Pourquoi nous dit-on que Azilect est neuroprotecteur ?

/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Maladie de Parkinson

1 réponse

59 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Selon les informations officielles, la US Food and Drug Administration a maintes fois rejeté la demande de Teva Pharmaceuticals pour une indication sur la notice de la neuroprotection dans la maladie de Parkinson. Il n'empêche que les neurologues proposent en 1er argument ce fameux effet protecteur (non prouvé). Le laboratoire en question aurait il accompli un plan com' d'enfer auprès des neurologues. Il est vrai qu'il rapporte de confortables bénéfices à 100 euros la boite. La revue Prescrire, indépendant de tout labo, nous dit "Rasagiline : remboursable, mais à écarter", "n'apporte pas plus d'amélioration que d'autres traitements".

Et vous, vous en pensez quoi ?

Comme j'aimerai sur ce forum, qu'il y ait un neurologue qui puisse intervenir, loin des silences des consultations, sans langue de bois, et reconnaissant peut-être que beaucoup d'infos leur proviennent uniquement des labos. En attendant, ce site existe et c'est déjà un premier pas !

Bonne fin de journée à tous.


Début de la discussion - 13/12/2013

Pourquoi nous dit-on que Azilect est neuroprotecteur ?


Posté le

bonjour Steph

je suis allée en cure à lamalou les bains il y avait une conférence avec un neurologue de montpelier ,la question a été posée il a répondu que pour lui azilect était un modopar de plus dans la journée l'effet protecteur n'est pas prouvé du tout

Discussions les plus commentées