anonymous avatar
Posté le 05/02/2015 à 12:18
Bon conseiller

Bonjour,

Vous prenez ou avez pris du Diamicron ? Que pensez-vous de ce traitement (facilité de prise, efficacité...) ?

N'hésitez pas à donner votre avis qui sera utile à tous !

anonymous avatar
Posté le 05/03/2015 à 16:32
Bon conseiller

Bonjour,

Je relance ce sujet !

anonymous avatar
Posté le 04/07/2015 à 14:15
Bon conseiller

Diamicron ! ... Heureusement que je prenais plusieurs fois par jour ma glycémie avec un lecteur  ...  de ma propre initiative !!!, car mon médecin généraliste, ne m'en avait pas prescrit !  ... Et je me suis retrouvé d'un coup en hypoglycémie très importante avec 0.29 ml/dl, en quelques heures ! ... J'ai eu beaucoup de chance, de n'avoir pas eu le moindre effet néfaste habituel, évanouissement, etc ... C'est un médicament qui peut-être très dangereux, ... surtout que ce médecin m'en avait prescrit d'office carrément 60 mg, mais pas de lecteur ^^ ... il faut commencer par trente , et utiliser absolument un lecteur de glycémie, et trois quatre fois par jour minimum ... et n'augmenter que si c'est justifié ^^ maintenant ce médoc, est rapidement très efficace, et son effet semble se prolonger dans le temps ... depuis son arrêt le 22 juin, ma glycémie a très peu remonté ! nous sommes le 4 juillet, mais je vois cette fois-ci un diabétologue (dans deux semaines) pour faire le point sur un traitement, il faut éviter les généralistes, pour ce genre d'affection ...

anonymous avatar
Posté le 04/07/2015 à 16:18
Bon conseiller

Bonjour,

Lorsqu’en 1999, année de mes 50 ans, je reçu comme cadeau d’anniversaire de ma cinquantaine l’annonce de mon diabète après une analyse de sang, mon médecin traitant me mis aussitôt sous DIAMICRON 80mg, 3 par jour, pendant 6 ans avec mesures hygiéno-diététiques.

Je ne me rappelle pas avoir connu de désagréments notoires ni d’effets indésirables remarquables et particuliers comme ceux que je constate encore actuellement avec la METRFORMINE 850 mg.

Mon médecin traitant au fur et à mesure de l’évolution de la maladie m’ordonnança également dans l’ordre suivant : AMAREL, AVANDAMET, METFORMINE, ACTOS et GLUCOR.

Mon poids à l’époque était de 80 kg, descente à 65 kg et remontée à 77 kg en 9 années de traitement avec une hémoglobine glyquée au départ à 7,7 descendue à 5,4 pour remonter ensuite à 9,8.

La non maîtrise de ce diabète incita mon médecin traitant à m’orienter vers un diabétologue hospitalier pour une prise en charge globale à partir de 2008, le traitement consista également à prendre des comprimés de NOVONORM avec maintient de la METFORMINE pendant 5 ans et poursuite des mesures hygiéno-diététiques.

Repris en main mon poids s’abaissa à nouveau jusqu’à 65 kg, mon hémoglobine évoluant favorablement entre 6,2 et 6,8 jusqu’à la découverte, suite à un épisode très douloureux, de tumeurs au pancréas, des TIMPP heureusement encore au stade border-line nécessistant une spléno-pancréatectomie corporéo-caudale avec pour effet remontée de l’hémoglobine à 8,6 stabilisée actuellement à 6,7 par une insulino-thérapie combinée avec NOVORAPID, METFORMINE,  NOVONORM et renforcement des mesures hygiéno-diététiques.

Jolepotager

anonymous avatar
Posté le 04/07/2015 à 18:43
Bon conseiller

@Tarouilan8 je suis d'accord avec toi, les généralistes n'ont pas l'air d'être doué sur ce sujet !! pour obtenir par exemple les languettes et bandelettes pour notre diabète il a fallu que je vois mon diabétologue car le doc traitant était obtu en la matière et ne volait rien me prescrire sous prétexte que je suis du type 2 et que je n'ai pas besoin de me la surveiller plus que çà !! moi çà m'aide à me doser pour la nourriture si je suis en dessous ou en dessus et depuis je n'ai plus beaucoup de glycémie, et quand je veux me faire plaisir comme çà je peux le faire car je sais ou j'en suis !! sinon je suis dans le flou !! la diabétologue me l'a inscrite dessuite et n'a pas chercher plus loin que çà !! comme quoi les généralistes font ce qu'ils veulent !! 

anonymous avatar
Posté le 04/07/2015 à 20:18
Bon conseiller

Merci, merci, de vos témoignages ...

Mon parcours personnel > Malgré des prises de sang quasi-annuelles, pour d'autres affections, mes généralistes oubliaient la glycémie ! et ce, depuis 2008, ... en 2007, la glycémie était bonne, ... diabète T2 découvert seulement le 1er avril 2015 (A1C 9,7% et 2,13 g/L) du fait de ces généralistes (irresponsables). Depuis je prends donc du Diamicron qui semble efficace, jusqu'à ce fameux 22 juin ou mon hypoglycémie était de 0,29 g/L.

Autrement ce Diamicron, ne semblait pas m'occasionner de problèmes particuliers (sauf au final cette hypo) et son efficacité était surprenante, ... 2 mois et demi après cette médication, mon hémoglobine glyquée était passée dans ce court laps de temps de 9,7% à 6,3% !, (et de 2,13 g/L à 0.96 G/L à jeun) peut-être trop vite ? ... car le cycle de renouvellement des globule rouges est de quatre mois ... et la il n'y avait que la moitié de ces globules rouges, de ce fait de renouvelées, au bout de deux mois supplémentaires, je serais passé nettement en dessous des 6% ... donc ce Diamicron, devait être surdosé ... le Vidal, précise bien de commencer par 30 mg ... et d'augmenter, si nécessaire.

J'ignorais tout du diabète, et j'ai tout à apprendre, ... un neveu travaille comme chercheur à l'Inserm, et à son avis, m'a précisé qu'il faudra bien attendre au moins dix ans , avant d'avoir un médoc vraiment sympa pour cette affection, qui pour l’instant ne guéri pas.

J'ai pris immédiatement des mesures diététiques rigoureuses , ne consommant que des aliments ne dépassant pas l'indice glycémique 45, ... fabricant mon pain moi-même, et essayant de sélectionner des aliments agréables au goût ne dépassant pas cet indice, ce qui est finalement réalisable.

Je vais reprendre le vélo pour atteindre au moins 3 à 4 heures par jour, en plus des deux heures de marche rapide quotidienne actuelle. J'étais assez vélo, il y a quelques années, je vais avec plaisir remettre ça .

anonymous avatar
Posté le 04/07/2015 à 22:20
Bon conseiller

Merci, Matin Clair, ... de tes remarques concernant la nouriture, je procède un peu comme toi, ... appréciant les fruits par exemple, j'ai trié ceux que je préfère, suivant leur indice glycémique, et je fais des essais le matin à jeun, d'en consommer un poids donné, dont je mesure le pic de glycémie (30minutes) + les valeurs postprandiales à 1h30 et 2h ... je note cela soigneusement en faisant deux fois un contrôle avec 200 gr (et une troisième fois avec 500 gr de ce fruit).

Et je suis plutôt surpris de faire l'objet de critiques d'autres diabétiques sur des forums, qui sont anti-régime, affirmant que c'est passé de mode ! ... ils sont pour le 100% médocs,... et le "manger équilibré" avec du pain blanc du boulanger du coin, sans être en mesure toutefois d'expliquer de quoi il s'agit ...

Par ailleurs, malgré le fait, que je paraisse plutôt de corpulence normale aux yeux de tiers, j'étais en train de faire un régime depuis un an et demi, et ayant perdu 9 kg, et justement, en tenant compte des indices glycémique !!! ... je continue à maigrir, avec en plus maintenant l'avantage, de pouvoir mesurer cette glycémie ^^

anonymous avatar
Posté le 07/07/2015 à 16:47
Bon conseiller

@Tarouilan8 

Bonjour Tarouilan8 !

Vous semblez être un nouveau diabétique prenant à bras le corps le traitement de sa maladie ; permettez-moi de vous en féliciter !

Mais, faites attention à ne pas devenir obsédé par votre alimentation, la surveillance glycémique et l'activité physique. Après la phase de découverte initiale où vous êtes actuellement, prenez du recul pour adopter un comportement sans excès (d'activité physique, de surveillance glycémique et d'expériences, d'interprétation et de théorisation personnelle). Cela risque d'être trop lourd à supporter, de devenir lassant, pour des résultats à renouveler sans cesse. N'oubliez pas que le chemin sera long et que le diabète n'est pas votre vie, donc mettez-le à sa juste place !

Concernant l'index glycémique des aliments : cette notion qui a facilement 20 ans est assez à la mode ces dernières années, y compris parmi de nombreux professionnels de santé. L'index glycémique est pourtant d'une utilité pratique très très limitée. En effet, il varie beaucoup selon de nombreux facteurs : si l'aliment est consommé seul non, selon la nature des autres aliments que vous consommez. Le volume de liquide pris avec le repas influe aussi, ainsi que la vitesse à laquelle celui-ci est pris. Ces paramètres jouant notamment sur la vitesse de la vidange gastrique et du passage dans l'intestin. Les valeurs des index glycémiques fournies dans les tables correspondent aux aliments consommés seuls. Je vous conseille de : - classer grossièrement les aliments en 3 catégories d'index bas, moyen et élevé - de retenir quelques principes généraux : plus la cuisson est complète plus l'indice va augmenter ; plus l'aliment est riche en sucres simples (fructose, glucose, saccharose...) plus son index est élevé - de retenir quelques aliments surprenants (la banane, le pain...). Mais l'essentiel n'est pas de prendre en compte l'index glycémique, qui ne doit vous apporter qu'une information complémentaire, l'essentiel est de connaître la richesse relative des aliments en sucres. Il existe des tables pour cela et des petits guides.

Quant aux diabétiques de type II qui vous disent que le régime est dépassé et qu'il faut sans remettre aux médicaments : laissez-parler les imbéciles, je crains qu'ils ne soient dépassés ! Vous avez parfaitement raison de faire attention à votre alimentation et d'avoir une activité physique quotidienne significative. Votre régime, sauf si vous avez un surpoids, ce n'est que l'alimentation équilibrée que tout le monde devrait suivre ! Continuez ainsi, en restant raisonnable aussi, vous aurez plus de chances de retarder le plus possible le passage aux anti-diabétiques oraux !

Quant à votre surveillance glycémique, peu de diabétiques de type II y sont aussi attentifs. Il est vrai qu'une surveillance stricte n'est pas aussi indispensable pour cette maladie (tout au moins au début) que pour le diabète de type I. Mais, je pense que surveiller sa glycémie 2 ou 3 fois par jour présente un intérêt pédagogique certain pour insister un diabétique de type II à faire attention à son alimentation, à son activité et pour découvrir qu'il peut vivre en sécurité avec son traitement. Malheureusement pour vous, vous avez aussi dû découvrir que seul 200 bandelettes glycémiques par an sont prises en charge par la sécurité sociale pour les diabétiques de type II qui ne sont pas sous insuline. Votre mode d'auto-surveillance aura donc un coût personnel.

Bon courage (vous en avez !) !

Cordialement.

anonymous avatar
Posté le 09/07/2015 à 14:33
Bon conseiller

La seule possibilité d'influer sur le diabète de type II, et d'assurer la survie de son pancréas est d'avoir une extrème rigueur avec son l’alimentation, ... pour un médoc vraiment qui "soigne", comme me dit un neveu, chercheur à l'Inserm, ... tonton, "pas d'espoir d'un médoc vraiment sympa avant dix ans"

Ce qui laisse rêveur quand à la qualité des médocs actuels, mais il convient de faire avec, et donc de les connaitre parfaitement, ... je parle du patient ^^

L’éternel débat T1 contre T2, le T1 qui a le privilège des bandelettes à discrétion, ... et qui regarde le T2,  comme étant un peu un rigolo, et qui trouve ses 200 bandelettes remboursées, comme un luxe ... oupss ... nous sommes pourtant sur le même bateau, 50% des T2, sont concernés par l'insuline au bout de 10 ans, et je compte bien tout faire, dans mon cas pour l'éviter ^^ Pour les bandelettes, c'est notre seule source d'info sur l'impact des aliments, et un budget de 150 bandelettes par mois, me parait réaliste.

Qui devrait payer ces bandelettes ... ? ... à mon sens l’industrie agroalimentaire, qui a totallement déformé notre sens du goût et de nos habitudes alimentaires, au niveau de ce qui nous parait aujourd'hui "normal" pour nous alimenter, et plus particulièrement, l'industrie sucrière ^^

Je suis stupéfait de voir des intervenants comme l'Association Française des Diabétiques 

Qui assure la promotion d'une curieuse brochure >
Pourquoi une association comme l'AFD, reconnue d’utilité publique et s'annonçant comme "totalement indépendante de toute institution publique, de tout organisme ou entreprise privée, de toute corporation professionnelle" accepte-t-elle un financement du CEDUS pour produire cette "brochure", la principale organisation interprofessionnelle du secteur betterave – canne – sucre en France et sa structure "LeSucre" qui vise officiellement à promouvoir la consommation de sucre et orienter l'opinion des patients et consommateurs ? Mon commentaire respecte votre charte et appelle une réponse.

Je n’aime plus · Répondre · 1 · 17 juin, 00:01 · Modifié Association Française des DiabétiquesMerci pour votre message qui nous donne l’occasion de communiquer sur nos missions, notre fonctionnement et nos financements. Cette brochure a pour objectif de répondre à la question de la consommation de produits sucrés, de manière occasionnelle et limitée, pour les personnes diabétiques comme pour les autres. Les glucides, y compris les produits sucrés, font partie de l’offre alimentaire et nous sommes persuadés qu’informer les patients leur permet de réguler intelligemment leurs habitudes de consommation.
Quelque soient les partenariats que nous réalisons,......... etc ......

Et qui me répond > "A quelques remarques cependant par rapport à vos commentaires précédents. Un régime tel que vous le préconisez n'est tenable pour personne sur le long terme. Aujourd’hui, on ne parle plus de régime pour personnes diabétiques. Pour équilibrer ses repas, il suffit de respecter certains principes diététiques simples, d’acquérir quelques connaissances sur les aliments et connaître leurs apports nutritionnels."

anonymous avatar
Posté le 09/07/2015 à 21:29
Bon conseiller

DIAMICRON 60 mg j'en prend 1/2 tous les matins mais ma glycémie ne baisse pas !!!!!!

Rejoignez les 136 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit