https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-2.jpg

Patients Diabète de type 2

9 réponses

108 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour a tous et a toutes

J'aimerais savoir pour ce qui se piquent a l"insuline s'ils ont déja eu des hypoglycemies nocturnes si tel est le cas , qu'elles en ont été les manifestations, j'attends vos réponses avec impatience, merci d'avance.

amicalement Nal

Début de la discussion - 18/10/2014

question


Posté le

Ma mère avait ça parfois , ça lui faisait un peu comme de la spasmophilie , c'est pourquoi elle avait toujours des bombons sur sa table de nuit

question


Posté le
Bon conseiller

bonjour,

alors les manifestations ont été, pour mon cas sueurs, tremblements, fringale, faiblesse et évanouissement.

cela m'a réveiller vers 3H du matin, puis plus rien jusqu'à 6H45, apparemment j'aurais fait un coma diabétique d'après le médecin.

ça ne serait pas le premier d'après lui et mes résultats de glycémie !!!

voila mon témoignage, j'ai essayé de chercher des systèmes d'alerte pour moi, mais apparemment il n'y y à rien de prévu, du moins en France.

cordialement, James42. 

question


Posté le
Bon conseiller

sa fait flipper tous cela.est ce que tout les diabetique de type 2 passe par là??si tu passes de l'autre coté ce que je n'éspère pas fais un effort pour témoigner puisqu'il parait que il y a une vie après la vie.amicalement.

question


Posté le

Merci JAMES 42 pour ton aide

c'est donc bien un hypoglycemie que j'ai fait il y a 48 heures en pleine nuit !

pour complement à ceux que cela interesse, j'ai été reveillé en pleine nuit, j'étais glacé,avec des montées de chaleur, teint cadavérique, secoué de tremblements, envie de vomir, faiblesse, pratiquement évanouissement, j'ai reussi a me trainer dans ma cuisine, j'ai prie une limonade avec 2 sucres et un carré de chocolat, j'ai ressenti un leger plus de 2 heures aprés depuis j'ai un peu la " trouille" quand je vais me coucher.

Que cela ne vous empeche pas de passé un bon dimanche

Amicalement Naldjorpa

question


Posté le

Si vous étes une femme , diabétique , comme été ma mère , il serait peut étre bien aussi que vous ayez , un tensiomètre a votre portée , parce que , avec cette p..... de maladie , si vous avez un problème cardiaque , vous ne le sentirez pas , je sais de quoi je parle pour l'avoir connus.

Toujours tout prévoir avant de se coucher , le testeur de glycémie , l'ansuline , tensiomètre , bombons et un téléphone a portée de main au cas ou besoin des urgences, si vous sentez venir un coma .

question


Posté le
Bon conseiller

Bonjour, alors Hobit67 vous avez raison, sauf que je suis un homme et que l'on peut aussi avoir des soucis cardiaques, je viens de terminer, il y a moins d'une semaine une réadaptation cardiaque dans un centre de cardiologie.

En effet suite à une épreuve d’effort fait sous scintigraphie, les médecins. Se sont aperçus que j’avais eu une ischémie myocardique silencieuse.

Je vous mets la définition exacte du problème ci-dessous :

« L'ischémie myocardique silencieuse, appelée infarctus du myocarde silencieux dans les formes plus graves, est une pathologie cardiaque qui engendre une souffrance des cellules myocardiques (cellules du cœur) consécutive à une interruption partielle ou totale de la circulation d'une artère nourricière du cœur, sans que la personne atteinte ne ressente ni gêne, ni douleur, ni tout autre symptôme. Elle traduit souvent une défaillance dans la propagation de l'influx nerveux permettant de ressentir la douleur, c'est-à-dire une neuropathie, ou l'augmentation du seuil de perception de la douleur. Les dangers de cette affection sont bien entendu liés à son caractère asymptomatique : le malade ne se rend pas compte qu'il est atteint alors qu'une partie de ses cellules myocardiques meurent. On rencontre souvent cette pathologie chez les personnes diabétiques, chez qui une des complications de l'évolution de ce diabète, la neuropathie, détruit une partie de certains nerfs, d'où une diminution voire une absence totale de la sensation de douleur dans la zone innervée par ces nerfs : dans ce cas, ce sont les nerfs cardiaques. »

Donc ne pas prendre le diabète à la légère car même en se faisant surveiller cela n’exclue pas tous les risques.

Cordialement, James42.

question


Posté le

Je sais ce qu'il en est , par contre , je ne savais pas que ça se passait comme ça , et nous on nous avaient dit que ça arrivait qu'au femmes , que les hommes avait mal , comme quoi , vous venait de m'apporter une grande information , merci

question


Posté le
Bon conseiller

Bonjour, si vous êtes surveillé(e) régulièrement soit par votre médecin généraliste ou diabétologue, et que vous faites attention à votre prise de glycémie et votre piqûre d'insuline, et que vous suivez attentivement votre régime, vous devriez avoir moins de problème, mais n'oubliez surtout pas de manger de tout (fruits et légumes entre autre) dans les quantités adaptées à votre diabète et aussi des protéines, et allez marcher tous les jours même si ce n'est que 20 à 30 minutes, car cela est bon pour votre diabète et votre cœur !!

Bon courage et gardez le moral, cela fait 1 ans et demi que je suis sous insuline et en contrôlant tout pas trop de problèmes.

question


Posté le
Bon conseiller

bonjour,

je n'ai pas compris à qui s'adressait la réponse de Nonnajo ???

cordialement, James42.

Discussions les plus commentées