crise suite à l'infection. Il sentait la cigarette à plein nez, c'est pas sympa ça. Mais il y avait aussi des produits toxiques au travail qui m'avaient incommodé, provoqué des toux irritantes pendant 6 ans. Un vrai cocktail explosif tout ça.

Depuis, je n'utilise plus ces produits, je n'ai plus de chat, mais je n'arrive toujours pas à me passer de cette sacrée cigarette. J'espère y arriver un jour.

Discussions les plus commentées