https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

Guérison....


Posté le

Bonjour,

Tout dépend des uns et des autres mais en général c'est la chaleur qui atténue des douleurs (je dis bien "en général" car certain(e)s privilégient le froid).

Ensuite, du calme, éviter tout stress, les tensions, garder le moral et son positivisme... (pas toujours évident)

Côté traitement, pas simple du tout, je supporte très mal les médicaments. Je privilégie les plantes. A part, 1/4 voire 1/2 lexomil le soir, j'évite tout ce qui est fort. En cas de douleur, je prends du paracétamol. Pour le reste, j'attends que ça passe...

Gardez courage !

Bon après-midi

Guérison....


Posté le

Bonjour,

c'est rai qu'en ce qui me concerne la chaleur est une catastrophe, je préfère le frais mais pas trop froid!!! sinon les articulations se réveillent!

courage et bon après-midi!

maya

Guérison....


Posté le

Bonjour,

Tout est au cas par cas avec cette fibromyalgie.

Je sais une chose c'est que le moral contribue énormément à notre état (là encore, facile à dire quand on a mal) mais essayons de ne pas penser trop.

Courage à tous et toutes

Guérison....


Posté le

bonjour,

en ce qui me concerne le chaud et le froid me font du mal, je n'arrive plus a tempérer ma température corporel. De toute façon pas le choix je fait avec, je prend juste mon mal en patience et je vie avec même si rien n'est facile.

Courage a tous et a toues

Biz

Guérison....


Posté le

Tout dépend aussi si la patiente à d'autres pathologes en plus !

Guérison....


Posté le

Le sujet était si on parlait de Guérison me semble t'il ?!

Lors de la journée d'informations faite à Lamalou, la question a été posé.

La réponse des médecins ont été d'un commun accord pour dire qu'ils n'en connaissaient pas de cas mais qu'il paraissait que cela existait !

Par contre ils ont bien insistaient sur le fait qu'une bonne prise en charge perso, avec relaxation, exercices physique quotidien, suivie psychologique aidait beaucoup les patients à trouvé un équilibre correct avec la maladie.

ils nous ont tous assurés que nous ne finirons pas en fauteuil roulant, mais c'est à chacun de nous de se prendre en charge pour trouver le bon équilibre.

Il est également prouvé nous disaient ils que les fibromyalgiques qui continuent à travailler, souffre moins et sont en meilleurs état de santé que ceux qui abandonnent l'idée de travailler ou de rester dans la vie active.

c'est une maladie qui fait souffrir mais qui ne fait pas mourrir.

C'est à chacun de nous de trouver le bon accord entre maladie, et vie courante, pas toujours évident surtout avec le monde d'aujourd'hui, mais nous ne pouvons pas tous finir au fin fond d'une forêt à éléver des chèvres... donc il faudra bien faire avec...

Guérison....


Posté le
Bon conseiller

c'est vrai que cette maladie ne fait pas mourrir elle nous pourri la vie moi j'ai été licenciée (j'étais ambulancière) apres un arret de presque un an ma patronne a refusé le mi temps thérapeuthique demandé par le médecin du travail bref.. je cherche un emploi et c'est difficile de dire pourquoi j'ai perdu monn job ça refroidi les employeurs potentiels

 autre sujet je me rends compt sur le forum que beaucoup de fibromyalgiques souffrent de plusieurs pathologies je serais curieuse de savoir certaines ou certains n'ont "que" la fibro

Guérison....


Posté le

Moi je vais mieux depuis que je ne travaille plus, je suis moins fatiguée, j'ai meilleur moral : donc leur statistique pipeau ! sauf si cela met la personne fibro dans l'embarras financier là je suis  d'accord.

A moins d'avoir un super job où la personne s'épanouie je ne pense pas que le travail c'est la santé ; de plus il nous faut du temps pour faire de la marche voir le psy, kiné etc ;;;

Amicalement

Guérison....


Posté le

Tout à fait OK, quel soulagement quand on m'a dit que je n'avais plus à aller travailler....

Franchement c'était devenu une véritale torture, le travail c'est la santé quand la bonne santé est au rendez-vous!

Amicalement 

Guérison....


Posté le

Plusieurs fois dans ma vie j'ai cru être sur la voie de la guérison, mais ce n'étaient que des répits passagers, chaque fois, après quelques mois, quelque chose (vaccin, anesthésie, maladie infectieuse) a réactivé la fibro qui était en fait toujours là et ne faisait que sommeiller, et à chacun de ces retours elle a été un peu plus virulente.

Ça m'a fait du bien à moi aussi d'arrêter de travailler, c'était pour moi aussi devenu une torture, même si j'aimais mon métier, même si je me suis ensuite retrouvée au RMI pendant 8 ans et que c'était bien dur. Pas eu le choix de toutes façons, je n'étais plus du tout capable.

Niveau climat et température je crains autant le froid que le chaud, et par dessus tout l'humidité. L'idéal pour moi c'est quand il fait beau et sec mais frais (on a été gâtés cette année, ça n'aura été qu'une alternance d'humidité et de trop grosses chaleurs !). La douleur et la fatigue sont toujours beaucoup plus forts chez moi en hiver qu'en été, et les symptômes neurologiques aussi : l'hiver je suis complètement à la masse. Ce qui ne m'empêche pas de l'être aussi l'été, surtout s'il fait trop chaud.

J'ai lu que le climat de la Tunisie était idéal pour les fibromyalgiques, mais je n'ai pas eu l'occasion de le vérifier par moi même.

Pour ce qui est de cas de guérison de fibromyalgie, j'ai lu plusieurs témoignages de fibromyalgiques qui avaient découvert qu'ils souffraient en fait d'une intoxication aux "métaux lourds", à l'aluminium, au mercure..., ou de la maladie de Lyme tertiaire, ou d'un Candida Albican envahissant, et parfois de plusieurs de ces pathologies à la fois, et qui, ayant trouvé ce qui se cachait derrière leur fibro, ont pu cibler leur traitement et sont arrivées à aller suffisamment mieux pour reprendre une vie "normale" et recommencer à travailler sans rechuter.

Manque de bol, l'intoxication dite "aux métaux lourds" n'est pas reconnue en France, et le produit qui sert à mettre en évidence et éliminer ces métaux de l'organisme n'a pas obtenu d'autorisation de mise sur le marché ici. Tout se passe en Allemagne... ou auprès des quelques médecins français qui soignent cette intoxication en cachette, et dont les coordonnées circulent par le bouche à oreille. (j'ai rendez-vous bientôt avec l'un d'entre eux, un généraliste-homéopathe)

Quant à la maladie de Lyme tertiaire, elle n'est pas prise au sérieux par la majorité des médecins, qui sont réticents à prescrire l'analyse nécessaire au diagnostique (le "Western Blot" à faire dans un laboratoire spécialisé) et se contentent du test de base qui n'est pas fiable, et encore moins quand la maladie en est au stade tertiaire.

En résumé : on n'est pas sortis de l'auberge...

Discussions les plus commentées