Spasmophilie, dépression, et sevrage : des témoignages ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

14 réponses

90 lectures

Sujet de la discussion


Posté le

Bonjours à tous je m’appelle Marie j’ai 25 ans je suis soufrante de crise de spasmophilie depuis maintenant pratiquement 3 ans mon médecin traitant m’avais dit que cela était dû à un choque poste traumatique ce qui et le cas pour moi et que la dépression avait fait enchaîné c’est crise il y a une semaine j’ai baisser mon traitement toute seul car mon médecin ne consulte plus je suis sous déroxat en sirop et 20 ml de lysanxia jai baisse de 5 ml le deroxat et depuis mes crise son emplifier j’ai l’impression d’être ailleurs comme si jetait au ralentie et que Les personnes autour de moi sont très rapide je suis encore plus anxieuse que d’habitude je voudrais alors savoir si quelqu’un a déjà été où est actuellement dans mon cas Et que puis-je faire

Début de la discussion - 09/09/2020

Spasmophilie, dépression, et sevrage : des témoignages ?

Posté le

Bonjour @Marie3475‍,

Je vous remercie pour l'ouverture de ce sujet emoticon Timide
J'invite ici quelques personnes avec qui vous pourrez échanger :
@KaedeMihonya@Axelle123@Willow@lilou88@mamiechoco@Nikolas77@Charlotte2@erwannono‍ 

Est-ce que vos symptômes se sont déjà aggravés en essayant de diminuer vos traitements ? Que faire dans ces cas là ? 

P.s : nous vous rappelons qu'il reste essentiel de consulter votre professionnel de santé, qu'il s'agisse de votre médecin traitant ou de votre pharmacien. 

Belle journée,

Candice de l'équipe Carenity

Spasmophilie, dépression, et sevrage : des témoignages ?

Posté le
Bon conseiller

Bonjour merci @Candice.S‍    bonjour @Marie3475‍ 🌺 votre médecin a pris sa retraite ? Il faudrait mieux voir son remplaçant rapidement. Diminuer le traitement médical sans l'accord du docteur, pour ma part ne m'a jamais réussi. Est ce que vous dormez bien ? Courage, amicalement 🤩

Spasmophilie, dépression, et sevrage : des témoignages ?

Posté le

Mon médecin est décédé du au Covid il y a quelques jours pour l’instant il n’y a pas de remplaçant à part un médecin traitant complètement dépassée quand je lui pose certaines questions vis-à-vis de mon sevrage je lui dis les sensations que je ressens que j’ai donc déjà expliqué dans le message croiser sur le forum et alors là il me dit bah tu as qu’à remonter cadeau si tu te sent pas bien alors que c’est absolument pas ce que je souhaite je souhaite simplement m’en sortir sans médicaments et résultats aucun médecin n’arrive à me donner des explications vis-à-vis des paliers A diminuer je me fie à alors à mon ancien médecin traitant qui m’avait expliqué de baisser petit par petits et pas d’un coup Alors c’est ce que j’ai décidé de faire la semaine dernière et depuis voilà les crises qui augmente pas de réponse exacte venant de la part des médecins on me conseille simplement d’aller voir une psychologue choses qui ne m’attire pas du tout.

Laalors c’est ce que j’ai décidé de faire la semaine dernière et depuis voilà les crises qui augmente pas de réponse exacte venant de la part des médecins on me conseille simplement d’aller voir une psychologue choses qui ne m’attire pas du tout . Merci d’avoir répondu à mon sujet

Spasmophilie, dépression, et sevrage : des témoignages ?

Posté le

@Marie3475 Bonsoir.

J ai un traitement  antidépresseur et régulateur  d humeur car je suis borderline. Cela fait qlq années.  Il m arrive d en avoir marre et de diminuer ou arrêter car j ai l impression que je vais mieux,ou que le traitement  n est plus efficace, ou tout simplement  un ras le bol de prendre des médicaments.  A chaque fois, j ai des effets de sevrage.  Tremblements, nausées,  vertiges.....  a chaque fois je frôle  l hospitalisation,  alors vraiment ce n est pas une bonne idée de gérer  son traitement seule. Les médecins  , quand ils nous connaissent  bien sont de bons conseils 

Spasmophilie, dépression, et sevrage : des témoignages ?

Posté le

Merci pour ton message mais malheureusement je n’est pas du tout de bon bon médecin qui arrive à me conseiller 

Spasmophilie, dépression, et sevrage : des témoignages ?

Posté le

Bonjour @Marie3475‍ ,

Je pense également qu'il est préférable de se faire accompagner et d'écouter son corps et son esprit lorsque l'on souhaite diminuer les doses.

Le faire progressivement et sur une longue durée et voir également si le contexte la vie que l'on traverse nous le permet.

J'imagine que nous développons pour beaucoup une dépendance à ces médicaments et qu'il est normal de ressentir des effets indésirables lors du sevrage.

J'espère en tout cas que tu parviendras à faire le sevrage et à trouver un professionnel qui saura t'apporter tout le soutien dont tu as besoin si nécessaire.

Courage.

Spasmophilie, dépression, et sevrage : des témoignages ?
1


Posté le

Merci pour ton message je l’espère aussi 😢

Spasmophilie, dépression, et sevrage : des témoignages ?

Posté le

On peut aussi appeler le 15 en cas d urgence,

🙋

Sydonie

Spasmophilie, dépression, et sevrage : des témoignages ?

Posté le

Le 15 a les coordonnées des médecins de garde des communes

🙋

Sydonie