/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Infarctus du myocarde

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué merci de me remonté le moral merci beaucoup 

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué ta pas de séquelle de nécrose de ton infarctus 

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ Cela me fait du bien de vous lire. J'ai eu mon infarctus en 2004 à 46 ans avec pose de 2 stents. J'en ai 60 aujourd'hui. Etant anxieuse de nature mais étant bien suivie les 10 premières années, à part une fatigue au début j'ai relativement bien géré. Mais depuis quelques mois je suis extrêmement angoissée dès la moindre douleur où la tension qui monte. La peur que les stents se rebouchent etc......... Je pense que cela vient aussi peut-être du fait que je ne vois plus que le cardiologue 1 fois par an depuis 2 ans, alors qu'auparavant je le voyais tous les 6 mois. Et puis mon mauvais cholestérol qui ne descend pas en dessous d'1 g alors qu'il faut le maintenir autour de 0,70g ayant risque élevé, malgré une nourriture saine et les statines. Mais votre témoignage me redonne confiance et je revois mon cardio le 19 novembre prochain. 

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué vous avez pas de séquelle ta fraction injection elle et a combien 

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué ton traitement c est koi 

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué Mon coeur à été nécrosé à 40 % au ventricula gauche car quand j'ai appelé le samu il nem'ont pas pris au sérieux et on pensé que j'avais des angoisses. Il a fallu que je hurle de colère pour qu'ils viennent. Mais à la place du SAMU, deux ambulanciers sans médecin. Donc beaucoup de temps perdu d'où la nécrose. Ma fraction d'éjection était à ma dernière visite de novembre dernier à 52. Mon traitement est actuellement Kardégic 160 mg, 1 aténolol 50 mg, 1 candésartan 8 mg, 1 pravastatine 40mg. J'ai parfois des hausses de tension et le mauvais cholestérol un peu haut malgré régine et statine d'où mes angoisses actuelles. Heureusement j'ai rendez-vous le 19 novembre. 

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

Salut à tous moi c’est Guillaume 33 ans j’ai fait un infarctus le 11 novembre 2018 il y a une semaine et j’angoisse j’ai pas mal de nausées et tout le temps une peur au fond de moi est-ce que ça arrive à certains les nausées et le mal au ventre merci de vos rêves votre réponse et bon rétablissement à tous

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué ta pas de séquelle ton coeur vas bien moi j'ai fait infractus décembre 2017 nécrose de mon muscle 20%hs insuffisance cardiaque gauche fe 40/45% et tout vas bien le plus dur cest accepté la maladie toi ta fraction injection elle et a combien peut etre les médicaments toi quoi comme traitement 

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

Bonsoir à tous,

En Avril 2017, lors d'une messe d'enterrement j'ai eu une violente douleur thoracique, j'ai attendu la fin de la cérémonie (n'osant inquiéter personne  si ce n'était que passager) et j'ai fini aux urgences de l' hôpital à 200 kms de mon domicile. Je suis restée une petite semaine en soins intensifs où on m'a fait une coronarographie. Rien d'obstrué. Diagnostic : infarctus de TAKO TSUBO, ou plus simplement infarctus émotionnel ou de coeur brisé, le cardiologue dit qu'il y en a moins de 10 par an sur la région. J'ai très mal vécu cette hospitalisation à haut risque. Depuis, j'angoisse de me trouver dans une situation violemment stressante, personne ne sait me dire si ça peut recommencer ou pas.  Cependant mon coeur a récupéré complètement sa contraction (le cardiologue m'avait dit que j'aurai une insuffisance cardiaque...)  Est-ce que l'un d'entre vous connaît ce genre d'infarctus ? Merci d'avoir pris le temps de me lire. Bon courage à tous.

Choc psychologique à la suite d'un infarctus
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué il faut suivre une alimentation un peut sport marche velo et piscine et surveillez sa tension le reste ca va aller bon courage