Traitement AINS et colopathie

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/spondylarthrite-ankylosante.jpg

Patients Spondylarthrite ankylosante

9 réponses

94 lectures

Sujet de la discussion


Posté le

Savez vous si les AINS peuvent declencher des colopathies ou est ce simplement du stress ?

y a t il des témoignages ?

Début de la discussion - 18/03/2013

Traitement AINS et colopathie

Posté le
Bon conseiller

non je ne sais pas

Traitement AINS et colopathie

Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

D'autres personnes souhaitent-elles donner leur avis sur ce sujet ?

Merci.

Julien

Traitement AINS et colopathie

Posté le

 Bonjour,

Il me semble bien qu'il y ait déja un post à ce sujet ...

Traitement AINS et colopathie

Posté le
Bon conseiller

Oui Fanny !

Jsard , oui bien évidemment ... le stress aussi  (partout et pour tout !)

Les AINS sont de belles merdes pour la bouche jusqu'au trou du cul , désolé mais c'est vrai !

Ca soulage (pour certains) d'un côté , pour casser de l'autre . Pour ceux qui vivent avec ou qui ne peuvent vivre sans , il faut tout protéger !

Adishats ... le pote .

Traitement AINS et colopathie

Posté le
Bon conseiller

Comme le dis le pote les AINS malheureusement n'ont pas que des avantages et l'inconvénient majeur est le risque d'ulcère gastrique (mais avant tu passes par les étapes de brûlures à te tordre de douleur, de reflux gastrique à gerber) .Comme l'acidité de l'estomac augmente, et bien entendu tout ce petit magma se retrouve dans les intestins qui n'aiment pas plus que ton estomac. tu peux te retrouver avec du sang dans les selles et là urgence+++.

Traitement AINS et colopathie

Posté le

je suis passé par la et du fini les ains. 

En attendant les anti tnf, c'est un peu chaud Grrr dafalgan et codéine 

Traitement AINS et colopathie

Posté le
Bon conseiller

et tu rigoles pas trop avec la codéine? J'ai été obligée d'arrêté car en plus de ne dire que des bêtises, je me cognais partout, j'avais des vertiges, je riais pour un oui pour un non. Et en plus je faisais rire tout le monde autour de moi mais involontairement. j'ai fais des lapsus linguistique (bonjouir à la place de bonjour dans un mail à un médecin par exemple).

avec le tramadol c'est moins pire mais j'ai des pertes de mémoire, je suis obligée de tout noter, je titube toujours un peu, je suis moins réactive (un zombie)

J'ai maudit celui qui a décidé de supprimer le dextropropoxyphène (plus connu sous le nom de di-antavic). C'est le seul que je supportais sans inconvénient majeur. Tout ça parce que certaines personnes avaient fait des surdosages avec. Ils ont plus qu'à suppimer tous les médocs avec lesquels les gens ont fait des tentatives de suicide pendant qu'ils y sont comme ça il ne nous restera plus rien!

Traitement AINS et colopathie

Posté le

nan ca va j'en prends 1/2 avec + de prise sinon je suis défoncé et au travail je ne peux pas me permettre mais j'avoue que des fois ça fait du bien de plus se sentir ;)

Traitement AINS et colopathie

Posté le

moi aussi: gastrites à répétition, colites, douleurs abdominales et perte de poids......41 kg le jour de mon arrêt par le médecin du travail. Mopral, pansements, alimentation adaptée (pâtes et riz nature, sans gras, ni laitages, ni alcool, ni viandes rouges, ni fromage.....) et suivi en gastro-entérologie n'y ont rien changé.

Comme toi Christine le tramadol me fait perdre la  mémoire ce qui me gêne lourdement dans mon travail. La morphine me fait planer et la cortisone m'énerve un max. Plus d'effets pour IXPRIM qui marchait bien au début. J'ai testé le rivotril en goutte très efficace pour dormir et qui me permettait de récupérer un peu....mais la sécu a décidé de limiter les presriptions et il faut consulter un neurologue....sevrage pendant 2 mois une cata!  et là le myolastan est déremboursé car certains abusent. pffffffffffffffffffff