A qui parler de sa maladie ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

A qui parler de sa maladie ?


Posté le

en ce qui me concerne je suis allée plusieurs fois en clinique pour être suivie de façon régulière, je rentre je vais mieux et je rechute. D'aprés les doc, un traitement efficace est long à trouver, et en attendant on galère.  Moi j'ai perdu mon job, mon ami, ma famille ne comprend pas et mon meilleur est dur avec moi. Je suis seule et cependant suivie par un psy dans ma ville, mais 1 rdv par moi c'est à dire le temps de souffrir. Quel médoc prendre, comment vivre mieux et se sentir parfois sereine en sachant quand même que se sera pas tous les jours parfaits. Lamictal et abilify et lixancia sont mes médocs , fini les antidepresseurs... Et pas d'évolution!!! cette deuxième vie est insupportable!!! Quels sont vos modes de vie hors médocs pour ressentir un peu de plaisir... Merci

A qui parler de sa maladie ?


Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tout le monde !!

mon mari m a dit que je n’étais plus malade mais que depuis le temps que je prends mon traitement je suis drogué c’est pour cela que quand je stoppe mon traitement je rechute car je suis en manque ! Et bin je vous dis pas la tête que j’ai du lui faire 

j ai coupé court la discussion et je veux plus en parler avec lui!

A qui parler de sa maladie ?


Posté le

Si vous avez le docteur Gard  vous aurez un excellent psychiatre  spécialisé  dans la bipolarité  c'etait mon psy quand j'etais là bas  très professionnel  et très  gentil @billout‍ 

A qui parler de sa maladie ?


Posté le

@sofia24‍   Bonjour , ton traitement est léger  lamictal je l'ai pris mais je ne sais pas si c'est un thymoregulateur  abilify  est un antipsychotique et Prazepam un benzodiazépine . Il faudrait que tu trouves le bon thymoregulateur  pour toi et ton psy a raison  il faut du temps pour trouver  le bon traitement  mais en attendant il faut vivre avec un entourage qui ne comprend pas.  Nous devrions former un club pour bipolaires esseulés  😊

A qui parler de sa maladie ?


Posté le

brumes il me tarde d avoir son avit il parait qu il et bon mais il a eu des petit probleme de sante ca fait 5 mois que j essai d avoir un rendez vous aparament il reprend a la fin du mois

A qui parler de sa maladie ?


Posté le

Je prends Lamictal et Aripiprazole (le générique d'Abilify) et c'est un traitement qui me convient bien.

Mais il a fallu un bon mois avant que ça fonctionne.

Au début, je ne prenais que Lamictal mais j'avais encore des périodes de manies. Avec les deux, je me suis stabilisée.

C'est dingue ce que te dit ton mari mag4343. C'est comme si on disait à un épileptique qu'il est drogué parce qu'il prend de l'insuline. Mon médecin compare souvent notre maladie à un gros diabète. Tu es malade à vie et tu as besoin d'un traitement pour te maintenir et rendre ta vie supportable. Du moment où tu acceptes ça, ce qui n'est pas évident certes, alors, tu peux avancer.

Bientôt, je vais devoir arrêter mon traitement parce que je veux un deuxième enfant et que c'est déconseillé en cas de grossesse. Je stresse un peu...

A qui parler de sa maladie ?


Posté le

@sofia24

Vivre sans médoc, je n'ai pas encore testé et si tu peux, je te conseillerai de garder les médocs pour éviter les grosses rechutes.

Mais, en plus des médocs, il faut essayer d'avoir une super hygiène de vie : bien manger et sainement, faire du sport, dormir suffisamment (si c'est possible), éviter les excès (alcool, etc), essayer de se faire plaisir aussi...

A qui parler de sa maladie ?


Posté le
Bon conseiller

@Angélique1204 bonjour moi j’ai eu mes 3 enfants avant d’être diagnostiqué mais on souhaitait en avoir un autre

chose impossible !😭

bonne journée bises

A qui parler de sa maladie ?


Posté le

Bonjour Angélique.

J'ai 55 ans, et ai été diagnostiquée bipolaire à l'âge de 18 ans. J'étais sous lithium et pourtant personne ne m'a dit ce que j'avais. En 1980, on ne parlait pas aussi facilement des problèmes psy que maintenant. Alors, je n'en parlais à personne à part les proches témoins de mes crises déclenchantes. Petit à petit, j'ai apprivoisé ma maladie et en reconnais tous les symptomes. Lorsque des amies ont rencontré les mêmes difficultés, ai témoigné de mon expérience et mes ai conseillé. J'en parle depuis avec des personnesconcernées, amis,  personnels de santé, surtout à des personnes qui me connaissent depuis longtemps ( et qui sont etonnés de l'apprendre).Évidemment, j'ai peur d'aborder le sujet au travail. Je dis que je suis fragile et sensible. Depuis que j'ai été hospitalisée il y a 5 ans, tout le monde a compris. J'ai eu des réactions très gentilles, d'autres moins. Cela m'a permis de faire le tri des personnes à qui je peux faire confiance. Je vais passer à l'étape suivante qui consiste à obtenir des aménagements de mon poste avec ma reconnaissance de travailleur handicapé, la RQTH est délivrée sans difficulté par la MDPH pour les bipolaires. Fatigabilité et sensibilité au stress supérieures à la normale sont des raisons suffisantes pour obtenir un temps partiel par exemple. Je suis actuellement à 80%, pour raisons personnelles et je vis beaucoup mieux mon travail . Si c'est la condition pour être stabilisée, je hésiterai pas à faire valoir mes droits pour obtenir un poste adapté. C'est vrai que j'ai la chance de travailler dans la fonction publique. J'ai beaucoup donné pour mon travail et je souhaite avoir une fin de carrière sereine.J'espère que mon expérience t'aidera et t'encouragera. Je pratique un art de façon intensive,le chant, depuis toujours et j'y trouve un réconfort, un moyen d'expression et beaucoup de bonheur. C'est ma principale thérapie (en plus de mon traitement...).

Cultiver une passion, un don,un art, voilà ce qui aide à vivre. Amicalement 

A qui parler de sa maladie ?


Posté le

Bonjour tout le monde je suis nouvelle sur le forum et je voudrai savoir comment ce fait le diagnostique de cette maladie car on peut etre porteur et avoir les symptomes  mais on ignore qu'on est atteind merci pour vos eclaircissements

Amicalement

Discussions les plus commentées