https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

19 réponses

148 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

Bonsoir,

Je souhaiterez connaitre les premiers symptomes visibles par mes proches, de façon à ce qu'ils remarquent que je suis en état d' hypomanie ???

Merci de vos réponses 

Carole

Début de la discussion - 04/05/2013

Comment puis je etre sur que je suis en état 'd'hypomanie"?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

bonsoir,

mes phases hypomaniaques se traduisaient par une perte du sommeil, une envie de faire plein de choses, un debit de paroles important et biensur  les fameux achats compulsifs, c'est un état dans lequel on se sent très bien et il est parfois difficile d'admettre que la meilleure chose à faire est d'aller voir son psy

philippe

Comment puis je etre sur que je suis en état 'd'hypomanie"?
Membre Carenity
Posté le

Merci de ta réponse, mon compagnon s'inquiète beaucoup, il est plus jeune que moi (20 ans) et ne sait pas comment il devra gérer si je passais en état d'hypomanie. Je crois que ça le stresse beaucoup...

Comment puis je etre sur que je suis en état 'd'hypomanie"?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Moi j'attend bizarrement j'attend ma phase"up" car depuis le début de ma prise de lithium, je ne les vois plus ses phases d' hypomanie, je suis constamment en phase down à neutre, mais dans ces moment la, je n'est de problème d'achats compulsif (je fais trop attention à mon petit budget)  tout mes sens sont en alertes, je perçois tout comme dans une loupe, je dort peu aussi, parle beaucoup, envie de faire plein de choses et suis désorganisé car envie de faire tout en même temps, j'ai la bougeotte, pas moyen de rester à rien faire à la maison, le pire est l'envie de boire de l'alcool et faire la fête,  prendre même d'autre produits si cela se présente, je n'hésite pas, et c'est bien la pire car rapidement mon état se dégrade vite et je replonge dans une torpeur et une envie de rien qui m'envahie comme un grand voile noir...... Mais maintenant que je connais ma maladie, j'ai appris à vivre avec et gérer comme je peu ses phases qui font partie maintenant de moi et je les accepte, elles font maintenant partie de ma vie et je sais que je suis bipo mais je me soigne! 

Comment puis je etre sur que je suis en état 'd'hypomanie"?
Membre Carenity
Posté le

Dans mon cas, j'ai besoin de moins dormir et je me sens en pleine forme. Je crois que c'est le signe le plus flagrant car je suis une très grosse dormeuse !

Je suis généralement pleine d'idées et d'enthousiasme. Je suis alors capable de mener diverses activités simultanément et en clair j'arrive de moins en moins à me poser, il faut toujours que je fasse quelque chose.

Voilà pour les principaux signaux me concernant !

Après, il ne faut pas non plus s'alarmer parce que pour une nuit on dort moins et que le lendemain on ne sent pas pour autant la fatigue. Je sais par expérience qu'en apprenant à se connaître on finit par être à l'affût de tout signe et on en oublie un peu aussi que nous sommes des êtres humains.

Comment puis je etre sur que je suis en état 'd'hypomanie"?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Comme quoi, je m'aperçois que je me reconnais dans pas mal de signes avant coureur avec vous, sa rassure un peu de savoir que l'on n'est pas seule dans ce cas malgré tout, et comme tu le dis Soldat et oui il ne faut pas oublié que nous ne sommes que des êtres humains aussi, avec nos failles et nos doutes ;) comme tout à chacun.

Comment puis je etre sur que je suis en état 'd'hypomanie"?
Membre Carenity
Posté le

Dans mon cas, je dors beaucoup moins (3-4 heures par nuit au mieux seulement alors qu'habituellement j'ai besoin de 8h minimum), je ne sens pas la fatigue, je me sens en pleine forme, je me sens la plus heureuse du monde, j'ai une tonne de projets, je mène plein d'activités en même temps, je prends des engagements dans des activités (loisirs, travail...) (que je ne peux pas tenir ensuite), j'ai des idées qui partent dans tous les sens, beaucoup de créativité, je suis ouverte aux autres, je ne suis plus timide ou réservée... un état formidable pendant 4 à 6 jours... un état qui induit en erreur mon entourage "tu es en pleine forme, tu vas beaucoup mieux, tu vois la vie est belle, après la pluie le beau temps..." ; oui, c'est vrai c'est une phase où je suis en forme mais trop en forme pour que ça puisse durer à ce rythme et après le beau temps, le déluge... qui arrive d'un coup, sans prévenir... "que s'est-il passé ? ça allait si bien hier ?"... Voilà comment ça se passe pour moi.

Comment puis je etre sur que je suis en état 'd'hypomanie"?
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour

Personnelllement je n'arrive pas a prévenir mes phases hypomaniaques que je connais : débordements d'énergie : addiction au sport et crise de vomissement derrière : qd elles arrivent c'est trop tard je les subis : ca me déchire les tripes le coeur et la tete !!! je m'isole car bien sur tout ca je l'excute seule chez moi dans mon antre : pas dans une salle de sport où je pourrais aller vomir dans les toilettes !

Je n'explique meme pas ces crises de vomissements qui me soulagent tout en me dégoutant

Le psy me demande si je me trouve grosse au contrainte je suis fluette et ai la stature d'un petit rat de l'opéra je suis meme en sous poids alors je veille sans cesse a ne pas descendre en dessous d'un poids normal c

Il m'arrive souvent d'étre en hypotension ou d'avoir des malaises (forcément !)

J'en ai marre de vivre avec ca (ce que j'explique a ma famille qui ne comprend pas !)

Comment puis je etre sur que je suis en état 'd'hypomanie"?
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir Carole, bonsoir à tous !

J'ai beaucoup aimé vous lire, c'était comme se remémorer entre bipotes les 400 coups que nous aurions fait ensemble... Alors j'ai souris mais je n'oublie pas la dure réalité de toutes ces histoires qui sont aussi les miennes.

Carole, c'est très dur de se rendre compte de son état. Depuis 20 ans que je dois vivre avec cette maladie, c'est la première fois que je me rends compte de mon état de crise en temps réel (duquel je viens de sortir), ce qui m'a permis de le gérer au mieux, et encore c'était un état mixte où tu ressens à la fois la dépression et la manie de façon alternée à un rythme rapide. Donc, tu as raison de chercher à informer ton entourage des signes avant-coureurs que t'ont donnés nos camarades bipolaires précédemment. Cependant, ton entourage et en l'occurrence ton compagnon ne pourra rien faire si vous n'avez pas mis de stratégie en place quand cela arrive. Car il pourra te dire : "calme-toi, ne fais pas les boutiques ou fais les boutiques mais laisse la carte bleue et le chéquier à la maison, vas au lit", tu auras du mal à l'écouter et au contraire tu vas tout faire pour le contrer, lui prouver combien tu es bien dans tes baskets, équilibrée et heureuse. Alors quelle stratégie ? Je pense que ça coule de source (pas forcément pour ton psy alors je te conseillerais de changer de psy car je sais par expérience qu'ils sont très très trop nombreux à être des chemises et chemisiers diplômés carriéristes) : ça se passe dans un triptyque entre ton psy, ton compagnon et toi-même et vous devez mettre en place une médication ponctuelle d'urgence avec marche à suivre qui consiste entre autre chose à aller voir ton psy rapidement.

Voilà ce que je pensais devoir ajouter, selon moi et ce n'est bien sûr que mon point de vue que je donne avec le plus d'humilité possible (ce qui n'est pas forcément mon fort, je l'avoue) mais avec franchise et sans aucune diplomatie ni langue de bois (je ne suis pas là pour plaire ou paraître ce que je ne suis pas).

Ah ! J'ai bien envie de vous embrasser tous pour nos 400 fois 400 coups que nous avons presque fait ensemble, à peu de chose près !...

Bonne semaine, à tous !

Nora

Comment puis je etre sur que je suis en état 'd'hypomanie"?
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

Pour ma part, je sais que je suis en montée quand je n'ai plus d'appétit, que je dors très peu et ne suis pas fatiguée (comme tout le monde ;)) parle sans arrêt, ai plein d'idées qui fusent, que je chante ou fredonne toute la journée, que j'ai de l'humour en toute circonstance, et bizarrement que je me trouve jolie... Ce dernier indicateur m'est surtout utile en début de phase down : quand je ne supporte plus mon reflet, je sais qu'il est temps de prendre un cachet...