https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/diabete-de-type-1.jpg

Patients Diabète de type 1

5 réponses

130 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

Je soumets ce sujet après avoir fait une erreur : celle d'éviter de consommer des glucides (appelé jeûne glucidique).

j'étais persuadé que c'était la bonne méthode pour combattre l'Hyperglycémie.

C'est sur le site du Professeur Altman  et du Docteur Sallée de l'Hôpital Georges Pompidou que j'ai eu la révélation de mon erreur.

Début de la discussion - 26/08/2011

HYPERGLYCEMIE et ACETONURIE conjugués. ERREUR à ne pas commettre
Membre Carenity
Posté le

Extrait du site  http://www.hegp.fr/diabeto/desequilibreacetonecat.html

Hôpital Georges Pompidou Paris

« Que faire si vous trouvez une glycémie élevée avec acétone dans les urines?       Glycémie > 250 mg/dl    Glycosurie ++ ou +++ et acétonurie ++ ou +++

Votre organisme vous lance le message "au secours, je manque d'insuline". Vous avez besoin d'eau, d'insuline et de glucides

Vous avez besoin d'eau : vous devez bien vous hydrater donc boire abondamment, de l'eau, des bouillons par exemple surtout si, en plus de vos symptômes, vous avez de la diarrhée. Si vous vomissez toutes les boissons, vous devez être hospitalisé.

Vous avez besoin d'insuline : si vous avez de l'insuline rapide à votre disposition, c'est très simple : vous devez vous en faire en plus de votre traitement habituel. Injectez-vous 5 à 10 unités d'insuline immédiatement. Si c'est l'heure de faire votre injection d'insuline habituelle, vous devez bien sûr la faire en y rajoutant 5 à 10 unités d'insuline rapide (si vous avez déjà une dose d'insuline rapide, il faudra donc augmenter cette dose de 5 à 10 unités). Choisissez plutôt 10 unités d'insuline rapide si votre glycémie est au-dessus de 350 mg/dl ou si votre dose quotidienne habituelle d'insuline est élevée (au dessus de 50 unités par jour) ou encore si vous avez le maximum d'acétone sur votre bandelette urinaire. Si vous n'avez pas d'insuline rapide, il faut aller en chercher immédiatement (le mieux est d'envoyer un de vos proches) une boîte chez votre pharmacien qui vous en fera l'avance : expliquez lui les circonstances et donnez lui le numéro de téléphone de votre médecin ou diabétologue.

Vous avez besoin de glucides : n'interrompez pas votre alimentation : prenez ce qui vous fait plaisir, ce qui va "passer" étant donné les nausées : du jus de fruit sucré, du coca-cola ... des yaourts ou des compotes bien sucrés. Peu importe votre glycémie ! Il faut bloquer la production d'acétone par de l'insuline et des glucides. Vous aurez d'autant plus besoin de glucides que votre glycémie baissera. Si vous vomissez tous vos apports de glucide, vous devez aller à l'hôpital où une perfusion de glucosé vous apportera le sucre directement dans vos veines.

Soignez-vous : appelez votre médecin traitant pour qu'il vous examine et soigne la maladie qui entraîne ce déséquilibre, que vous ayez la grippe, l'angine ou la gastro ... .

Joignez votre médecin ou diabétologue qui pourra vous aider.

Surveillez votre glycémie et vos urines toutes les 2 heures jusqu'à disparition de l'acétone : vous devez refaire 5 à 10 unités d'insuline toutes les 2 heures tant que persiste l'acétone, même si le sucre disparaît des urines. Il faut continuer alors l'hydratation et l'apport de glucides pour éviter que la glycémie ne descende trop bas. Si l'acétone diminue à zero, vous avez vaincu le déséquilibre. Vous devez arrêter les suppléments d'insuline rapide et continuer à faire les contrôles urinaires pour confirmer la guérison.

Continuez votre traitement d'insuline de tous les jours aux heures habituelles

Comment se préparer à une éventuelle hyperglycémie avec acétonurie ?

Vous devez posséder un lecteur de glycémie et vous en servir régulièrement, surtout dans les circonstances à risque que nous avons détaillées ci-dessus »

Vous devez avoir un flacon de bandelettes urinaires (Ketodiabur ou Ketodiastix) : réclamez la prescription à votre médecin. Les bandelettes vous permettront de rechercher le sucre et l'acétone dans vos urines. Cette recherche est impérative dans les circonstances qui viennent d'être décrites, même si votre glycémie n'est pas très haute.

Devez-vous avoir une boîte d'insuline rapide en secours dans le frigidaire ? Si votre traitement comporte une insuline rapide, alors vous en avez tout le temps à votre disposition, mais si votre traitement n'en comporte pas, il est extrêmement souhaitable d'en avoir une boîte. C'est comme de posséder un extincteur chez soi!

Vous devez connaître ce chapitre et pouvoir joindre facilement votre diabétologue ou un service hospitalier qui connaît cette procédure

Un exemple concret : vous êtes traité par insuline, vous êtes correctement équilibré. Ce matin vous avez de la fièvre, vous avez soif, envie d'uriner plus que d'habitude : vous devez donc faire une glycémie capillaire et une recherche d'acétone dans les urines. Vous trouvez une glycémie à 250 mg/dl, une glycosurie importante avec acétone dans les urines (Sucre = ++++ , acétone = +++).

Faites donc de l'insuline rapide en plus : 10 unités en plus de votre traitement habituel (exemple :ce matin vous deviez faire 18 unités d'insuline lente type NPH : vous faites alors 18 unités de NPH + 10 unités d'insuline rapide).

HYPERGLYCEMIE et ACETONURIE conjugués. ERREUR à ne pas commettre
Membre Carenity
Posté le

Merci tadek12 pour toutes ses informations importantes.... 

HYPERGLYCEMIE et ACETONURIE conjugués. ERREUR à ne pas commettre
Membre Carenity
Posté le

Bravo pour ces conseils , 

Le site de F.X. Sallée, mon diabéto, est très bien construit, il ne faut pas hésiter, moi depuis des dizaines d'années je le consulte, et j en suis très content.

Amicalement

Christian