Comment aider un bipo qd il est trop "haut"?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

16 réponses

110 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour, tout est ds le sujet : j'ai fait déménager mon père pour qu'il soit plus proche de ma soeur et moi pour pouvoir le soutenir ds la gestion de cette maladie au quotidien, qd il déprime, c'est dur surtout pour lui, qd il a une période maniaque, c'est surtout dur pour nous : comment lui faire comprendre qu'il sera toujours malade et que c'est un effet de la maladie, qu'il est trop haut, qu'il a encore besoin des médecins et des médicaments, et le faire redescendre un peu pour qu'il arrête de faire n'importe quoi? (achat de haschich, oublis qu'il a retiré de l'argent, confusion mentale et agressivité, etc., vous connaissez le tableau). Ma soeur qui habite plus près le gère comme elle peut ms elle n'est ni médecin ni infirmière et c'est dur aussi pour elle, elle a aussi sa vie, son taf, et ça lui bouffe tout en ce moment, je l'ai eu en pleurs au téléphone ce matin pdt qu'elle attendait mon père ds la salle d'attente du psy. Je lui ai conseillé d'être patiente et d'attendre qu'il redescende un peu pour lui parler plus calmement, mais c'est dur. Merci pour vos témoignages.

Début de la discussion - 04/07/2014

Comment aider un bipo qd il est trop "haut"?


Posté le
Bon conseiller

Carlota le hach les médoc ca fait pas un bon mélange! et prend t il ses médoc régulièrement, car un psy ne peut rien faire si le patient n'a pas accepté sa maladie.Je ne suis pas psy mais je suis de tout coeur avec ta soeur et toi en espérant que le bon traitement va se faire, sinon malheureusement s'il fait du mal autour de lui et à lui-même il ne reste que l'hospitalisation.

Comment aider un bipo qd il est trop "haut"?


Posté le

bonjour Carlota

comme le dit verveine drogue et bipolarité ne font pas bon ménage ..

quand le malade commence a faire n'importe quoi a mon avis seule une hospitalisation pourra le ramener a un état

stable ...il serait en outre entouré d'une équipe compétente qui l'aiderait a gerer cette phase douloureuse pour vous tous ..

en tous cas je vous souhaite bon courage a toi et ta sœur ....

ne vous oubliez pas dans votre investissement pour votre papa car votre vie est aussi important ....

amitié

Mireille

Comment aider un bipo qd il est trop "haut"?


Posté le
Bon conseiller

bonjour 

n'est-il pas envisageable aussi qu'un infirmier psy lui rende visite, enfin le suive?

Comment aider un bipo qd il est trop "haut"?


Posté le

Bonjour à tous et merci pour vos réponses!

En fait ça fait tellement longtemps qu'il vit comme ça... son ancienne psy me disait qu'il était un miraculé avec tout ce qu'il avait pris ds sa vie, drogues légales (médocs et alcool) ou illégales ... donc on essaie d'être là pour lui quand il en a besoin parce que je sais que l'appui des proches est important, et que justement je pense qu'il n'a peut-être pas réussi à se stabiliser parce que dans la famille je crois que sa maladie n'a pas été assez prise au sérieux et bien traitée (ma mère a divorcé, moi je ne voulais plus le voir pendant une gde partie de mon adolescence, pareil pour ses frères, bref). 

Là j'explique à ma soeur qu'elle pense aussi à elle et qu'elle n'en fasse pas un assisté, parce que justement je l'ai fait déménager ds une ville plus grande pour qu'il soit plus autonome, ms je comprend que ça doit être dur à gérer, surtout que ma soeur n'a ni mari ni enfant pour avoir la tÊte ailleurs ^^. 

bon je vais faire court parce que sinon on pourrait en parler des heures, mais en gros je crois qu'il ne doit consommer que quelques bières par jour, donc pour lui c'est pas mal du tout, et j'ai pas d'appels tous les jours, en général c'est bon signe... son psy lui a redonné une ordonnance de depakote, je pense qu'il a dû avoir un rebond à cause de l'arrêt du traitement. Il prend très régulièrement tous ses médocs, sauf que ça fait tellement longts qu'il est bipo qu'il estime souvent en savoir plus que les médecins et se fait ses doses parfois tout seul (diminution ou augmentation). Et gare à nous si on ose dire que c'est peut-être dangereux, il nous rembare en nous disant qu'on y connait rien, ce qui n'est pas complètement faux! --' 

Bref pour l'instant pas encore eu de rendez-vous en clinique, juste chez un psychiatre en consultation privée, il a de nouveau rv en août pour faire le point, il habite au dessus de chez lui, ça me rassure! 

J'aimerais effectivement qu'il ait une aide régulière d'un infirmier ou psy, même pour nous les proches, savoir comment gérer ça, mais je ne sais pas trop où m'adresser... si vous avez des tuyaux? Très bonne semaine, ici c'est pluie, donc on va faire du rangement ds la maison!

Bonne journée :)

Comment aider un bipo qd il est trop "haut"?


Posté le

bonjour, bipo moi aussi, je gère mal car je suis up puis down dans la même journée! état mixte m'a dit mon psy. Je prends bien mes médicaments mais je suis complètement abrutie, je prends donc pas mal de café et de coca pour rester réveillée. tous les jours à 12h30 après le repas je vais faire ma sieste, je ne tiens plus, tête dans du coton, sensation de flotter, de vide, etc...il faut que votre père soit entouré sans vous "bouffer"; moi aussi j'aimerais avoir des témoignages, surtout tete dans du coton et lourde sans avoir soemmeil, si qq'un ressent ça merci!!

bon courage et à bientôt pour des nouvelles

Comment aider un bipo qd il est trop "haut"?


Posté le

Bonjour,

Bipo moi-même, j'ai appris en psycho éducation que les déménagements sont des moments délicats pour un bipolaire... beaucoup de stress devant l'inconnu, et donc comportements qui vont avec le stress... Je ne sais pas dans quelle région vous aide mais si vous avez accès à une antenne de l'association Bi-pôles il peuvent vous donner des conseils, des contacts. Pour ce qui est du ou de la psychiatre, surtout parler avec pour comprendre si la bipolarité est bien connue par ce praticien c'est très important. Et puis effectivement le passage d'un personnel soignant pour être sûr qu'il prend bien son traitement serait un poids de moins pour vous. Bon courage et donnez des nouvelles ok ? ;-)

Comment aider un bipo qd il est trop "haut"?


Posté le

Bonsoir,

Je suis bipolaire, je prends mes médicaments régulièrement ce qui ne m'empêche pas d'être up and down, mais surtout je suis suivie par une super psychiatre que je vois une heure toutes les trois semaines ou tous les quatre jours si je suis up. De savoir qu'il y a quelqu'un qui suit sérieusement c'est important. Je suis inscrite à une psycho éducation (en janvier 2015) : le même groupe de 10 personnes se voit tous les quinze jours avec des infirmiers et psychiatres pour améliorer sa qualité de vie, répondre aux questions sur la maladie... Il existe aussi des psychothérapies pour la famille. Je participe aussi à des groupes de paroles. En fait je le fais lorsque je suis à peu près en forme. J'espère avoir pu vous aider.

Comment aider un bipo qd il est trop "haut"?


Posté le
Bon conseiller

Merci Mimi pour ton témoignage; je n'ai pas eu de périodes up depuis trois mois environ, mais quand je le suis mes enfants me le rappelent très gentiment et je corrige le tir  je souhaite à tout le monde d'avoir une amie ou de la famille pour vous aider.

Comment aider un bipo qd il est trop "haut"?


Posté le
Bon conseiller

Bonjour Carlota, Bonjour à tous.

Pour l'infirmière, je ne sais pas trop comment cela peut se mettre en place.

Si j'ai bien compris, il n'est plus dans la même région.

Du coup mon expérience perso, j'sais pas trop si ça peut aider : j'avais la possibilité d'être suivie par une infirmière psy parce que j'avais été internée dans l'hôpital où elle travaille, et ça ne me coûtait pas un Kopeck. (j'sais pas si l'hôpital où il a séjourné pourrait faire quelque chose à ce niveau là?)

Après j'ai eu un cousin qui, après l'internement a fait un transition où ,tous les jours il devait passé à l'hôpital de jour et eux lui donnaient son traitement, comme ça ils étaient sûrs que ni d'abus ni arrêt. Mais j'pense que dans la situation de ton papa cela ne s'y prête pas.

As-tu eu l'occasion d'appeler le psychiatre qui le suit et de lui demander conseil pour mettre en place un suivi avec une infirmière?

Il devrait peut-être avoir des pistes voire la solution. Je l'espère en tout cas.

Mais effectivement il faut ne pas laisser tomber ton père, tout en vous protégeant et vous permettant d'avoir une vie à vous, sans être trop chamboulés émotionnellement, surtout pour ta sœur au vu de ce que tu nous expliques.

Enfin je ne t'apprends rien.   

Discussions les plus commentées