Couples bipolaires et/ou schizophrénes

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

7 réponses

60 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Bonsoir à tous,

Je ne sais pas si le sujet a déjà été lancé mais je voudrais savoir si vous-même bipolaire et/ou schizophréne aviez vécu avec un/une autre bipolaire et/ou schizophréne. Si oui comment ça s'est passé ? Car j'ai vécu moi-même cette situation et au départ c'était le rêve qui s'est vite transformé en cauchemar. Aujourd'hui encore je ne sais pas si ça vient de moi étant bipolaire ou lui, schizophréne.

Merci pour vos réponses

Début de la discussion - 30/10/2015

Couples bipolaires et/ou schizophrénes


Posté le
Bon conseiller

Bon bâ merci pour les commentaires...

Couples bipolaires et/ou schizophrénes


Posté le
Bon conseiller

Toujours pas d'avis... Cool je pensais échanger ici...

Couples bipolaires et/ou schizophrénes


Posté le
Bon conseiller

JE FAIS REMONTER CAR J'AI BESOIN D'AVIS.

Couples bipolaires et/ou schizophrénes


Posté le
Bon conseiller

Message de Patrice-Charlie (Patrice Courty : [contenu modéré par un administrateur])

A : SannyCool

Bonjour , Bienvenue et meilleurs voeux . Que vos contacts avec Carenity vous soient bénéfiques.

              Ce document est , presque, un copié-collé d’un autre déja envoyé à une de nos « con-patiente ». Oui c’est un prétentieux néologisme : effectivement nous souffrons ensemble et partageons nos souffrances.

        Même si nous n’avons pas exactement les mêmes pathologies, ce que j’ai développé pour moi peut convenir, au moins partiellement, à d’autres. D’autre part je ne me sens pas capable de me disperser avec plusieurs personnes. Et rapidement, vous et moi, verrons si la communication passe ou non. Comme cela m’est déjà arrivé je tiens à partager mon expérience, car non seulement j’ai déja apporté de l’aide à quelques personnes, mais moi aussi j’en retire un bénéfice. Vous, interlocuteur/trice, m’aidez à mieux me connaître et donc à améliorer ma santé.

        Votre situation m'intetrresse beaucoup. En effet c'est depuis que je gère bien mieux ma bipolarité que j'ai commencé à piger quelles pouvaient être les difficultés de nous compendre. Et ce qu'il s'agisse de notre partenaire ou de nos amis. J'emploie le verbe gérer car tant pour la bipolarité que pour le diabète j'ai très rapidement considéré que ces maladies étaient incurables mais gérable. Et j'y suis arrivé dans les deux cas. Voir ci après. Mes relations avec autrui s'est aussi considérablement améliorée. Mais, grace à vous je vais ajouter ce thème à la liste de mes interêts et de com via Carenity. Et ce avec vous si vous le voulez bien.

        D’abord je vais vous présenter ma situation  et vous verrez si vous pensez que je puis vous apporter queque chose. Et réciproquement.

Mon cas. Depuis huit à dix ans j’ai eu de nombreux pépins physiques et neurologiques. Depuis 2011 , suite à une intervention chirurgicale qui a mal tournée, je suis fortement et douloureusement handicapé du genou gauche. Le phénomène est irréversible et la douleur permanente. Ce qui n’arrange pas mes affaires avec la bipolarité –fortement dépréssive- que l’on m’a décelé voici environ 7 ans suite à une tentative de suicide (T S).  Depuis à peu près la même époque j’ai été déclaré diabétique de type II. De plus j’étais un très gros buveur, (malade d’alcool, comme on dit maintenant) et depuis huit ans c’est le sevrage total. Sans aucun médicament mais avec l’aide d’un fantastique alcoologue, le Docteur Possoz. Sans cet homme je serais mort depuis longtemps. Voici exactement un an j’ai recommencé à fumer après 12 ans de sevrage total...Intelligent , n’est ce pas ? .

La situation aujourd’hui.

              Bipolarité.Jusqu’à juin 2014 je passais plus de 50% du temps hospitalisé ou en clinique psychiatrique. Depuis le traitement médical a été considérablement allégé et je ne suis pas retourné en clinique. Depuis janvier passé plus aucune déprime. Eh oui. Et dieu que c'est bon. Je vis, je ne survis plus. Et ça dieu que c'est bon.

             Alcool. Ni pulsion, ni petite envie, rien. Avant je buvais 2.5 à 3 litres de vin par jour, plus quelques alcools forts dans la journée.

            Handicap : Un petit traitement naturel me détoxifie et calme un peu les douleurs. Au paravent la déprime et ces douleurs agissaient comme emplificateur de l’un sur l’autre.

             Diabète : Si, voici 12 à 18 mois je me faisais 6 injections d’insuline par jour, certaines jusqu’à 40 unités (c’est énorme) depuis une paire de mois plus du tout d’insuline. Mon endocrinologue n’en revient pas. C’est une situation rarissime. J’ai passé un séjour de 4 jours –en avril dernier- dans le service endocrino-diabéto à l’hopital. Séjour au cours duquel on m’a fait savoir ce qu’était le diabète et comment vivre mieux avec. Depuis janvier je faisais un peu plus attention à mon hygiène de vie. Le séjour à l’hosto n’a fait que m’aider encore plus dans ce sens.

Un jour ou l’autre nous reviendrons sur l’hygiène de vie. C’est très certainement ce qui a eut le plus d’effet dans l’amélioration de toutes mes pathologies.

Posez moi toutes les questions que vous voudrez, j’y répondrai le plus honnêtement du monde.

Cordialement votre,

Patrice Courty

[contenu modéré par un administrateur]

Couples bipolaires et/ou schizophrénes


Posté le
Bon conseiller

Comme quoi avec un traitement adapté on peut vivre trés correctement en étant bipolaire. C est pour ça qu' il ne faut pas hésiter à changer de psychiatre quand ca ne marche pas. Merci pour ton témoignage.

Couples bipolaires et/ou schizophrénes


Posté le
Bon conseiller

Sannylscool, bonjour désolée je n'ai pas d'info pour toi. J'espère que tu obtiendras une réponse.

Couples bipolaires et/ou schizophrénes


Posté le
Bon conseiller

Merci pour ta présentation @patrice-charlie , ça me rassure de voir que des bipolaires arrivent à gérer (et oui c'est le bon terme) leur mental. 

Peux-tu me dire o je peux contacter le Docteur Possoz ?

@verveine, c'est assez difficile de changer de psy quand on est dans un CMP. J'avais déjà demandé mais ça n'a jamais été pris en considération... Je vais bientôt entamer une psychothérapie, mais avec une STAGIAIRE ???   C'est normal ça ?

Discussions les plus commentées