/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Stéatose hépatique non alcoolique et NASH

15 réponses

227 lectures

Sujet de la discussion

Candice.S
Posté le

Bonjour à tous et à toutes,

J'espère que tout le monde va bien ?

Les personnes avec une maladie chronique sont plus à risque que les autres. D’une part, elles sont souvent moins résistantes à la contagion (bien que le COVID-19 semble fortement contagieux pour tout le monde), mais elles sont surtout moins résistantes aux effets du virus. 
Toutes les mesures de précaution doivent donc être suivies à la lettre.

Comment vivez-vous le confinement ? Prenez-vous bien toutes les mesures de protection ? Respectez-vous les mesures de confinement à l'extérieur ? Et au sein de votre foyer ? 

Avez-vous peur pour votre santé ou celle de vos proches ?

Cette discussion a pour but de vous permettre d'échanger, d'exprimer vos ressentis ou vos inquiétudes mais aussi de partager sourires et bonne humeur en ces temps difficiles !

Je vous propose d'ailleurs de rejoindre cette discussion : Humeur du jour, spécial confinement ! 

Prenez soin de vous,

Candice de l'équipe Carenity

Début de la discussion - 04/04/2020

NASH et coronavirus : avez-vous peur pour votre santé ?
beffay
Posté le

Sourires, Candice S

Le problème est bien de ceux qui n'ont pas peur, s'ils se contentaient de ne pas avoir peur pour leur santé, mais ils n'ont pas peur pour la santé des autres!!!

Et si ce terrible épisode chassait un peu d'égoïsme ? Quel beau bénéfice il aurait apporté!

L'avenir le dira.

Protégez vous tous.

NASH et coronavirus : avez-vous peur pour votre santé ?
12byron
Posté le

@beffay je vais répondre a cela.

je n'ai pas peur pour moi, mais pour mes enfants et amis 

pourquoi n'ai je pas peur? de gros soucis de santé depuis longtemps font que je n'ai pas peur, le vécu d'une greffe hépatique font que je n'ai pas peur, malgré tout, je vis ce confinement comme tout le monde. et, je respecte les consignes, je reste chez moi, mais c'est dur de ne pas pouvoir sortir et se dire: "ah, tiens j'irai bien voir ce qu'il y a de nouveau en revues ", ou oh, il me manque des graines pour mes oiseaux, ou des biscuits pour mon petit chien." d'être libre de'aller ou je veux

mais tout cela est relatif, je veux que mon entourage et ceux que j'aime, je veux que le monde s'en sortent parce que la vie est belle, même a mon âge . Que j'ai envie de tenir dans mes bras   mes enfants et petits enfants encore tant que mon esprit est capable de penser sainement.

je n'ai pas peur parce que je crois en Dieu, et que cela était écrit, hélas!

parce que le monde est devenu fou

un jour -il doit y avoir 40ans- j'ai lu un livre de François de Closets  qui s'appelait - toujours plus-

il décrivait ce qu'il risquait d'arriver, toujours plus de confort , toujours plus de biens, plus d'argent, de stress, mais disait il et au bout? comment cela se terminera t il? 

voilà on sait comment cela se finit

Espérons que les hommes en retiendront la leçon. Ce temps pour moi, me rappelle ma jeunesse, ou nous étions ensemble, a parler, tricoter, coudre, ou simplement se promener a pied, ou en vélo avec notre grand père . le soir on écoutait des pièces de théâtre avec nos parents ou les papys racontaient la guerre. En un mot, on vivait, et même si on ne mangeait pas de la viande tous les jours, on était pas stressé, on savait apprécier ce qu'on avait , pas de cadeaux chers, mais la moindre chose faisait plaisir

que se passe t il maintenant ? la profusion de tout, les enfants en ont tellement que ce n'est jamais assez . Vous allez dire que je suis une vieille gâteuse, mais voilà j'aime la vie simple.je suis veuve depuis 14 mois, mon époux me manque mais nous avions l'amour de la campagne de nos enfants et de la vie simple, pas besoin d'aller au bout du monde pour voir un beau ciel, et plein de promesse dans la nature

courage a vous tous, je plains ceux qui le vivent en appartement, mais serrez des dents après soyons réunis pour faire un monde meilleur plus humain

bonne soirée

NASH et coronavirus : avez-vous peur pour votre santé ?
beffay
Posté le

@12byron‍  Mais non, bien sûr que vous n'êtes pas une vieille gâteuse et que tout ce que vous nous faites partager est plein de votre expérience, de bon sens. Comme la plupart des grands-mères, vous craignez plus pour vos enfants et petits-enfants et tous ceux que vous aimez, que pour vous, ça fait aussi partie de la générosité des grands-mères.

Quand je dis "ceux qui n'ont pas peur pour eux", ça ne concernait absolument pas une belle âme comme la vôtre, mais ceux qui se montrent irresponsables et ne veulent pas appliquer les consignes. D'où c'est dangereux pour eux, mais puis qu'ils s'en moquent...ils sont dangereux pour les autres et même sans la grande générosité qui est la vôtre, par civisme, respect de ses semblables ce sont des comportements inadmissibles. 

C'est une belle leçon de vie et d'espoir que vous donnez. Merci.

NASH et coronavirus : avez-vous peur pour votre santé ?
12byron
Posté le

@beffay merci de votre réponse. j'habite dans une petite ville et je vois qu'ici les consignes sont bien respecté. Hier, en panne d'encre pour mon imprimante je me suis décidé a aller en chercher .J'ai téléphoné là ou je l'achète, c'était ouvert avec certaines consignes. Donc papier pour sortir, j'ai emmené mon bébé chien avec moi, aller et retour en 1/4 (10km) pas un chat en ville rien.J'avoue que ça fait un drôle d'effet.

mais dans ma tête ça m'a fait du bien.

je ne regarde plus les infos, ils disent et se contredisent , alors lecture chaque soir, le changement d'heure ne me convient pas trop et la pleine lune encore moins

passez de bonnes fêtes, hélas ce sera seule sans les enfants et petits enfants, 

NASH et coronavirus : avez-vous peur pour votre santé ?
beffay
Posté le

@12byron‍ Sourires, si le besoin d'imprimer se faisait sentir, puis en si peu de temps et si peu de monde...ça vous a permis de mettre un petit plaisir pause dans le confinement. Savoir se faire du bien. Ne pas se faire de mal si les infos sont trop répétitives, contradictoires parfois, pourquoi pas ? Il faut sa protéger...et pas que du virus, de tout ce qui assombrit inutilement.

Vous avez eu une vie riche des expériences du passé, bien différente de celle d'aujourd'hui et si vous écriviez pour vos petits-enfants ? Adultes ils seront contents de découvrir des pans de vie de leur mamie. Des petites histoires liées à la grande histoire. Des espoirs et des désespoirs. Puis cette vie simple où les enfants savaient se satisfaire. Je suis sûre que les enfants gâtés d'aujourd'hui sauront apprécier ce cadeau du coeur, sans valeur sur le marché.

Pâques ne ressemblera pas aux années précédentes, mais faites que ce soit tout de même un bon moment. A défaut de partager un bon repas, communiquez avec les enfants et petits-enfants et ce sera aussi doux pour chacun.

NASH et coronavirus : avez-vous peur pour votre santé ?
Candice.S
Posté le

Bonjour @beffay‍ et @12byron‍ 

Comment allez-vous aujourd'hui ? 

Je vous partage ici notre dernier article publié : COVID-19 ET MALADIES CHRONIQUES : LES PATIENTS TIRENT LA SONNETTE D’ALARME

Carenity a mis en place une enquête pour mesurer en temps réel l’impact de l’épidémie de COVID-19 sur l’accès aux soins et la qualité de vie des patients chroniques.

L'enquête est toujours disponible, nous actualisons les données en temps réel. Alors n'hésitez pas à participer emoticon Timide

Impact du COVID-19 sur les patients atteints d'une maladie chronique


Belle journée et bon week-end,

Candice de l'équipe Carenity

NASH et coronavirus : avez-vous peur pour votre santé ?
12byron
Posté le

@beffay merci de votre réponse

concernant mes enfants il y a pas mal d'années j'ai entrepris de leur raconter ma vie, au fur et a mesure que j'avance dans la vie.Il n'y a pas vraiment d'ordre, j'ai d'abord parlé de mes parents et ensuite de ma vie avec mon époux, leur père.

Bien sur , comme dans tous les couples des hauts et des bas, et puis une force qui m'a toujours poussé a me battre, d'abord pour ma survie, et puis pour comprendre ce qu'est la vie.j'essaie d'écrire régulièrement, ils comprendront ce qu'était leur mère- mon époux était plus taciturne ils n'aimait pas parler de ces choses là, je le fais pour deux.

parce que, sincèrement, je regrette que les enfants ne connaissent pas les histoires de famille, ça fait partie d'eux.parfois mes enfants me demandaient pourquoi, par exemple pourquoi tu as toujours travaillé?

j'ai compris qu'ils en avaient ssouffert, mais nous ne pouvions pas les élever sans deux salaires, surtout qu'eux même travaillent a deux

ce sera probablement les mémoires d'un âne enfin ce sera mes mémoires

je ne regrette rien, et je suis sereine maintenant, c'est beau la vie, me manque juste mon homme qui était un homme bon, grognon parfois , boudeur sans rauison, il avait peut être ses propres soucis qu'il ne voulait pas partager, mais nous nous compétions, nous pensions en même temps une chose et ça nous faisait rire, on était heureux, simplement sans chichi

nous aimions la vie et la campagne, 

nous avons un petit fils qui est celui qui me ressemble le plus et pourtant, c'est un enfant adopté, c'est un amour, il est vrai et nous ressemble, les autres sont gentils aussi, et je suis fière d'eux.

le Covid ne me fait pas peur, je suis prudente parce que je veux revoir tous mes gamins et j'attend d'être arrière grand mère pour tirer ma révérence, c'est la motivation que j'ai donné au professeur qui me suit pour ma greffe qui a été faite il y a 8 ans.Régulièrement il me demande" alors, toujours rien en vue?" 

et non pas encore.Quelle motivation, n'est ce pas!

bon courage et bon Week end

NASH et coronavirus : avez-vous peur pour votre santé ?
beffay
Posté le

@12byron‍ Merci de ce partage. Sourires.

C'est avec les années que vos enfants chercheront plus à comprendre et à faire lien avec le passé, la vie que vous avez eue, celle de leur enfance, mais aussi celle de leurs grands-parents et de votre enfance.

Les jeunes adultes sont pris dans les activités, le travail, leurs enfants, les soucis divers et les plaisirs de leur vie, pour s'intéresser à celle des autres, (y compris parents!) il faut avoir pris un peu de maturité, de recul, sortir un peu de soi. Patience, ça viendra, ça se fera.

Puis cet amour, cette tendresse pour vos petits-enfants, c'est une richesse, pour eux, pour vous aussi. Patience avec le confinement pour profiter plus, mais les moyens de communication le permettent encore. 

La "révérence" n'a aucune urgence. Prenez bien soin de vous et le futur bébé de la génération suivante, vous verrez, vous donnera encore le désir, l'élan de partager avec lui...et peut être d'en voir arriver d'autres...les enfants, c'est le bonheur et la vie qui continue.

Sûrement que vous savez aussi bien transmettre aux jeunes ce qu'était leur père et grand-père avec tout ce qui était positif, même s'il avait quelques dos de médaille, comme nous en avons tous.

Bonne suite à une super-mamie...et donnez de temps en temps de vos nouvelles...je crois que vous avez tort d'utiliser l'expression " mémoire d'un âne" ne vous dévalorisez pas.

NASH et coronavirus : avez-vous peur pour votre santé ?
12byron
Posté le

@beffay merci, c'est gentil, pour les mémoires d'un âne, c'était un des premiers livres que j'ai lu, je devais avoir 6ans 

Je me souviens des soirées avec mes parents et mon grand père et son ami d'enfance qui racontaient leur guerre, ou leurs aventures de jeunesse, et ils riaient a en pleurer et ça me faisait le plus grand plaisir, et puis entre mon époux et ses frères, j'ai retrouver les mêmes rires quand ils parlaient de leur enfance, alors je me suis dit:" ils n'ont pas vécu ça, nos petits, mais il faut partager cela avec eux"

c'est dommage, dans les familles il peut y avoir des histoires tristes, mais aussi des fous rires , c'est la vie avec les hauts et les bas.ça permet surtout de se dire, que rien n'est jamais perdu, un jour on est mal, un jour, une heure ou plus longtemps, mais que le soelil revient toujours et il faut rester positif

Mon époux, mes enfants mes petits enfants, mes amours de chiens, les fleurs, peu importe les maladies si on est positif dans la vie on s'en sort.

Hélas mon époux n'avait pas cette vision, il était bon mais n'a pas supporter sa maladie

Bon Week end a vous et a tous