Cymbalta et regles hémoragiques

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

7 réponses

35 lectures

Sujet de la discussion



Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je viens d'apprendre que le cymbalta provoque des hémorragies, des régles hémorragiques et permanentes, j'avais réussi à les faire arrêter grace à une guérisseuse. On m'a fait un curetage mais ça continuait, on ne veux pas m'enlever l'utérus car je suis en obésité morbide et qu'il y a un risque de descente d'organe. Deplus je suis depressive chronique j'ai essayé tout les antidepresseurs et il n'y a que Cymbalta qui agissait sur mon moral, on m'a donné Ixel qui donne aussi des règles hémorragiques, trois ans que ça dure, je n'en peux plus, je ne sais plus quoi faire. Je voudrais tenter les électrochocs... J'aimerais savoir si quelqu'un a eu ce problème et a réussi à le résoudre et comment

Début de la discussion - 02/05/2016

Cymbalta et regles hémoragiques


Posté le
Bon conseiller

Bonsoir Aquarella ,

Il est bien dommage qu 'un gynécologue ne puisse t ' enlever l ' uterus. Chez moi , ce n' était pas un medicament précis qui me donnaient ces angoissantes hémorragies.Un gynécologue m ' a enlevé des fibromes pour rien. Je suis encore abassourdie par l' ignorance de la plupart des gynécologues. Il y en a un qui me faisait des problèmes : il voulait que je voie un psychiatre ! Il paraîtrait que certaines femmes ne se "sentent" plus "femmes" si on enlève leur uterus ! Je crois que la plupart ignorent la cause de ces hémorragies si invalidantes. En tout cas , j 'en ai beaucoup souffert. Devoir changer toutes les heures maximum une "protection" , ne plus oser sortir car en moins d ' une heure je me retrouvais pleine de sang !! Je pense que c'est surtout par machisme et incompréhension que tant de gynécologues refusent le retrait de l ' uterus.Ils me disent que ma vessie va descendre et que je deviendrai incontinente. En ont-ils seulement la preuve ? Je voudrais bien voir comment ils supporteraient ces méga-hémorragies si ils souffraient autant ! J ' ai dû chercher assez loin pour trouver un gynécologue qui comprenait que seule une ablation de l ' uterus peut arrêter ces hémorragies. C'est encore fort tabou et je me demandais si beaucoup de femmes connaissaient de fortes hémorragies pendant les menstruations et comment elles le vivaient. De plus , comme je savais très tôt que je ne voulais pas d' enfant , j ' aurais été bien contente si je ne possédais plus d' uterus déjà depuis l ' adolescence. Mais je crois que ceci est bien une illusion ,car apparemment la reproduction reste privilégiée et la nature est souvent mal faite : les femmes qui naissent sans uterus veulent absolument des enfants à elles et les fécondations in vitro restent élevées , je crois. J'ai pris du Cymbalta lorsque mon uterus avait déjà disparu. Les médicaments n ' agissent pas assez fort chez moi et mon médecin pense que pour les patients qui ontune forte dépression chronique , l ' anti-psychotique Seroquel est le meilleur car il l ' a entendu lors d'une conférence avec des preuves scientifiques.

As-tu rencontré d'autres gynécologues ?

De tout coeur , j 'espère que tu trouvera un gynécologue qui acceptera de t ' enlever l ' uterus mais je ne connais pas les risques lorsque l 'on se  trouve en "obésité morbide".Je te souhaite beaucoup d'espérance et decourage , Aquarella.

Avec mes Amitiés ,

fred67

Cymbalta et regles hémoragiques


Posté le
Bon conseiller

Merci beaucoup ça fait du bien de trouver quelqu'un qui est passé par là et qui me comprend, c'est moins hémorragique depuis la guérisseuse mais c'est toutles jours, tout les jours, je n'ai plus de vie de couple, je n'en peux plus, ça agit aussi sur le moral et la fatigue, je suis devenue allergique au serviettes hygieniques, j'ai eu des caillots berk, j'ai mis des couches d'incontinences pour adultes pour pouvoir travailler, c'est juste invivable, et vous avaez raison les hommes ne peuvent pas comprendre, si ils avaient ce problèmes les chercheurs auraient trouver une solution, notre société est effectivement encore trop macho. Je vais en parler à on psychiatre du séroquel merci beaucoup

Cymbalta et regles hémoragiques


Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je rejoins cette duiscussion car je me pose également des questions sur la possibilites de regles hémorragique avec le Lamictal. Est-ce que cela pourrait avoir un rapport avec les antiepileptiques. Ça ménervé car les psychiatres ne sont pas bavards sur ce qui est normal oú pas et on doit souvent surveiller, chercher nous mêmes des solutions ou confirmer oú pas nos doutes sur les effets indesirables qui nous arrivent pour savoir si c'est lié au médicament oú pas.

Cymbalta et regles hémoragiques


Posté le
Bon conseiller

TOUT A FAIT D ACCORD AVEC TOI CLASH1973...

Cymbalta et regles hémoragiques


Posté le
Bon conseiller

Certains refusent carrément l'évidence, c'est écrit noir sur blanc "prise de poids" et si on leur dit qu'on a pris 20 kg en 2 mois, ils disent que ce n'est pas le médicament, ils m'ennervent !!!

Le dernier en date a voulu me marquer du Xéroquel, je suis diabétique et je fais de l'apnée du sommeil, donc j'ai décidé de ne pas le prendre, mais le toubib m'a dit que quand on est apareillé ça ne pose pas de problème et que si l'interdiction est pour les pré-diabétiques et que ça ne pose pas de problème quand on est diabétique, mais bien sûr, maintenant que mon diabéte est stable, je vais prendre le risque de bousiller cet équilibre pour ce médoc qui est supposé m'aider à supporter mes collègues ? j'ai préféré arrêter de travailler et depuis j'ai arrêter le médoc pour la tension, ça ne sert à rien de travailler pour 300 € et se bousiller la santé. Et j'en ai vraiment marre de ces toubibs qui marquent n'importe quoi comme médoc, en plus j'ai tendance à avoir pleins d'effets secondaires

Cymbalta et regles hémoragiques


Posté le
Bon conseiller

C'est sur c'est incroyable ce déni et cet irresponsabilité médecins ou des psys (même des bons parfois!). Ça soulève des questions évidemment.

Ils peuvent pas dire qu'ils savent pas, c'est marqué sur la notice alors quand j'ai pris 17 kg à cause du Depakote je pense que c'était pas la première ni la dernière expérience que le psy voyait!

Et comme par hasard je l'ai est perdu à l'arrêt. On est pas bien et on on rajoute un poids incroyable dangereux pour la santé, perte de cheveux, et plein d'autres effets indesirables terribles sans aucun scrupule.

Meme un bon psy m'a dire de ne pas lire les notices pour ne pas développer psychologiquement les effets indesirables mentionnés,  je rêve!

300e non ça sert à rien du tout, on peut arriver à 800e par mois je crois part les aides en restant à se soigner vu qu'on en a bien besoin.

Cymbalta et regles hémoragiques


Posté le
Bon conseiller

Je travaillais à mi-temps dans un ESAT centre d'aide par le travail donc je gagnais 800 € avec mes 500€ de retraite pour invalidité de la Poste. Maintenant je ne touche que 500 €, on verra si ça s'améliore ou pas, je ne sais pas. Je suis reconnue handicapée à 79 % donc comme je travaillais à temps pleins en 2014, je ne suis pas sure de toucher les 800€, mais tant pis, c'est ma santé d'abord.

Je voudrais dire aux personnes qui m'ont encouragé pour ce problème, j'ai été opérée le 17 aout on m'a brulé l'utérus et on m'a mis le stérilet mirena pour que je ne saigne plus, effectivement je ne saigne plus mais j'ai envie de vomir, j'ai l'impression de faire une crise de foie tout les jours, je revois le gynéco mardi et je vais lui demander de retirer ce stérilet car j'ai remplacé les saignement contre une sensation d'être enceinte tous les jours, envie de vomir, les seins qui grossissent et qui font mal. J'espère trouver les bons arguments pour qu'il m'enlève ce stérilet, j'ai l'ipression que mon foie ne peut plus travailler qu'il est saturé par toutes ces hormones dans mon corps? Je sais que mon instinct est bon, mais comment convaincre un docteur, déjà que j'ai peur de resaigner. Je pense faire une lettre pour lui dire que je veux l'enlever et que je ne le rendrais pas responsble si je saigne à nouveau ou un truc comme ça. Je ne sais pas trop comment formuler cette lettre

Discussions les plus commentées