Symptômes pour l hypoglycemie

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-2.jpg

Patients Diabète de type 2

Symptômes pour l hypoglycemie
2


Posté le
Bon conseiller

@mériel   D'accord avec toi dans les grandes lignes mais d'accord aussi avec @james42  dans la mesure où il faut connaitre bien les fondamentaux avant de s'en écarter en fonction de sa situation personnelle. Dans le cas contraire , insidieusement , l'on se permet des fantaisies peu recommandées ni recommandables. En fait, consulter un endocrinologue sérieux, mille fois oui, mais le problème ensuite est de suive sa prescription sans déroger tant que le diabète n'est pas régulé et c'est, je crois, le point qui pose le plus de difficultés à @Unenana.

Symptômes pour l hypoglycemie
1


Posté le
Bon conseiller

Bonjour,je suis tout à fait d'accord avec toi mériel,statistique et chiffre c'est quoi?donner par qui?de plus notre diabète est pèrturbè par d'autres maladies qu'il faut aussi tenir en compte et ça faudrait que james42 le comprene.Pour ce qui est des èxamens en principes tout les ans ophtalmo,cardiologue,dentiste,tout les 2ans eccho dopler des carothydes.Ce qui ne m'est plus prèscrit radio des pieds alors que c'est prèconiser de meme qu'une èccho dopler des artères des jambes.Pour unenana oui qu'elle demande à son mèdecin pour l'aide d'une infirmière,et je pense qu'unenana traverse une pèriode de gros problème autre que sa maladie et qui joue beaucoup sur son moral.Je sais je travèrse la mème èpreuve depuis dècembre avec ma banque,et mon moral est dans le rouge,ce qui influe sur tout le rèste.En principe son ALD doit etre faite si elle a un bon mèdecin,en ce qui concerne tout les èxamens recommander le mieux pour elle c'est de regarder sur le site Amèlie santè.

Symptômes pour l hypoglycemie

Posté le
Bon conseiller

Parfois d'autres maladies prennent la priorité sur le diabète, ma mère était bipolaire et elle n'a jamais pu faire un régime. Elle mangeais beaucoup de sucré pour se remonter le moral. Elle a pris beaucoup de kilos à cause des psychotropes, en vrai c'est les psychotropes qui lui ont provoqué ce diabète, donc elle ne s'est jamais pris la tête avec le diabète, elle a fini sous insuline. Elle n'est jamais devenue aveugle, on ne lui a jamais amputé un pied ou quoi que se soit. Elle est morte à 76 ans d'un cancer des ovaires, alors parfois je me dis qu'il faut se calmer sur le diabète car c'est une maladie qui ne fait pas souffrir, qui a d'éventuelles conséquences mais c'est pas non plus la fin du monde. D'autres maladies chroniques nous font beaucoup plus souffrir, nous empêche de vivre, on est plus dans la survie...

Symptômes pour l hypoglycemie
4


Posté le
Bon conseiller

bonjour,

@mériel  et @dinouille 

bon et bien vous allez être content car vous avez gagner, vous avez décider que @Unenana ne devait pas apprendre les fondamentaux afin de pouvoir comprendre sa maladie, vous continuer à être dans votre logique et votre déni de la maladie, déni d'ailleurs qui vous crée tout vos soucis de santé mais ce n'est pas grave.

moi je voulais juste apporter mon aide @Unenana mais ce n'est pas grave, alors quand je suis passer à l'insuline on m'a refuser une infirmière car j'étais en capacité de faire mes piqures moi même et aussi car la sécu doit faire des économies, donc cela m'étonnerait que la sécu paye une infirmière pour venir donne des cachets à une personne qui est âgé de trente ans, et qui en plus peut tout à fait prendre deux ou trois cachets par jour à condition de comprendre tous les tenants et aboutissants de sa maladie.

de toute façon @Unenana à rendez vous avec un endocrinologue, donc elle à le temps de préparer ces questions et de voir tout cela avec ce médecin.

et les chiffres nous permettent de savoir ou on n'en est, mais je pense que vos résultats de laboratoire ne vous intéressent pas plus que ça, moi j'ai 32 ans de diabète derrière moi, oui vous allez me répondre que c'est n'est pas une références, mais je suis à 6.5 %, 6.7 % d'hémoglobine glyquée, mes glycémies préprandiale sont comprises entre 0.90 et 1.30 g/l,  mes glycémies postprandiale sont comprises entre 1.50 et 1.70 g/l, et j'ai très peu de soucis de santé du au diabète.

après c'est un choix de vie si vous voulez prendre le risque de finir dialysé, aveugle, amputé, souffrir de neuropathie, etc... ceci est votre problème, en tout cas je trouve et je mets un point d'honneur à essayer d'aider les gens et  ne pas leur dire trop  de conneries.

James42. 

Symptômes pour l hypoglycemie

Posté le
Bon conseiller

james42 j'ai jamais dit que tes conseils ètaient mauvais,ce que tu dis est logique,seulement rèalises que nos mèdecins ne nous ècoutent pas,tu trouves normal que mon mèdecin et mon diabèto touvent normal que mon HBA1C soit à 8.2? pourtant je fais pas d'èxcès,ce matin 1.40,hier soir 1.10 à 22h05,soit 2h30 après diner,parfois meme bien souvent après souper je suis entre 2.00 et 2.50,le matin 1.40 et 1.80.Pour voir le diabèto faut compter 1an.Mais bon là je viens de faire un test comme tout les jours aux environs de 10h je suis à 1.45,et ce depuis quelques jours je suis dans ce taux.Pour l'infirmière sa lui coute rien d'èssayer.Je suis sous insuline depuis 1996 date ou mon diabète a ètè diagnostiquè, j'avais 33ans,j'ai toujours fait mes injèctions tout seul à l'époque c'ètait encore les seringues et les petits flacons d'insuline,c'etait très dur au dèbut de trouver le bon dosage,malgrès 11 jours en diabèto.Ton secret pour etre à 6.5 c'est quoi?moi je fume pas,plus d'alcool depuis 1992,très peu de dessert,peut etre trop de pain?Tu sais je regarde ce que tu ecris est c'est très interressant,je prends ce qui m'interresse pour moi et je dis ce qui me semble juste.Tu as raison sur le fait que la S.S doit faire des èconomies,mais doit elle le faire sur le dos des vrais malades?

Symptômes pour l hypoglycemie

Posté le
Bon conseiller

Salut vous battez pas, . 

Je pense y a le temps à comprendre la maladie comme dis au paravent. Le mieux est que l endocrinologue m éclairci un peu! Et de savoir aussi différencié signes de diabètes /Depression. 

je pense que faut que j arrive à trouver un rythme de vie plus sain... Et déménager vite

@aquarella c est vrai je suis d accord avec toi. J ai jamais eu autant de soucis que depuis un an ou je suis traite pour le Diabete! Depuis j ai mal aux jambes, aux intestins......ce que j avais pas auparavan. La seule maladie (à par verneuil)  ou soucis que j avais qui a duree 4 mois Ç est dormir h24 quasiment je me réveillais juste pour nourrir ma fille et faire les tâches d une mere et le reste du temps je dormais..et le peu je dormais pas je baillais c est le début qui a fait déclencher les autres symptômes...

Symptômes pour l hypoglycemie
1


Posté le
Bon conseiller

Bonjour james42,

Je suis désolée que tu prennes si mal mes remarques sur les cas particuliers, mais je maintiens ma position. Ce que tu dis est certainement exact, il n'est pas question de cela. Mais je trouve dangereux de vouloir à toute fin vouloir mettre les gens absolument dans des cases. Nous ne sommes pas des statistiques. Perso, je ne mange pratiquement pas de sucre, je n'aime pas cela. Je ne bois pas, je ne fume pas (je ne l'ai jamais fait) et pourtant on m'a diagnostiqué une polynévrite qui me fait souffrir à hurler. Ma mère qui avait un régime alimentaire tout ce qui il a de plus équilibré (légumes et fruits du jardin, viande de chez le producteur, elle avait la chance de pouvoir le faire de plus étant de la génération de la guerre elle a toujours beaucoup travaillé) n'avait vraiment pas le profil d'une future diabétique et pourtant ! Que fais-tu de l'hérédité, que tu le veuilles où non cela compte, de même que pour certains types de cancers. Mes parents travaillaient autant l'un que l'autre, mangeaient la même nourriture ainsi que ma soeur et seules ma mère et moi sommes touchées par cette cochonnerie. Mon diabète est toujours un peu élevé et pourtant lors de mon dernier contrôle sanguin mon HG était à 6,9 ce qui n'est pas catastrophique. Les problèmes psychiatriques et neurologiques influent sur le diabète. Je suis suivie depuis plus de 40 ans par un psychiatre pour un état dépressif majeur et quand je ne suis pas bien ma glycémie monte en flèche. Les médecins aussi qualifiés soient-ils sont un peu dépassés par les problèmes du diabète, sur cette maladie tout n'est pas encore dit et la recherche n'a pas dit son dernier mot. Il n'est pas question de se moquer de tout et de faire n'importe quoi, j'ai la réputation d'être sérieuse et réfléchie, mais de là à s'arrêter de vivre il y a une marge que je ne veux pas franchir. On ne peux pas passer sa vie un lecteur de glycémie à la main. Mon médecin à tenu jusqu'à présent à me faire prendre de la metformine et j'ai acquis très récemment la certitude que les problèmes qui me gâchaient la vie depuis des années et pour lesquels je ne trouvais aucune solution venaient de ce médicament. J'ai décidé de l'arrêter provisoirement en attendant de voir mon médecin (je le vois vendredi) et bien je me sens beaucoup mieux. Je souffrais d'hypersudation (incroyable, mais vrai, je transpirais même sous ma douche, je n'arrivais pas à me sècher correctement et étant très grosse j'en avais des mycoses), mes migraines ne passaient pas malgré des traitements spécifiques, vertiges, insomnies, pertes d'équilibre. Je prenais des traitements pour tous ses problèmes et que dire des démangeaisons, tout cela pour un médicament que semble-t-il je ne supporte pas.

Donc en résumé, même en étant sérieux où simplement raisonnable dans notre vie quotidienne, si le traitement qui nous est prescrit ne convient pas il est difficile de s'en sortir, bases médicales certaines ou pas cela ne change pas grand chose. Que faire si on ne peux pas faire confiance à son médecin. Après tout c'est lui qui en dernier lieu est sensé savoir ?

Sans rancune, après tout ce forum n'est destiné qu'à des échanges amicaux et courtois,

A bientôt et bon courage à tous, finalement surtout à Unenana

Symptômes pour l hypoglycemie

Posté le
Bon conseiller

mériel tu m'apprend quelque chose, je comprend mieux pourquoi j'ai des sueurs jour et nuit, j'ai l'intention d'arrêter metformine pour berberine que je viens d'acheter sur amazon après les conseils d'une autre diabétique qui est allergique au metformine et à un autre médicament contre le diabéte, je vais demander l'avis à mon toubib, on verra bien, si il ne connait pas j'essayerais sans lui. Pour le diabète je prend aussi fénugrec qui m'a permis de passer de 1,20 au lieu de 1,30. Mais je ne trouve pas ça assez efficace. J'ai la liste des produits naturel à essayer. J'essayerais au fur et à mesure pour voir celui qui me convient. Voici ma liste pour l'instant :

vitamine B12, C, D, B1, B6, granium de chrome me permet de manger moins de sucre, zinc, cuivre, niacine,acide glutamique,cysteine, chardon-marie, canelle, ortie, presle, bouleau, myrtilline, gymnema

Après il ne faut pas oublier que les féculents sont aussi des sucres, sucres lent mais sucre quand même. J'ai arrête le gluten, le lactose et le sucre pour une autre maladie (maladie de lyme) et mon diabète s'est enfin stabilisé. Mais je suis consciente grâce à l'exemple de ma mère que la depression aggrave le diabète et je suis même sure que ces les psychotropes qu'elle a pris qui ont provoqué cette maladie. Il faut savoir que le xéroquel est interdit au personne en pré-diabète et que le xyprexia est aussi interdit au diabétique, juste pour vous donner une idée de la m... de medoc que les psychiatres nous donnent.

Il me semble qu'il serait important de soigner correctement la depression, pour avoir un meilleur diabète. J'ai été depressive chronique pendant 30 ans alors ce qui a marché pour moi c'est la psychogénéalogie, l'hypnose, la sophrologie, le reiki j'ai envie de vous conseiller de trouver une solution autre que les psychiatres qui vous maintiennent dans la maladie. J'ai réussi à trouver un psychiatre avec qui j'ai "signer un pacte " avec lui, il devait me faire arrêter tous les psychotropes de 2007 à 2013 on a presque réussi, mais il est parti à la retraite. Je viens d'arrêter l'anti-depresseur en avril, et comme vous en l'arretant je me suis senti mieux. Par contre j'ai toujours des réactions disproportionnée par rapport à ce qui se passe. Dernierement j'ai été opérée mercredi dernier j'étais très angoissée et le jour même très en colère (16 de tension) et le samedi un mariage rebelotte. Heureusement que je n'avais pas d'appareil pour mesurer ma gycémie, surtout qu'avec mon regime je n'ai eu que de la salade lol, je suis sure que ma glycémie a grimpé au plafond. Je ne veux plus prendre tous ces psychotrope dans il va falloir que j'apprenne à gerer mes émotions. Pour le moral je fais un truc simple et gratuit, je trouve 5 trucs positifs qui se sont passé dans ma journée, et je dit 100 fois des phrases positives comme "je suis guérie" rien que le fait de dire ces phrases m'empeche de ruminer les choses négatives de ma journée et je m'endors mieux.

Voilà, je dis ça comme ça, si certaines sont interressées pour essayer et me redire si ça marche pour elles ou lui (les hommes sont moins nombreux à être depressif). Maintenant que mon moral va mieux, je vais pouvoir m'attaquer au diabète et je vais demander un appareil pour mesurer ma glycémie, eh oui je n'ai pas ce truc qui parait indispensable mais qui me parait surtout angoissant pour certain. Comme mon humeur me semble stable depuis que je ne travaille plus, ça me parait le meilleur moment pour voir ce qui se passe avec mon corps, pour voir quels sont les aliments qui me font monter la glycémie au plafond et si j'ai des moments d'angoisses très forte, je ne tiendrait pas compte des résultats à ce moment là. Je me rend compte qu'on ne peut pas trop compter sur les toubibs, je pense qu'il faut écouter son corps et observer ce qui se passe dans notre corps pour comprendre ce qui est bon pour nous et seulement nous. J'ai appris que notre vécu, notre expérience ne peux pas servir à quelqu'un d'autre surtout si il n'a pas la même pathologie. Il faut prendre une maladie après l'autre et il me semble que la depression est prioritaire, c'est un avis perso que je me suis faite avec l'expérience de ma mère et la mienne, mais si d'autre préfère s'occuper du diabète avant la depression c'est son choix.

J'ai aussi de l'hypothyroïdie mériel, je te conseille de lire un livre  "en finir avec l'hypothyroidie de Benoit Claeys" si tu as un généraliste ouvert et qui voudra bien lire ce livre aussi, ça serait une solution pour se sentir mieux aussi car ça agit sur le moral, la fatigue et le poids. Je vais l'emmener à mon toubib en croisant les doigts pour qu'il veille bien lire se livre et me soigner enfin correctement la thyroide. voilà en résumé mon chemin de croix qui dure depuis trente ans, et j'espère toujours guérir. Pour moi guérir c'est arrêter les médocs et ne plus voir le toubib tous les trois mois... Avant je voyais un psychiatre tous les mois et un psycholgue toutes les semaines, il y a du progrès courage à tous

Symptômes pour l hypoglycemie
2


Posté le
Bon conseiller

bonjour,

une petite vidéo sympa, pour expliquer le mécanisme du diabète afin de tordre le coup aux croyances qui veulent que manger sucré donne le diabète, hors c'est comme pour le cholestérol c'est notre corps qui le fabrique, notre corps fabrique et transforme les aliments ingérés en glucose.

http://www.e-sante.fr/diabete-explique-en-video/video/375

cordialement, james42.

Symptômes pour l hypoglycemie

Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tous (je dis tous parce qu'en fait je voudrais répondre à tous à la fois et je suis tellement fatiguée que je n'ai pas le courage de vous répondre individuellement)

Tout d'abord en ce qui concerne les problèmes psychiatriques, il faut déjà en connaître l'origine et tenir compte du  vécu des personnes qui sont concernées par ça. Pour moi, j'ai eu toute ma vie des problèmes nerveux. Psychose post partum après la naissance de ma fille (6 mois d'hospitalisation en milieu fermé dans un HP parisien), plusieurs TS loupées puisque je vous écrit,  tout cela sur fond de profonde solitude (peu de famille, seule pour élever mes 2 enfants dont 1 à failli mourir, il s'en ai sorti mais après 3 ans d'hôpital. licenciement économique et invalidité, je schématise, la liste serait trop longue. En dernier j'ai vécu 12 ans avec ma mère qui gravement malade ne pouvait pas vivre seule, mon père venait de mourir. J'ai fait avec ma mère mes premières armes dans l'apprentissage du suivi du diabète puisque ma mère était insulinodépendante (le stress du à notre vie de recluses m'a fait grossir de 50kg. J'en faisait 51 quand ma mère est venue vivre avec moi et aujourd'hui j'en fait 100 que je n'arrive pas à perdre. Je parle de vie de recluses car ma mère ne pouvais pas marcher et moi je souffre d'agoraphobie. Mes enfants nous ont complètement  rejeté de leur vie alors la solitude a été ma principale et fidèle compagne durant toute ma vie. Tout cela pour dire que même si je le souhaite ce n'est pas demain que je vais arrêter les médicaments. Ils sont la béquille qui m'aide à vivre (enfin à survivre). Mais j'ai réussi à m'organiser et je me débrouille du mieux que je peux. La perte de ma mère à été un des derniers gros coups durs auquel j'ai du faire face, cela fait 10ans et je n'en suis toujours pas remise. Si j'ajoute à mes problèmes nerveux, mes yeux malades, une hypothyroidie instable, un diabète mal équilibré, de l'hypertension sur fond d'obésité morbide cela fait beaucoup et je dois gèrer cela toute seule parce que je n'ai plus confiance dans mon médecin et à l'heure actuelle changer de médecin est très compliqué. L'idéal en ce moment serait que je me fasse hospitaliser dans un service de médecine interne de cette façon mes différentes pathologies seraient prises dans leur globalité, mais j'ai 2 petits amours de chats qui ne peuvent pas rester seuls, alors je temporise. J'ai oublié de dire que j'avais aussi quelques soucis cardiaques, mais curieusement mon état de santé ne me préoccupe pas de façon démesurée. Aussi bizarre que cela puisse paraître en évoquant tous ces symptômes, j'ai l'impression de parler de quelqu'un d'autre.

J'ai l'impression qu'il finira par arriver quelque chose qui m'obligera à réagir. On verra bien. La seule chose qui me fait paniquer ce sont mes yeux. J'ai pleuré avec ma mère quand elle a perdu la vue et pourtant elle n'était pas seule, j'étais là, mais moi, si cela m'arrive, je serais seule. Alors là vraiment j'ai très peur.

A bientôt à tous, je me suis lachée aujourd'hui, mais brusquement je me sens très fatiguée

Je vous souhaite à tous bon courage