Vivre avec l'apnée du sommeil

/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Apnée du sommeil

3 réponses

73 lectures

Sujet de la discussion


Posté le
Bon conseiller

Comment bien vivre avec une apnée du sommeil ?

Le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) ou apnée du sommeil nécessite un suivi et un traitement au long cours. Quel que soit le traitement proposé, orthèse mandibulaire ou ventilation en PPC, l’observance du traitement est capitale et doit, dans tous les cas, être accompagnée de mesures hygiéno diététiques.

 

Les mesures hygiéno-dietétiques en cas d'apnée du sommeil ou syndrome d'apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS)

Adoptez les différentes mesures hygiéno-diététiques qui peuvent améliorer vos symptômes.

- Dormez sur le côté et mettez un oreiller dans votre dos pour éviter de vous retourner : cette position peut diminuer le nombre d’apnée du sommeil.

- Perdez du poids en modifiant votre comportement alimentaire et en pratiquant une activité physique.

- Supprimer les sédatifs (somnifères, anxiolytiques) qui provoquent un relâchement des muscles de la gorge et entraînent une diminution des voies respiratoires.

- Adopter une bonne hygiène du sommeil : évitez les excitants en fin de journée (alcool, café, thé…), ne pratiquez pas d’exercice physique juste avant de vous coucher, réduisez la lumière et le bruit dans votre chambre, aller vous coucher à la même heure.

- Arrêtez de fumer : la fumée irrite les voies aériennes supérieures.

 

Le suivi médical en cas d'apnée du sommeil

Si vous souffrez d'apnée du sommeil, respectez bien le suivi médical et faites les examens de contrôle demandés (enregistrements du sommeil, bilan biologiques...).

Si un appareil vous a été prescrit (PPC ou orthèse mandibulaire), votre apnée du sommeil ne peut s'améliorer que si vous suivez le traitement correctement, pendant toutes les nuits et pendant la sieste.

 

Si vous êtes traité par orthèse mandibulaire

La régularité du port de l'appareil est très importante : continuez à porter l'orthèse même si des effets indésirables apparaissent en début de traitement : sensibilité dentaire, douleurs articulaires ou musculaires ; ceux-ci sont en général transitoires. Parlez-en à votre médecin.

 

Si vous êtes traité par une ventilation nocturne en pression positive (PPC)

La première prescription est faite pour une durée de 5 mois à la fin desquels vous devrez revoir votre médecin. Vous ferez le point avec lui sur l’observance du traitement et son efficacité. N’hésitez pas à lui parler de tous les problèmes que vous avez rencontrés.

L’observance du traitement par PPC conditionnant son efficacité, la première mise en place de l’appareillage est donc très importante. Le fournisseur doit vous fournir toutes les explications concernant le matériel et apprendre à vous en servir. N’hésitez pas à lui poser toutes vos questions et à le contacter si vous rencontrez des difficultés.

L’utilisation de l’appareil de ventilation comporte quelques contraintes et nécessite un apprentissage pour en réduire les désagréments. Demandez à votre fournisseur d’adapter minutieusement votre masque nasal pour qu’il couvre le nez et la bouche, sans laisser de marques de pression sur le visage, et sans fuites d’air pour éviter l’irritation des yeux. Raccordez un humidificateur à l’appareil CPAP pour éviter le dessèchement de la muqueuse nasale. Les appareils de la nouvelle génération ont un fonctionnement relativement silencieux. Changez le vôtre s’il est ancien.

Les appareils sont transportables en bagages à main et doivent vous accompagner dans tous vos voyages.

Si le médecin juge qu’il est nécessaire de renouveler la PPC, il vous fera alors des prescriptions renouvelables tous les ans.

 

Source : http://www.ameli-sante.fr/

Début de la discussion - 25/10/2016

Vivre avec l'apnée du sommeil

Posté le
Bon conseiller

Ce n'est pas facile d'être appareillée, cela fait 15 jours que j'ai cette machine. Je faisais 30 apnées et 16 hypopnées. La première nuit a été terrible, j'étais plus fatiguée car je me réveillai dès que je me retournai dans le lit. J'ai fais une allergie au premier masque qui couvrait tout le nez.On viens de me le changer hier, contre un autre nasal, qui va dans les narines. On se sent plus libre c'est celui sur la photo du dessus. J'ai beaucoup mieux dormi. Le côté positif est que je ne fais plus que 1 apnée par nuit depuis l'utilisation de l'appareil. Il y a un léger mieux point de vu fatigue. Surtout au réveil, et après le repas plus de coup de pompe. Je verrai sur le long terme je devrai encore plus sentir l'effet bénéfique de cet appareil. Bonne soirée

Vivre avec l'apnée du sommeil

Posté le

Il est sur que la PPC marche et résoud le problème d'apnées. Ce n'est cependant pas exempt d'effets secondaires tels que développement d'une surdité, sinusite..etc  à moyen terme plus tout ce qu'il reste à découvrir sur le long terme. Avant d'en venir à cela il faut absolument essayer tout le reste. Dans mon cas, ayant été mis à  la PPC d'office, je l'ai rejettée au bout de 40 jours et j'ai finalement résolu mon problème très simplement avec un Posiball qui me contraint à dormir sur le coté. Mes apnées sont retombées à 2 ou 3 par nuit c'est à dire normal. Cela fait 18 mois et je me porte comme un charme sans artifice aussi dégradant que nocif.

Vivre avec l'apnée du sommeil

Posté le
Bon conseiller

bonjour, la ppc règle les problèmes d'apnée du sommeil au début avant le traitement PPC j'était à 90 apnées par osbtruction par heure et maintenant je suis à 4 par heure je suis traitée depuis 10 ans et ma vie a changé beaucoup moins fatiguée ,au début c'est difficile de d'accepter l'appareil mais maintenant ça va ,la machine ne fait pas de bruit