Solitude, dépression naissante.

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/epilepsie.jpg

Patients Epilepsie

54 réponses

607 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Salut tout le monde,

Ces derniers temps sont devenus compliqué a vivre. Je me sens seule . Je me sens égoïste de ressentir cette émotion alors que vous avez tous des pathologies différentes et potentiellement plus grave que la mienne. Je crois que j'ai besoin d'un coup de main pour surmonter cette passade qui me ronge. Je ne me sens pas la foi de continuer cette mascarade des " tout va bien, ne vous inquiétez pas je gère la situation, j'ai juste un peu maigris mais je mange, les sourires d'apparences ". 

Début de la discussion - 03/10/2018

Solitude, dépression naissante.


Posté le

Bonjour elodyye, moi aussi j'ai rejoint ce site pour pouvoir discuter avec des personnes qui ont la même maladie que nous et avec qui nous nous comprenons. Comme toi j'ai des moments d'angoisses, de ras-le-bol de cette épilepsie que j'ai eu à 19 ans (j'en ai aujourd'hui 47). J'ai essayé beaucoup de médicaments et aucun ne me stabilise. Alors il y a aussi des moments où je craquais. Donc depuis 3 mois environ je fais des séances d'acupuncture qui me font énormément de bien. Mes crises sont sous forme d'absences et maintenant mon mari me dit qu'elles sont beaucoup moins fortes et que je dois les sentir venir. Je les rejette en disant NON NON en perdant connaissance mais moins longtemps que ce que j'avais avant. Il existe aussi des plantes pour soigner les maux que nous provoque cette épilepsie : de l'angoisse, de la peur, de la solitude... pour tout ça regardez les fleurs de Bach. Pour moi cela marche très bien. J'en prends quand je suis énervée ou en colère. Je vous souhaite beaucoup de courage.

A bientôt de vos nouvelles

Sabine

Solitude, dépression naissante.


Posté le

@elodyye‍ moi aussi, comme @gavotte‍ je suis devenue épileptique, mais, vu qu'il y a une soixantaine de formes d'épilepsie, comment savoir si on souffre de la même ?

Ce qui est sûr, ici, c'est qu'on fait des blagues à 2 balles, puis on enchaîne sur du lourd sur le côté médical (et encore, je n'ai rien lâché sur LA FADA, généraliste au centre de la sécu de Versailles, pour les travailleurs handicapés, qui me considérait comme une mythomane, parce que je ne me souviens d'aucune de mes crises tonico-cloniques (quand les bras et les jambes s'agitent dans tous les sens)... évidemment, cette mention d'une FADA reflète des faits TOTALEMENT irréels... bon, écoute @elodyye‍ il n'y a pas de "classement" des maladies, ça rimerait à quoi ? sache que celle qui t'a lue et te répond, a tenté de... "rallier Londres", depuis Bonn, en... 2011, en fauteuil roulant et avec juste un euro en poche ! elle n'est pas allée loin, mais l'espoir fait vivre, n'est-ce pas ?

"Ici Londres, les Français parlent aux français. Cette année, les pommes sont rouges. DEUX FOIS. La girafe ne porte pas de faux-col. Je répète : la girafe ne porte pas de faux col". Mais enfin, c'est une évidence !!! il ne faut pas écouter tout ce qu'il se dit à la radio ! et quand vous entendez dire en famille, que pour combattre ses ennemis, il faut parler leur langue, qu'est-ce que vous en pensez ?

@elodyye‍ tu acceptes la frappadingue que je suis comme amie ? quoi que tu puisses lire sur ce site, j'habite en Allemagne depuis 18 ans, et je n'ai vraiment pas l'intention de rentrer !

Solitude, dépression naissante.


Posté le

@elodyye‍ tu sais, si tu préfères m'appeler la "siphonnée du bocal" plutôt que rochambelle, ça me convient tout à fait ! pour ton info, les "rochambelles" étaient des infirmières-ambulancières qui ont fait le débarquement en 44, et sont allées jusqu'en Allemagne, en somme, c'est la version féminine de "Il faut sauver le soldat Ryan" !!!

Solitude, dépression naissante.


Posté le

Moi aussi en ce moment je suis dans une période déprime totale :( mais j’ai l’impression que c’est lié aussi au traitement et j’en ai marre, mais ça fait du bien d’en parler à des gens qui comprennent.... 

Solitude, dépression naissante.


Posté le

Bonjour, cela fait 1 semaine que je viens de comprendre que j'avais le sentiment d'être abandonné (dépression). Je suis plutôt quelqu'un de joyeux mais ces 3 dernières années ont été difficiles pour moi. Je commence seulement à l'intégrer mais je n'ai plus envie de rien faire, plus envie de discuter avec ma femme, enfin j'ai envie de quitter mes proches et partir très loin. J'aimerais savoir si mon ressentit est exagéré ou bien est ce normal dans un état de dépression ?

merci pour vos retours

Laurent

Solitude, dépression naissante.


Posté le

Bonjour lolo, désolée que tu te sentes comme ça :( personnellement je commence tout juste à aller un peu mieux mais en effet lorsque j’étais « au fond du trou» j’avais simplement envie d’être seule et de ne parler à personne, j’étais irascible et je n’avais envie de rien et je pensais aussi que m’éloigner serait plus facile que de faire subir tout ça à mon entourage. Je pense que ce sont les symptômes basiques de la dépression mais je ne suis pas experte du tout. Je pense en revanche que s’isoler n’est pas la bonne chose a faire même si sur le moment c’est ce dont on a envie. Si cet état dure depuis plusieurs années, ne penses-tu pas que tu aurais besoin d’aller voir un médecin pour discuter et vider ton sac ?  C’est difficile mais ça peut faire du bien, c’est la démarche que j’entreprends actuellement d’ailleurs.

en espérant avoir pu t’aider un peu. Je te souhaite bon courage 

Solitude, dépression naissante.


Posté le

Bonjour lolo on a tous connu ce moment de solitude et d'abandon. Moi au début de ma maladie je restais cloîtrée à la maison entre les 4 murs de ma chambre à me morfondre entre douleurs , vomissement , diarrhée , perte de poids excessif... Je voyais plus l'utilité de pointé le bout de mon nez à l'extérieur car pour moi ma vie me sembler pesante pour les autres et que je voulais pas être la petite "pitié" . Mais je me qui se rendu compte rapidement que plus je restait enfermé et je garder tout en moi , je plus partâgé de vie sociale, sentir le rayon du soleil poser sur moi , en gros être coupé du monde ... me rendais malade autant plus . Je sais que c'est pas facile à accepter cette maladie mais il le faut car cet maladie il fait partie de notre vie et pour que tu soit guerri ( peut être pas totalement) mais sur une majorité il faut ACCEPTER la maladie.

Solitude, dépression naissante.


Posté le

 Bonjour Laurent,

Il n'y a pas à se demander si ce n'est pas exagéré, c'est ce que vous vivez et c'est donc important. Le repli sur soi est, il me semble, tout à fait normal dans de pareilles circonstances, je suis passé par là aussi mais comme signalé par d'autres, ça ne doit pas durer trop longtemps. C'est s'ouvrir vers les autres, sortir ou s'impliquer dans divers domaines qui vous redonnera du plaisir à vivre. En tout cas pour ma part c'était comme cela. C'est aussi dans de pareilles circonstances qu'on se rend compte qui sont nos vrais amis et ils sont alors très importants comme la famille bien entendu. Pour ma part j'ai vu durant plus d'un an, une fois par semaine, un psychologue. Comme beaucoup d'étudiants ingénieur civil que j étais à l'époque, je doutais beaucoup de l'utilité de ces derniers mais si ils ont bien sûr une utilité importante. N'hésitez donc pas à passer par eux, ça n'implique pas nécessairement un long suivi.

Bon courage à vous et bon réveillon !

Gauthier 

Solitude, dépression naissante.


Posté le

Je voudrais retourner sur le faire que tu publiais le prénom de la personne que tu rencontrais pour la première fois. Moi aussi ça m'arrive la même chose et même des fois avec les gens que je croise souvant. Je n'ai jamais fais le lien avec l'épilepsie. Je sais qu'il y'a des effets secondaires comme des trous de mémoire. Est ce que je devrai m'inquiéter? Est ce que je devrai consulter un psychologue?

Bon réveillon à tous 

Discussions les plus commentées