Soulager par le froid, la promesse de la cryothérapie

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/spondylarthrite-ankylosante.jpg

Patients Spondylarthrite ankylosante

24 réponses

644 lectures

Sujet de la discussion


• Animatrice de communauté
Posté le

Deux minutes à - 110 °C : c'est la base de cette technique de soin innovante, en progression en France, où une soixantaine de centres sont équipés.

glace-frois

Certains entrent dans la cabine détendus mais beaucoup ne peuvent retenir un petit cri la première fois qu'ils testent la cryothérapie. Sur le papier, l'expérience a en effet l'air extrême: 2 ou 3 minutes dans une cabine hermétique dont la température ne dépasse pas - 110 °C, à peine vêtu d'un short, de chaussettes, d'un bandeau sur les oreilles et d'un masque sur la bouche.

Comment peut-on tenir seulement quelques secondes par un tel froid, sachant que le record de la plus basse température jamais enregistrée sur Terre est - 93 °C? "Parce que cet air est très sec. Or l'air conduit beaucoup moins bien le froid que l'eau", explique Gwenaël Colleu, directeur technico-commercial chez Air Products, l'une des sociétés commercialisant des cabines de cryothérapie.

Les usagers de la cryothérapie corps entier (CCE) ne sont pas masochistes. Il s'agit essentiellement de sportifs de haut niveau ou de personnes atteintes de douleurs chroniques résistantes. Mise au point dans les années 1970 au Japon dans un but médical, la technique décolle doucement en France depuis quelques années seulement. L'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep) a été le premier à s'équiper il y a six ans. Désormais, une soixantaine de structures (cliniques, cabinets médicaux, centres d'entraînement pour athlètes) se sont dotées soit d'une chambre de cryothérapie (pièce fermée où l'on rentre entièrement), soit d'une cabine individuelle laissant dépasser la tête, paradoxalement surnommées "cryosauna".

Propriétés multiples

Côté médical, la cryothérapie est utilisée pour soulager les douleurs récalcitrantes de maladies inflammatoires chroniques comme la spondylarthrite ankylosante, la polyarthrite rhumatoïde ou la sclérose en plaques. Là encore, on manque d'études cliniques solides. Mais selon le Dr Alain Frey, de nombreux malades rapportent un soulagement certain. "Il n'est pas rare qu'à l'issue d'une cure de 10 séances sur une semaine, certains stoppent totalement leurs traitements. Et l'effet dure 4 à 6 mois", témoigne-t-il, estimant qu'on est "au-delà de l'effet placebo". Les causes de cet effet antalgique sont encore méconnues. "Il est possible que cela joue sur le système neuro-hormonal et/ou les protéines de l'inflammation", avance le Dr Frey. Sans confirmation solide des bénéfices thérapeutiques du grand froid, point de prise en charge possible. Une séance est actuellement facturée dans les 40 euros selon les centres, dans le cadre de cures de 10 ou 15 passages.

Il est néanmoins recommandé de privilégier les structures qui ne laissent jamais les usagers sans surveillance et qui demandent un certificat médical.

Source : Le Figaro Santé

Et vous, avez-vous déjà essayé des séances de cryothérapie ? 

Début de la discussion - 22/02/2018

Soulager par le froid, la promesse de la cryothérapie


Posté le
Bon conseiller

Non, l'eau froide sur les jambes pendant trente minutes j'avais essayé et ça apporte une sacré énergie

Soulager par le froid, la promesse de la cryothérapie


Posté le

J'ai eu des échos positifs d'un ami qui a eu des séances de cryothérapie en Suisse. 

Soulager par le froid, la promesse de la cryothérapie


Posté le

Je souffre d'une spondylarthrite ankylosante axiale et périphérique. 

Je suis sous anti-TNF depuis presque 2 ans mais ça ne soulage pas complètement et je prends toujours pas mal d'anti-inflammatoires et antalgiques de niveau 2.

J'ai commencé la cryothérapie corps entier (-90-° pendant 3mn) en octobre dernier tout d'abord a raison d'une séance par jour pendant un mois puis 3 séances par semaine là j'en suis à deux séances par semaine.

Le résultat n'est pas vraiment spectaculaire mais globalement je prends moins d'anti-inflammatoires et d'anti douleur. J'ai également moins de douleur la nuit je pense donc continuer à raison d'une ou deux séances par semaine

Soulager par le froid, la promesse de la cryothérapie


Posté le
Bon conseiller

10 séances sur 15 jours et nette amélioration des douleurs sacro iliaque 

a voir pour la suite

Soulager par le froid, la promesse de la cryothérapie


Posté le

Sceptique, certainement sensation lié à l'endormissement des cellules et des muscles sollicités par des températures négatives, le corps réagit à l'alerte hypotermique et le cerveau est soustrait à ce choc des extrêmes et n'écoute plus des transmetteur de douleurs annihilés dans la résistance du froid et son attaque . Mais si tel est le cas , j'aimerai essayé en espérant que quand le corps n'est plus agressé par les basses températures, il ne su-réagit pas par des douleurs encore plus vives.

En tout cas, super info, merci, je ne connaissais pas, bonne soirée...   

Soulager par le froid, la promesse de la cryothérapie


Posté le

Bonjour a tous j'aimerai avoir des renseignements sur la spa on me la suspecte on m'a prescrit un irm des saccro iliaques mais j'ai fait une radio du bassin lannl'a dernière car j'avais une cruralgie mais rien à la radio m'a question est Est-ce qu'à l'irm on verra mieux ou est-ce équivalent à une radio ? Merci de vos réponses nathalie

Soulager par le froid, la promesse de la cryothérapie


Posté le

salut @Natdefi‍ , moi on voit rien au radio , par contre avec l'irm ça c'est vu direct 

Soulager par le froid, la promesse de la cryothérapie


Posté le

je suis stupéfaite car le froid me donne plutôt des douleurs mais peut ètre que le froid  sec fait du bien à voir

Soulager par le froid, la promesse de la cryothérapie


Posté le

j'ai une spondylarthrite ankylosante psoriasique et une fibromyalgie.

j'ai terminé une cure "anti douleurs" d'une semaine en hôpital (injections de kétamine) et cela a eu des effets spectaculaires pendant 3 semaines (plus aucune douleurs).

Les effets sont très variables d'une personne à l'autre (dixit une amie infirmière qui travaille dans le service) et doit être renouvelé tous les trois mois, et est remboursé.

Pendant ce séjour j'ai pu testé la cryogénie corps entier (une séance) -60° 30 secondes (1ere chambre) puis 2,30 mns dans la 2°chambre à -110 degrés. j'ai crié en rentrant (nous étions 4 dans la cabine) et nous nous sommes soutenus mutuellement pour résister. Il parait qu'après la 2e ou 3e séance on s'y habitue. Le lendemain de la séance par contre ma douleur à la hanche s'est accentuée, mais je n'ai fait qu'une séance alors qu'il faut en faire 10 (non remboursé quand c'est le corps entier). 

Mon rhumatologue ne m'a pas motivé pour la faire en me disant la même chose que vous à savoir que les études cliniques n'ont pas confirmé l'intérêt médical de cette technique, mais une chose est certaine nous réagissons tous différemment aux traitements.

Discussions les plus commentées