«
»

Top

Cancer colorectal : 2 millions de Français se sont fait dépister

Publié le 7 mars 2016

Cancer colorectal : 2 millions de Français se sont fait dépister

En 10 mois, 2 millions de Français ont réalisé le test immunologique de dépistage. Le taux de participation est supérieur à celui observé avec le test précédent, Hemoccult.

Pari gagné pour les autorités sanitaires françaises. Près d’un an après l’introduction du test immunologique, ce mode de dépistage du cancer colorectal semble bien accueilli par les Français. A l’occasion de Mars Bleu, l’Institut National du Cancer (INCa) réalise un premier bilan positif : l’adhésion au nouveau test est bien supérieure à celle de son prédécesseur, Hemoccult.

2 fois plus de cancers détectés

 

Dix mois se sont écoulés depuis la mise sur le marché du test immunologique. Depuis le mois de mai 2015, 2 millions de personnes ont envoyé des échantillons par la poste au laboratoire. « Le dispositif est monté en charge sur le second semestre de l’année. On a maintenant atteint notre allure de croisière avec 85 000 tests par semaine », se félicite Frédéric De Bels, responsable du département dépistage de l’INCa. En comparaison avec le test Hemoccult, qui souffrait d’une faible adhésion (30 %), la tendance est nettement meilleure.

Si le test immunologique est mieux accueilli, c’est avant tout parce que sa réalisation est facilitée. Un seul prélèvement des selles est nécessaire, contre trois auparavant. Plus simple donc, mais aussi plus précis. Cette nouvelle technique détecte deux fois plus de cancers et 2,5 fois plus d’adénomes avancés que le test au gaïac. « Cela permettra d’éviter plus de cancers », rappelle Frédéric De Bels.

Délai de 6 jours

Mais encore faut-il que les personnes ciblées par le dépistage réalisent le prélèvement dans les règles, remplissent les documents et envoient le tout dans les temps. Sur les deux millions de tests envoyés, 120 000 n’ont pas pu être analysés « en partie à cause des délais dépassés », selon le responsable dépistage de l’INCa. En effet, les échantillons doivent impérativement être envoyés dans un délai de 6 jours.

Le test immunologique peut être obtenu auprès du médecin généraliste, qui le commande auprès de l’Assurance maladie. Sont concernées les personnes de 50 à 74 ans à risque moyen de cancer colorectal, et qui n’ont pas d’antécédent familial. Là aussi, les professionnels de santé ont plutôt bien adhéré au dispositif, 47 500 d’entre eux ont passé commande.

Pourquoidocteur.fr

21 commentaires


titims
le 07/03/2016

Je trouve ca plutot pas mal ca pourra certainement sauver plus de vies et permettra de soigner des gens qui ne sont pas a un stade avance de la maladie!! Il faudrait faire des tests pour toute forme de cancer ca serait bien !!!


manosuave
le 07/03/2016

C'est sûr, vaut mieux ça qu'une coloscopie (mieux, dans le sens beaucoup moins galère, s'entend..)


titims
le 07/03/2016

On est bien d accord beaucoup moins desagreable !!!


le 08/03/2016

bon anniversaire 

comment-se-passe-le-test-de-depistage-du-cancer-colorectal


titims
le 09/03/2016

C un test immunologique qui consiste a prelever des selles puis les analyser!

Vous aimerez aussi

Journée mondiale contre le cancer : tous concernés !

Cancer colorectal

Journée mondiale contre le cancer : tous concernés !

Lire l'article
Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

Cancer colorectal

Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

Lire l'article
Cancer et alimentation : les conseils d’une diététicienne (1/2)

Cancer colorectal

Cancer et alimentation : les conseils d’une diététicienne (1/2)

Lire l'article
Voir le témoignage

Fiche maladie