«
»

Top

Mois bleu : cancer colorectal, faisons le point

Publié le 2 mars 2021 • Par Clémence Arnaud

A l’occasion du mois bleu, nous souhaitons mettre en avant le cancer colorectal. C’est un cancer dont l’incidence reste importante malgré le dépistage mis en place en France. De nouvelles thérapies continuent d’arriver sur le marché c’est le cas de Keytruda®. 

Qu’est ce que le cancer colorectal ? Quelles sont les alternatives thérapeutiques existantes aujourd’hui ? A quoi correspond Keytruda® et quelle sera son utilisation ? 

On vous dit tout dans notre article !

Mois bleu : cancer colorectal, faisons le point

Le cancer colorectal en quelques chiffres : 

Cette pathologie regroupe les cancers du côlon et du rectum. Entre 60 et 80 % des cancers colorectaux se développent à partir de tumeurs bénignes : polypes ou adénomes. Il existe 4 stades de sévérité de ces cancers allant de l’atteinte superficielle de la paroi aux métastases. C’est un cancer très répandu dans le monde avec des facteurs de risques tels que le surpoids/l’obésité, une alimentation riche en viandes rouges ou transformées et pauvre en fibre, la sédentarité, la consommation d’alcool ou de tabac.

En France, nous observons les résultats suivants : 

  • Mortalité en baisse depuis les années 1990 : 2ème cancer le plus mortel chez les hommes et 3ème chez les femmes
  • Incidence en baisse chez les hommes et stable chez les femmes : 3ème tumeur la plus fréquente chez les hommes et 2ème chez les femmes
  • Survie nette standardisée : 62 % de survie à 5 ans chez les hommes et 65 % chez les femmes. Ce pourcentage diffère en fonction du stade du cancer.

Le dépistage est un des facteurs ayant permis de diminuer la mortalité de ce cancer en détectant de manière précoce la maladie ce qui a permis de traiter plus rapidement les patients. Il est proposé pour toutes les personnes âgées de 50 à 74 ans et s’effectue en recherchant du sang dans les selles. Ce dépistage doit être réalisé une fois tous les deux ans. 

Les traitements ont également permis de diminuer la mortalité des patients et d’allonger leur espérance de vie. 

>>> N’hésitez pas à découvrir le témoignage d’un membre de Carenity sur le cancer colorectal <<<

Les traitements du cancer colorectal : 

Le traitement est adapté à chaque patient et la prise en charge doit être multidisciplinaire. 

La chirurgie

Elle est très souvent utilisée dans le cas des cancers colorectaux. Elle consiste à enlever la partie du côlon ou du rectum touchée par la tumeur. Elle peut être réalisée en pratiquant une incision de la paroi abdominale pour opérer.

Une autre technique, la coelioscopie, est également possible et consiste à introduire une micro caméra et les instruments chirurgicaux par le biais de petites incisions. Comme cette technique est moins invasive, elle permet de diminuer le temps d’hospitalisation, les complications et d’améliorer la qualité de vie des patients.

La chimiothérapie

Elle peut être prescrite seule ou a posteriori de la chirurgie. De nombreuses molécules sont sur le marché, le 5-fluoro-uracile reste la molécule référente dans le cancer colorectal. Pour améliorer son efficacité l’irinotécan ou l’oxaliplatine peuvent être administrées en parallèle. Une autre molécule existe, la capécitibine sous forme de comprimé. De nouvelles molécules continuent à être développées pour traiter le cancer colorectal.

En ce qui concerne les cancers colorectaux métastasés, la chimiothérapie est prescrite de manière systématique. Elle peut être mise en place avant une première opération chirurgicale afin de la faciliter ou à la place de la chirurgie lorsque celle-ci n’est pas envisageable.

Pembrolizumab, le nouveau traitement de certaines forme de cancer colorectal :

Le 28 janvier 2021, l’agence européenne du médicament (EMA) a donné un avis positif pour l’utilisation de Keytruda® (pembrolizumab) dans certaines formes de cancer colorectaux. 

Keytruda® est une molécule utilisée dans différents cancers : le mélanome, le cancer bronchique non à petites cellules, le cancer du rein ainsi que le carcinome épidermoïde de la tête et du cou par exemple. Il s’agit d’un anticorps monoclonal qui est administré par le biais d’une perfusion. 

Les indications de Keytruda® dans le cancer colorectal : 

  • Monothérapie de première ligne dans le cancer colorectal métastatique microsatellite instable (MSI) ou déficient MMR chez les adultes.

Ces deux formes de cancer représentent 5 % des cancers colorectaux métastatiques. 

Une étude de phase 3 (étude sur un grand nombre de patients) appelée Keynote-177, a permis de comparer l’efficacité du pembrolizumab en comparaison avec la chimiothérapie de 1ère ligne. 

Cette étude a montré une amélioration significative de la survie sans progression de 16,5 mois dans le groupe pembrolizumab versus 8,2 mois dans le groupe chimiothérapie. Ce qui représente une réduction de 40% du risque de progression sous pembrolizumab. 

Le profil de tolérance s’est également révélé plus favorable sous pembrolizumab avec 22% d’évènements indésirables graves (grade 3 ou 4) versus 66% sous chimiothérapie.

L’étude Keynote-177 a également étudié la qualité de vie des patients sous pembrolizumab en comparaison avec les patients sous chimiothérapie de 1ère ligne. Cette évaluation a été réalisée grâce à deux échelles qui permettent de mesurer la qualité de vie. Il a été démontré que la qualité de vie était améliorée ainsi qu’une augmentation du délai avant dégradation de la qualité de vie.

Keytruda® n’a pour le moment pas encore obtenu l’autorisation de mise sur le marché (AMM) en France. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous !


avatar Clémence Arnaud

Auteur : Clémence Arnaud, Assistante Marketing Digital

Clémence ARNAUD est actuellement stagiaire au sein de l'équipe marketing digital. Son rôle consiste à animer et modérer la communauté pour que les utilisateurs aient la meilleure expérience possible sur la... >> En savoir plus

2 commentaires


Hookette
le 02/03/2021

Bonjour @Clémence.A‍  Merci pour l'article


mailinette
le 10/04/2021

Bonjour et merci.  Je ne trouve pas d’article sur le syndrome de Lynch. J’en suis atteinte ( je l’ai appris récemment après un cancer du colon )   J’ai peut être pas assez chercher sur le site .....

Vous aimerez aussi

Journée mondiale contre le cancer : tous concernés !

Cancer colorectal

Journée mondiale contre le cancer : tous concernés !

Lire l'article
Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

Cancer colorectal

Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

Lire l'article
Cancer colorectal : 2 millions de Français se sont fait dépister

Cancer colorectal

Cancer colorectal : 2 millions de Français se sont fait dépister

Lire l'article
Cancer et alimentation : les conseils d’une diététicienne (2/2)

Cancer colorectal

Cancer et alimentation : les conseils d’une diététicienne (2/2)

Lire l'article

Fiche maladie