https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

15 réponses

158 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonsoir,

Je passe la visite médicale du travail (celle de routine qui a lieu tous les 2 ans), et je voudrais savoir si j'ai une quelconque obligation légale de leur parler de ma fibro. Je bosse à 100 % et n'ai pas encore eu à me mettre en arrêt maladie... Bien que parfois ç'aurait peut-être été nécessaire, mais c'est un autre débat !

Par ailleurs, ai-je aussi une obligation légale d'informer mon employeur de cette maladie ?...

Merci pour vos avis.

Bonne soirée.

Début de la discussion - 18/07/2013

Médecine du travail


Posté le

À mon avis non, car même en cas de grossesse, tu n'as pas obligation d'avertir ton état.donc si tu n'a pas envie d'en parler.après cela peut aider pour améliorer ton post avec du matériel +adapté.ex fauteuil ergonomique si tu bosse derrière un bureau ou autre.à bientôt.biz

Médecine du travail


Posté le
Bon conseiller

celà dépend de ton travail et de tes responsabilités...si tu as un poste à responsabilité et que tu commets une erreur..là est le problème il faut absolument le dire haut et fort....

..sinon vu l'intérêt que présente la fibro pour ces médecins tu peux simplement signaler que tu as des symptômes de fibromyalgie...comme la plupart s'en moque et ne nous crois pas tu es "couverte" et tu pourras continuer ton travail. Par contre si un jour ton état évolue tu pourras donc dire "je vous avais signalé que j'avais  la fibromyalgie à telle date.." notes tout et gardes bien les papiers apte ou non ... 

courageuse mais comment faire autrement ?? bises

Médecine du travail


Posté le
Bon conseiller

pour ton employeur même chose, si tu fais un travail que tu peux assumer....c'est une pathologie "mystère", tu seras toujours à temps d'en dire plus si un jour tu ne peux plus assumer ton travail.... l'important c'est la faute professionnelle si tu as un travail qui demande beaucoup de concentration....et met la vie de personnes en danger.

ex : étant pharmacien je ne devais pas continuer à travailler....manque de concentration, fatigue...si erreur de dosage.".tout " pour ma pomme...et cela peut entrainer la mort du malade ....(ex ; il a été délivré dans une pharmacie x de l'aspegic 1000 au lieu de 10 mg pour un bébé, celui ci est décédé, c'était il y a quelques années....mais maintenant même si c'est moins grave, les gens sont très procéduriers alors ne pas tenter la faute....)

bises...matière à réflexion puisque l'on ne nous prend pas comme des malades à part entière ....

Médecine du travail


Posté le

Merci pour vos avis les filles ! Ca m'aide à réfléchir.....

Comme tu dis Arnica, matière à réflexion puisque l'on ne nous prend pas comme des malades à part entière....!

Ceci dit, oui j'ai un poste à responsabilité, mais derrière un bureau... Je fais de la qualité, des ressources humaines... j'arbitre des "conflits" internes.... je ne pense pas que mes actions puissent porter atteinte à la sécurité de n'importe qui....

J'ai donc un poste à responsabilité, et de plus en plus en fait... Et ça m'intéresse énormément... Ce job est un peu ma bouée de secours.... Je ne veux pas tout foutre en l'air parce que les médecins du travail ont décidé de bosser et comme on connait leur façon de bosser......

Par contre, si j'informe la médecine du travail, que va-t-il se passer ensuite ??................

Merci pour votre temps....

Médecine du travail


Posté le
Bon conseiller

Coucou,

Tu peux aussi parler de syndrome fibromyalgique, ça a l'air un peu moins grave, un syndrome c'est un peu vague, mais en même temps tu avertis sur ton état de santé.

Bises.

Médecine du travail


Posté le

Bonjour à toutes,

Faut quand même que je vous raconte ça !! Comme je voulais être sure de ce que la loi exigeait en la matière, j'ai appelé le 39 39 (Allo Service Public, je crois...) pour avoir l'info exacte.

Je me suis quasiment faite engueulée par le spécialiste droit du travail qui ne comprenait pas bien visiblement le but de ma question ! Il faut dire que je lui ai demandé de me dire précisément ce que la loi m'oblige à dire à l'employeur et à la médecine du travail. Comme j'aime bien être sure, j'ai reformulé ma question et il a commencé à s'énerver en me disant "Ecoutez Madame, c'est votre santé, si vous voulez rien dire, ne dites rien, que voulez-vous que je vous dise !". Ce qui me choque c'est qu'il se soit énervé si vite en fait ! Il a fini par se calmer et m'expliquer précisément les choses, but initial de mon appel.............

Bref, toujours est-il que pour une maladie professionnelle, il est intéressant d'en parler à la médecine du travail pour une prise en charge en cas d'évolution de la maladie notamment et une meilleure protection. Maintenant, si on ne veut rien dire et qu'il se passe quelque chose, il est possible que la médecine du travail ne puisse pas aider ensuite... (mais la médecine du travail aide-t-elle réellement à un moment donné ???). Comme pour rassurer le monsieur, je lui ai quand même précisé qu'il ne s'agissait pas d'une maladie professionnelle donc que je ne pensais pas qu'il y ait un intérêt plus que ça à en parler à la médecine du travail... il s'est résigné, ne comprenant pas que je puisse douter de l'efficacité de l'administration...............

Voilà..... maintenant au moins, je suis fixée par rapport à la loi... Reste à voir ce que je préfère faire....

Médecine du travail


Posté le

hello Maitre Yoda

tout a fait d accord avec Arnica mais le dire a la médecine du travail c est plutot nécessaire en cas de blem et pour te protéger .....si cela s aggrave...... et le toubib ne doit rien dire a ton employeur sinon faute professionnel pour lui.....mais si tu  as la force de bosser et que c est ta bouée de sauvetage là franchement c est a toi de voir celon ta souffrance

moi a ta place je le dirais a la medecine du travail pour la suite des évenements.....c est lui qui te dit apte ou pas apte parle lui franchement c est tout..... exemple pour les finances...et pour ton moral..... et que tu as seulement des syndromes dure comme décision

courage et bizzzzzzzzzzzzz

Médecine du travail


Posté le

Bonsoir,

Merci Mumu... et vous toutes...

Vous avez compris mon souci.... Ce serait le comble que cette maladie presque jamais reconnue par personne soit particulièrement suivie par la médecine du travail !!

Bref, j'hésite encore... Je pense opter pour la solution "symptômes" et les laisser venir....

La nuit porte conseil.

 à toutes ! 

Médecine du travail


Posté le

Alors maintenant le résultat !

J'avais donc ma visite médicale du travail (celle de routine) ce matin... J'étais quand même un peu tendue... la preuve j'ai jamais eu une tension si haute : 12.7 !!

Le doc m'a posé toutes les questions de routine, fait les mêmes recommandations que chaque année.... petite variante due à la saison : penser à bien boire !!! A la fin de la visite, j'ai quand même placé que j'avais des symptômes de fibromyalgie... en attendant de voir comment elle allait réagir... Et là, surprise : le docteur savait de quoi je parlais !!! Elle m'a demandé quels genres de symptômes puis a conclu en disant : mais l'ennui c'est qu'il n'y a aucun traitement contre ça.

Voilà..... J'ai envie de dire : tout ça pour ça.

Au moins, le positif dans tout ça, c'est qu'ils sont au courant, j'ai la conscience tranquille ! Par contre, je dois dire que ça me fait toujours bizarre d'en parler.... de dire ces mots à voix haute à d'autres gens que mon entourage proche, et qu'à vous, ça me fait toujours une drôle d'impression... Un peu comme si la fiction rejoignait la réalité.... J'ai du mal à préciser ce que je ressens exactement... J'espère que vous comprendrez.

En tous cas, merci à toutes pour vos conseils et vos avis !

Discussions les plus commentées