https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

9 réponses

89 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous,

J'ai créé un compte aujourd'hui pour vous demander de l'aide.

Ma mère est dépressive depuis probablement plusieurs décennies, mais je ne l'ai appris "officiellement" qu'il y a un peu moins de 20 ans (j'ai 32 ans). Son histoire est ponctuée d'épisodes dépressives, de mieux, puis de rechutes. Avec le temps, ses rechutes sont devenues chaque fois plus violentes que les précédentes.

Aujourd'hui, elle suit un traitement que je qualifierai de lourd, pour lequel je n'ai quasiment plus aucun espoir de sevrage et donc de guérison. Et dans les yeux de sa fille (moi donc), elle n'est plus la même personne : je la trouve confuse, entêtée, bourrée de lubbies qui changent régulièrement (quitter mon père, partir vivre dans un pays étranger, ...), elle se répète souvent (m'expliquant trois à cinq fois les mêmes choses). La communication est très complexe puisqu'elle ne s'ouvre pas, reste campée sur ces positions. Il lui arrive aussi de mentir. Elle a aussi beaucoup usé notre patience... Nous sommes tous (mon père et mes frères et sœurs) impuissants, démunis et je dois bien le reconnaître, au bout de notre tolérance et notre patience.

Je viens vers vous aujourd'hui, parce que je n'ai plus les clefs pour essayer de l'aider, parce que je ne comprends plus, que j'ai la sensation d'être totalement improductive, que j'utilise énormément d'énergie pour rien. Et aussi parce qu'une partie de moi ne la supporte plus (pardonnez moi, c'est très dur à exprimer...), culpabilise énormément, et que j'aimerai retrouver ma mère.

Merci par avance.

Début de la discussion - 28/03/2017

Ma mère est dépressive


Posté le
Bon conseiller

Bonsoir @misprint,

      je viens de te lire et comprend très bien ce que tu ressens. Surtout ne culpabilises pas, ce n'est pas ta maman que vous ne supportez plus (vous l'aimez) mais c'est la maladie ce qui est plus que normal. Par qui est elle soignée ? peut être serait il bon d'avoir l'avis d'un autre mèdecin psychiatre si malgré son traitement elle ne va pas mieux.

      Courage à vous, à bientôt de tes nouvelles, bises bien amicales

Ma mère est dépressive


Posté le

Merci de ta réponse erwannono ! 

Elle est suivie par son médecin traitant et un psychiatre, avec qui elle fait une psychothérapie. 

D'un côté, elle va mieux. Elle semble plus stable qu'il y a quelques mois niveau mélancolie et n'a a priori pas ou peu d'envies suicidaires (elle n'est jamais passée à l'acte). Mais d'un autre côté... je ne sais pas. Son comportement a changé. Et je m'interroge sur le lien avec le traitement lourd qu'elle a depuis un an suite à une crise suicidaire. La communication est vraiment difficile. Elle veut avoir le dernier mot sur tout. L'autre jour, en me parlant d'éventuellement divorcer de mon père, elle se réjouissait presque de l'obliger à vendre leur maison. Maison où elle a vu ses enfants grandir et où elle vit depuis plus de 30 ans... Elle me donne l'impression de vouloir tout faire voler en éclats. Et refuse d'entendre mes arguments quand je lui dis que je suis convaincue que ca la mènera à une impasse. Je parle pas nécessairement de la vie de couple de mes parents. S'ils veulent divorcer, c'est leur décision. Mais son ton ressemble plus à de la destruction (avec chantage affectif à la clef "sinon je meurs") pour reconstruire du vent. Ça ressemble aussi à des caprices d'adolescente gâtée. 

Je ne veux offenser personne avec mes propos, et certainement pas des personnes souffrant de cette maladie. J'ai le ressenti d'un proche, pas d'un malade. Et j'ai bien conscience que beaucoup de choses m'échappent. 

Ma mère est dépressive


Posté le
Bon conseiller

Bonjour @misprint je ne pense pas que tu offusques quelqu'un, bien au contraire, tu as un grand mérite de rechercher de l'aide pour ta maman, et pour vous tous. Ton papa ou toi l'avez vous accompagnée chez le psychiatre pour qu'il ait votre point de vue et analyse mieux votre situation à tous ?

Ma mère est dépressive


Posté le

Non... Je ne suis pas certaine que ma mère serait d'accord pour qu'on se glisse dans sa relation avec le psy...

Par contre, son médecin traitant est également le mien. Donc je peux dialoguer avec lui sur le sujet.

Ma mère est dépressive


Posté le
Bon conseiller

excuse moi d'insister @misprint mais demande quand même à ta maman si vous pouvez ensemble parler à son psy, elle pourrait être d'accord ? Si elle te dit non bien sûr pas insister. Mais si tu as déjà la possibilité d'en parler à votre médecin traitant c'est déjà bien

Ma mère est dépressive


Posté le

Tu as raison d'insister :)

Je vais essayer cette piste.

Merci de ton aide et de tes suggestions.

Ma mère est dépressive


Posté le
Bon conseiller

avec grand plaisir, tu nous tiens au courant STP merci

Ma mère est dépressive


Posté le

Bonjour misprint, 

je découvre aujourd'hui ce forum et ton post dans lequel je me retrouve. C'est la première fois que je m'inscris dans un forum comme celui-ci. Pourquoi ? Peut-être car comme vous je suis démunie et épuisée. J'ai 25 ans, je suis mariée depuis peu et j'essaye d'avancer dans ma propre vie (enfin). Ma maman est dépressive depuis plus de 10 ans. C'est donc, plus de 10 années de combat. Un combat dur et brutal que les personnes non concernés ne peuvent pas comprendre. "Complexe". C'est ce qui pour moi qualifie bien cette maladie. 

Je vous comprends tellement dans les mots que vous utilisés. Cela fait, hélas, quelques temps déjà que mon frère aîné, mon père et moi sommes fatigués et usés. Physiquement et psychologiquement bien sûr. 

Ma maman et moi avons une très bonne relation. Nous étions fusionnelles pendant mon adolescence : je ne faisais rien sans elle et elle non plus. Maintenant je me rend compte que inconsciemment, tout ce que l'on faisais je le faisais beaucoup pour elle même si j'adorais passer du temps avec elle. Il m'a fallu du temps pour comprendre que en réalité à l'âge d'a peine 15 ans j'étais devenu la mère de ma propre mère. A vrai dire je n'avais pas trop le choix après sa premiere tentative de suicide. le choc pour tous. Cela a été la descente aux enfer. A partir de là, de mon jeune age, j'ai tout géré : la maison, ma mère étant régulièrement internée, tout en essayant de maintenir la barre à l'école, j'étudiais beaucoup la nuit, j'avais pris ce rôle avec certainement l'instinct d'une femme. Mon frère etait très présent et me portait beaucoup. Mon père lui, etait dévasté et il fallait le soutenir. Il était  completement perdu. 

Bref, je n'ai pas eu d'adolescence. Je n'en veux à personne et j'ai appris dans ces épreuves à retirer toujours le positif du negatif. Je me suis endurcie et ai beaucoup de philosophie. 

Je comprends ta détresse : cette maladie est malheureusement très mal géré dans notre société. la seule solution ? : medocs. Je ne reconnais plus ma maman depuis fort longtemps tellement moquée par ces traitements. Et après ? : c'est toute la complexité... 

Eh oui... dans les structures psychiatrique, les familles... Nous sommes souvent regardés comme les fautifs du mal être de votre proche. On vous met à l'écart. Oui mais voilà... on se retrouve démunis, sans force, fatigués, usés, vidés, perdus, sans plus aucunes solutions : apres des années, plusieurs tentatives de suicide, des images d'horreurs et des paroles terribles...

On questionne sans réponses... on ne nous apporte pas de solutions... malheureusement on est sacrément seul. Alors on use d'imagination, on passe notre vie entière a trouver nous mêmes des solutions pour la faire re vivre au mieux...  

Il est déjà si difficile de vivre en voyant sa maman se détruire... il n'y a pas de mot. Comment être bien dans sa propre vie lorsque sa maman subit de cette façon à cause de cette maladie.

Quels conseils vous donner pour vous aider ? Surtout préservez vous au maximum. Ecoutez là, soyez presente mais gardez de la distance. Ne l'oppressez pas car vous obtiendrez l'effet inverse. Vous n'avez malheureusement pas la solution pour l'aider. J'ai mis des années a le comprendre. Je culpabilise encore beaucoup et c'est un combat de tous les jours que je fais avec moi meme. Gardez vous un peu de temps pour elle (des cours de sports collectif par ex le sport aide beaucoup et cela permet de voir du monde) mais n'y consacrez pas votre vie. Vous deviendrez negatives et donc une mauvaise compagnie pour elle avec de mauvaises ondes. 

Courage

Lucie. 

Ma mère est dépressive


Posté le

Bj ton texte est super je me retrouve .

Ma grand mere, ma mere sont depressif et sous medoc depuis des annees .

Moi meme aujourd hui age de 35 ans sa va faire 5 ans que je prend ses medocs ral le bol,ceux ci m aide enormement lorsque je suis entoure de gens positifs

Je soutiendrais tj ma mere mais lorsque je suis a ses cotes je ne suis pas bien car elle est tres negatif 

Pour etre mieux je m ecarte mais je culpabilise enormement

Discussions les plus commentées