«
»

Top

Tabac, gras, sucre : les ennemis de l'érection

1 mars 2016

Tabac, gras, sucre : les ennemis de l'érection
La graisse s'infiltre partout dans l'organisme, y compris dans le pénis. Malheureusement pour ceux qui rêvent d'un agrandissement spectaculaire, cette infiltration est invisible et surtout, nocive pour la santé.
 
Le pénis est peut-être le thermomètre de la santé cardiovasculaire. Car ce qui est mauvais pour le système cardiovasculaire, et en particulier le cœur et le cerveau, est aussi mauvais pour l'érection. Logique puisque le mécanisme complexe de l'érection repose sur un système de remplissage-vidage sanguin de haute précision (sous régulation nerveuse et hormonale) qui nécessite une «tuyauterie» la plus saine possible.
 
Le tabac, outre le risque de cancer du poumon, accroît également le risque de trouble de l'érection. Même chose avec le diabète puisque l'excès de sucre dans le sang est à la fois néfaste à la paroi artérielle et toxique pour les nerfs. On considère même que l'érection commence à défaillir sérieusement pour des raisons physiopathologiques (donc en dehors des problématiques psychologiques et relationnelles éventuelles) trois à cinq ans avant que ne survienne un accident cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral). Raison pour laquelle l'installation d'un trouble érectile persistant doit conduire à consulter un cardiologue pour un bilan.
 
Surveiller son alimentation
 
L'excès de cholestérol est aussi un facteur de risque de trouble de l'érection, par l'infiltration des parois artérielles, mais la nouvelle étude publiée par une équipe de l'université Marmara en Turquie dans le Journal of Sexual Medicine, ce mois-ci, montre cette fois-ci une corrélation entre le risque de dysfonction érectile et une maladie du foie: la stéatose hépatique non alcoolique. Autrement dit, l'infiltration graisseuse du foie. En effectuant des biopsies de foie pour mesurer la gravité de la maladie et en faisant remplir un questionnaire d'évaluation de l'érection (le IIEF, dont la version simplifiée est disponible ici), le Pr Deniz Güney Duman et ses collègues se sont aperçus que les difficultés d'érection étaient d'autant plus fréquentes que la maladie progressait.
 
Une activité physique régulière peut réduire, et parfois faire disparaître, la stéatose hépatique. Mais c'est surtout «notre alimentation trop riche en graisses et en fructose qui est très toxique pour les cellules hépatiques», rappelait l'an dernier le Pr Lawrence Serfaty hépatologue à l'hôpital Saint-Louis dans Le Figaro. Aller trop souvent au fast-food ou avaler quotidiennement des boissons sucrées serait donc aussi mauvais pour l'érection que le tabac. Une raison de plus de se débarrasser de ses mauvaises habitudes !

Commentaires

le 06/03/2016

avec le metotrexa et d'autres medicaments me créer des gros disfonctionnements important dans la relation sexuelle avec mon épouse ,pas de resistance et manque de vigueur total "mou" je vois un urologue qui me donne du pantestone 40mg pour le manque de testostérone ,car je suis très en dessous de la normal-0.125avec mon bagage de maladies qui évolue chaque jour ne n'arrange pas la situation.je fume plus ,je bois pas je réduit fortement les sucres de tout genre, et les graisses de+ de la moitié,avec tout cela bof bof,touti

Vous aimerez aussi

Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec le paracétamol ?

Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec le paracétamol ?

Lire l'article
Rencontrez Louise, votre animatrice de communauté

Rencontrez Louise, votre animatrice de communauté

Lire l'article
Vie professionnelle et maladie chronique : le vécu et les solutions des membres Carenity

Vie professionnelle et maladie chronique : le vécu et les solutions des membres Carenity

Lire l'article
Les aides financières contre la perte totale ou partielle de revenus

Les aides financières contre la perte totale ou partielle de revenus

Lire l'article