Fiche Scorbut

Le scorbut est une des plus vieilles maladies connues par l’Homme, même si ce n’est qu’en 1932 que son origine fut clairement identifiée. Cette maladie est en effet lié à de graves carences d’acide ascorbique (vitamine C).

Scorbut

Les besoins journaliers de la vitamine C sont d’environ 90 mg, mais seulement 10 mg par jour d’acide ascorbique suffisent pour prévenir les manifestations du scorbut durant plusieurs mois, voire plusieurs années. Il s’agit d’une quantité de vitamine C dérisoire, contenue par exemple dans 3 grammes de poivrons rouges, ou encore dans 10 grammes de kiwi ou 20 grammes d’orange. La vitamine C est cependant fragile, et est éliminée lors de la cuisson, d’une conservation prolongée, ou encore au soleil. De plus, le besoin journalier de la vitamine C augmente en fonction des efforts physiques et psychiques.

Le scorbut peut aussi apparaitre chez des enfants de 6 à 18 mois, nourris exclusivement avec du lait pasteurisé. La vitamine C est en effet en quantité suffisante dans le lait maternel, mais pas dans le lait de vache ; de plus, sa quantité diminue fortement avec la stérilisation.

Le scorbut est une maladie caractérisée par de multiples symptômes. Parmi ces symptômes, on retrouve des troubles digestifs, des hémorragies multiples, l’anémie et des hyperpigmentations cutanées. Les hémorragies sont la cause de l’augmentation de la perméabilité des vaisseaux sanguins, alors que les troubles gastro-entériques sont le résultat de lésions de type ulcéreuses de la muqueuse intestinale.

Les hémorragies de la muqueuse orale sont aussi caractéristiques du scorbut, avec des gencives enflammées, rouges, tuméfiées et qui saignent facilement. Les douleurs articulaires sont aussi typiques (arthrite scorbutique) et une symptomatologie neuropsychiatrique qui inclue la dépression, l’hystérie et l’hypochondrie.

Les hémorragies gingivales, la perte d’appétit, la fatigue et l’affaiblissement, la diminution des capacités de travail, et une guérison longue des blessures, sont des signes annonciateurs de l’apparition du scorbut, qui peuvent masquer un déficit en vitamine C.

En savoir plus sur le scorbut

En l’absence de traitements, le scorbut peut conduire à la mort, à cause d’une majeure prédisposition aux infections, de sévères anémies et de graves hémorragies internes.

La vitamine C, à raison de 200-1000mg/jour, est suffisante pour provoquer la régression des symptômes du scorbut en 2 à 4 jours environ. De manière préventive, la prophylaxie du scorbut se base sur un régime alimentaire qui inclue une consommation régulière de végétaux frais.

Sources : Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)

Scorbut sur le forum

Forum
02/08/2017 à 15:02

Un membre a réagi à la discussion Maladie de la goutte

Voir sa réponse
Forum
26/06/2017 à 15:15

Un membre a réagi à la discussion Enquête sur la maladie de Gaucher

Voir sa réponse
Voir le forum Scorbut

Enquêtes Scorbut

  • Je partage mon expérience
  • J'échange avec d'autres patients
  • J'obtiens des informations

La communauté Scorbut

  • 4 membres

  • 1 traitements

    • CALCIUM ASCORBATE
      1 évaluations
    • VITAMINE C
      1 évaluations
    • VITASCORBOL
      1 évaluations
  • 4 membres

  • 4 membres

Rejoignez les 135 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit

Les médicaments pour Scorbut

Médicament

CALCIUM ASCORBATE

En savoir plus
Médicament

VITAMINE C

En savoir plus
Médicament

VITASCORBOL

En savoir plus
Voir plus de médicaments