https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

3 réponses

33 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

Bonsoir,

J'ai peur de me faire soigner, de devoir prendre des médicaments chaque jours jusqu'a la fin de ma vie.J'ai essayer de me soigner moi même mais je vois bien que sa empire je penser que s’était dans la tête que si je voulais aller mieux je pouvais le faire comme sa mais sa ne marche pas.Je n'arrive plus a aller bien je cache a tous le monde que sa ne vas pas même a ma famille.J'ai des idées noir, l'envie que tous s’arrête mais je sais que je ne dois pas.J'ai besoin d'aide mais je n'arrives pas, je suis dépasser par tous sa je ne sais pas comment faire qui aller voir, mais je pense surtout que je me suis convaincue que se n'étais rien et que sa passerai mais c'est pire j'ai pas le déclic pour me bouger et faire la démarche je n'arrive pas a prendre la décision.

Qu'est ce que je dois faire?

Début de la discussion - 21/07/2018

Prendre la décision de se faire soigner
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

ce qui me vient direct, c'est aller dans un CMP, après moi non plus je ne prend pas de médicament, comment sais tu que tu es bipolaire si tu n'as jamais pris de médicament ni vu de psychiatre ?

Je pense que tu as besoin d'aide mais je ne suis pas sure que tu es besoin de psychotropes, les bipolaires finissent en psychiatrie quand ils font une crise maniaco, ou une grosse dépression avec envie suicidaire. Je ne suis pas certaine que tu sois bipolaire si tu te poses la question de prendre un traitement ou non. D'habitude tu te retrouves au CAOD et hospitalisée si c'est moins fort tu vois ton généraliste et il te marque un anti-dépresseur. Je ne renie pas du tout ta souffrance mais pour avoir eu une mère atteinte de psychose maniaco-dépressive je peux te dire qu'on sait quand on a besoin de se soigner parce que les crise maniaco c'est des crise de folies. Les gens croient que si on n'a pas le moral, qu'on déprime, on fait u:ne dépression et que si un jour on pique une colère on est bipolaire, c'est beaucoup plus fort que ça...

Ou sinon de mon coté j'ai été diagnostiquée bipolaire en 2001, j'ai fais deux TS, j'ai fais beaucoup de séjour en psychiatrie, ma mère aussi d'ailleurs, et en 2008 j'ai commencé la psychogénéalogie et mon psychiatre m'a aidé à arrêté les psychotropes. Il a pris sa retraite en 2013 j'avais pas encore arrêté l'anti dépresseur et là depuis 2015 je fais le régime sans gluten sans lactose et sans sucre qui m'a permis d'arrêter l'AD.

Si tu veux prendre des psychotropes il faut que tu saches qu'il y a des effets secondaires très génant, la prise de poids par exemple, j'ai pris 60 kg. Je fais partie de l'association l'envol et le grande majorité des bipolaires sont obèses morbides, je fais moi-même 130 kg. Et les muscles qui se détendent au point de faire de l'incontinence. J'ai eu aussi des règles hémorragiques et non stop, elle duraient 6 mois s'arrêtaient une semaine et reprenaient. Ce cirque a duré 4 ans avant et au bout de 2 opération et du mirena c'est enfin fini et j'ai aussi arrêté le cymbalta. Quand on commence ces médocs il faut les prendre à vie et ça nous détruit à petit feu, on est de vrai zombi avec ça et je pense que ça réduit le temps de vie puisque ma grand mère est morte à 93 ans et ma mère à 76. Je préfère prévenir.

Peut-être que tu ne peux pas guérir seule mais tu peux trouver d'autre solution que la psychiatrie, tu pourrais faire comme moi, la psychogénéalogie. Au CMP je fais de la relaxation positive aussi, je suis tombée sur une psychiatre adorable qui n'a pas exigé que je prenne des médocs et ça c'est formidable mais tu n'auras peut-être pas cette chance. Après tu peux aussi voir un naturopathe. Avec mon expérience je suis convaincue que l'alimentation joue un rôle important pour notre santé. Voir un psychologue peut aussi aider, mais je te conseille de ne pas tomber dans l'engrenage des psychotropes car il faut une sacré volonté pour s'en sortir... Regardez sur internet au sujet de la maladie de lyme grande imitatrice, c'est comme ça que j'ai commencé le régime sans gluten sans lactose et sans sucre qui m'a permis de guérir du diabète de l'hypertension de la dépression. Il y a l'EFT, l'EDMR, l'hypnose, et bien d'autres solutions avant de passer aux psychotropes

Prendre la décision de se faire soigner
Membre Carenity
Posté le

Dans ma famille beaucoup sont bipolaire ma mere l'ai elle meme toute mon enfance je lai vue faire des crises et aller mal.jai perdu mon pere a 12 ans et jusqua maintenant setais depression sur depression jai etais anorexique sa n'aller vraiment pas.quand jai commencer a aller mieux mon beau pere est mort et sa a tous agraver.Avant sa je fesais des crises maniaco depressif assez violente jusqua m'en prendre a ceux autour de moi jetais plus moi. Quand jai perdu mon beau pere jai vue une sophrologue qui ma aider a faire le deuil de mon pere et mon beau pere mais sa a marcher un temps. Ma maraine me suiver aussi en me fesans des seances de reiki mais sa na pas trop marcher.Au jour d'aujourdhui je continue les crises et je cache ma tristesse jai des envie suicidaire cela me gache la vie.Je recommence a perdre du poids,je dors pas la nuit ou quand je dors un peu cest des cauchemard.

Prendre la décision de se faire soigner
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Si la sophologie a marché sur vous, l'hypnose pourrait fonctionner aussi, actuellement je fais de la relaxation positive c'est vraiment bien aussi. Essayez la méditation tout les matin et tout les soir 7 mn ça suffit. Il y a aussi l'EFT, et la cohérence cardiaque et de la sophrologie de la relaxation aussi sur youtube. Continuez vous allez trouver la solution... La psychogénéalogie m'a permis de quitter un pervers narcissique, me père de mes enfants et comprendre pourquoi je me suis mise dans cette situation. Le décès d'une personne proche fait mal, c'est sûr mais tout le monde ne se gache pas la vie pour ça. La vie reprend ces droit, mon compagnon a perdu sa mère elle s'est suicidé il allait avoir 18 ans, il a fait une dépression 2 ans après et maintenant il va bien. Essayez de vous faire contrôler la thyroïde, ça m'a permis de ne plus avoir d'envie suicidaire avec le lévothyrox. Je fais aussi du rieki, mais il faut soigner l'origine de la maladie, je vous conseille vivement la psychogénéalogie. Il y a le livre "aïe, aïe aïe les aïeux" de Ancelin et si ça vous plait jetez vous à l'eau, ça m'a permis d'arrêter tout mes psychotropes sauf l'AD que j'ai arrêté grace au régime sans gluten, sans lactose et sans sucre. Je vous souhaite de trouver le chemin vers la guérison. En attendant vous pouvez chercher tout les soirs 5 trucs positifs qui se sont passé dans votre journée pour vous endormir avec des idées positives, puis vous répétez 100 fois je suis guérie, moi je rajoute "je perd un ou 2 kilos par mois c'est aussi des idées positives et ça nous empêche de ruminer toute sa journée dans son lit. Le fait d'arrêter le sucre m'a permis de guérir les insomnies, vous verrez sur youtube une jeune fille qui a arrêté le sucre pendant 1 an et demi et qui constate le même effet que moi. Voilà je vous ai donné des pistes à vous d'agir maintenant, bon courage 

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 191 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & anonyme