Entourage d'une personne en dépression, comment trouver la force jour après jour ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/depression.jpg

Patients Dépression

8 réponses

69 lectures

Sujet de la discussion

1


Posté le

Bonjour,

Je viens tout juste de m'inscrire après un épisode de larmes. Je suis avec ma compagne depuis prêt de 10 ans, elle est en dépression depuis 6 ans, selon moi, mais diagnostiqué depuis 2 ans après un burn out.

Je me retrouve de plus en plus souvent dans la situation où je n'ai pas les mots pour pouvoir l'aider. Je manque de force, je manque de volonté, j'ai l'impression de la laisser tomber. Ma position de conjoint change aussi la manière dont elle reçoit mes mots, ce qui limite mon impact.

C'est une personne qui a besoin de sa solitude et en tant de confinement, avec 2 ados à la maison, elle se retrouve submergée par nos simples présences. J'essaie de ne pas le prendre personnellement mais celà reste difficile de se dire qu'exister pose un problème à ma compagne. C'est purement de l'égo, celà n'a pas vraiment de raison de me toucher, mais malgré tout, celà sape mon énergie...

J'en ai marre de me sentir si impuissant face à celà. J'en ai marre de ressentir cette frustration de ne pas pouvoir flancher, de ne pas pouvoir lui parler ou me confier.

J'aimerai pouvoir me reconnecter avec elle...

Bref, voilà, ça fait des années que je cherche un groupe de soutient à l'entourage de personne en dépression, j'ai décidé de tenter ma chance ici.

Confinément

Début de la discussion - 05/05/2020

Entourage d'une personne en dépression, comment trouver la force jour après jour ?
1


Posté le

Bonjour...je suis en depression depuis 2010...10 annes ms on va dire que depuis sept 2019 je vais beaucoup mieux et auj pourrait o  dire que je ne suis pas depressive. La depression est une MALADIE.  Et entraine des comorbidites. Ds mon cas prise de 40 kg voire plus. Et diabete.Crise d epilepsie sequelle ischemique neuropathie et degradation diverses. Je n ai jamais pu reprendre le travail de facon parenne. Et j attends une décision administrative pour une mise a disponibilite d office. Mais une maladie peut se guerir ou s attenuer ou donner du repit. Depuis septembre j ai recupere dans beaucouo de domaine (ne suis plus diabétique..perte de poids et diverses ameliorations.). Je vis seule et j ai tjrs vecu seule . Pour moi (mais bien que ne parlant de depression que depuis 2010 , j ai toujours eu des troubles de la personnalité)...au vu desdits troubles je n ai jamais pu vivre a 2.  Je comprends combien partager la vie avec qqun de depressif est difficile. Qui plus est en periode de confinement.  Cela serait impossible pour moi.

Ceci est mon expérience et ne concerne pas votre compagne. Il y a eu burn out et depression. Ms je suppose pas de troubles de la personnalité.  Dc la situation est differente. Elle a pu avant le burn out partager votre vie. Dc elle en est capable. .Ms aujourd'hui elle a besoin d espace peut etre physique et psychologique.  Dc il est important de le lyi accorder.Vous souhaitez l aider. Mais sachez que si vous n etes pas un soignant vous ne le pouvez pas vraiment.  Il ne faut pas culpabilser. Respecter son besoin de solitude. Quant vous prenez soin de vous. Il est important que vous viviez la vie que vous souhaitez.  Mais la rassurer...ce dernier point est capital.la rassurer sans l infantiliser ou quelque chose dans le genre. Apres je ne sais s il elle a un suivi? Un traîtement....?   Bon courage

Entourage d'une personne en dépression, comment trouver la force jour après jour ?

Posté le

Bonsoir,

Merci avant tout de votre témoignage. Je sais qu'il peut être difficile de parler de sa dépression..

Je me concentre sur ma vie plutôt que de concentrer ma vie autour de la sienne, en tout cas j'essaie mais il est difficile de faire mes choix sans prendre en compte son état général. Il y a toujours une part de moi qui cherche ce qui l'arrangera le plus.

Pour ce qui est de son manque de temps seule, je fais tout mon possible pour lui offrir. En dehors de la crise actuelle, je suis sensé pouvoir faire du télétravail tous les jours mais je m'arrangeait déjà pour n'en faire que 2j (donc 3j au taf avec 2h30 de transports chaque jour). Dans la situation actuelle, elle a 2h  seules toutes les deux semaines (le temps pour moi de faire les courses). 

Conscient de la charge mentale qui touche très particulièrement les femmes, j'essaie de montrer pro actif, afin de l'alléger.

Malgré tout celà, même si je sais que ça l'aide (en tout cas j'espère), je n'ai pas l'impression de servir à grand chose. C'est son chemin malgré tout et je manque d'énergie pour l'accompagner.

Pour ce qui est de son traitement, c'est un peu compliqué. Elle a été diagnostiquée HPI. Elle a ensuite fait un Burnout. A la suite de ce Burnout elle a vu un psychiatre qui lui a prescrit un anti dépresseur qui n'a pas eu l'effet escompté. 1 an après, elle a été diagnostiqué TDAH, la médecin lui a dit que les anti dépresseur qui lui ont été prescrit ne fonctionnent pas sur les TDAH car il lui faut des amphétamines (les plus efficaces étant celles qu'on trouve sur le marché noir, encore faudrait il avoir un dosage...). Depuis elle cherche un dosage adéquate qui n'a toujours pas été trouvé. Celà prend du temps et la médecine n'est pas toujours l'interlocuteur qu'on aimerait qu'il soit... Entre les psy qui ont décidé que la mère est un problème pour les enfants, pour le couple et pour elle même, les experts incapable de reconnaître les symptômes évidents de trouble psy (exemple, notre fils de 18 ans qui est aspi et qui a été diagnostiqué à 11 ans après avoir vu plus de 3 psy pendant plusieurs années, aucun n'a ne serait-ce qu'envisager l'autisme, c'est un médecin généraliste qui nous a aiguillé pendant une consultation pour une angine, il le rencontrait, c'était flagrant en fait...), les médecins qui proposent d'aller prendre l'air tôt le matin quand on leur dit qu'on arrive pas a se lever et à avoir la moindre énergie, la moindre envie...

L'impression d'etre dans une situation inextricable où on s'enfonce tous les deux petits à petits...

Je pense que j'ai surtout besoin de parler et d'écouter des personnes qui parcourent un chemin similaire histoire de relativiser et de me décharger un peu de tout ce que je ne peux pas lui dire et que personne ne peut vraiment comprendre sans l'avoir vécu.

Entourage d'une personne en dépression, comment trouver la force jour après jour ?

Posté le

 @Candice.S‍ pourrais-tu s'il te plaît supprimer les message en double ? Je n'ai pas trouvé l'option et l'application à décidé de buguer un peu. Toutes mes plus plates excuses

Entourage d'une personne en dépression, comment trouver la force jour après jour ?
1


Posté le

Bonjour @HolyNoodle‍ et @MariaCecile‍ 

Merci pour vos témoignages. 

J'invite ici quelques membres afin qu'ils puissent également témoigner de leur quotidien. Ainsi, le soutien sera multiplié. 

@erwannono‍ ‍  @Freder‍  @Lhullu‍  @Rubis28‍  @lilou88‍  @Carenita‍  @gerom45‍  @Gaelline‍  @Anonyme1904‍ 

Prenez soin de vous,

Candice de l'équipe Carenity

Entourage d'une personne en dépression, comment trouver la force jour après jour ?
2


Posté le

@HolyNoodle Bonsoir ! Tout d'abord, tu as eu raison de venir sur ce site, ça fais beaucoup de bien de voir qu'on est pas seule dans diverses situation  et que chacun réagir différemment.

Je comprends que la situation te fait te sentir inutile , mis à l'écart ou penser ne pas aider, mais je pense que ta petite femme remarque tout se que tu fais pour l'alléger et si elle ne le remarque pas encore elle le verra au bout d'un moment .. la dépression ne nous fais pas voir la même vision qu'elle devrait être.. 

Par contre,  pourquoi n'essaierai tu pas de parler toi avec un psy,  il pourra peut être t'aider à te remotiver , à trouver peut être les paroles qu'il te manque :/ 

Ensuite, il y a un témoignage sur une autre page du site, où une femme à été voir un hypnotiser,  apparemment ça à sacrément bien marcher pour elle ^^

Mais, ne change pas continue à l'aider, continue a dire des paroles comme " je suis la, je ne te lâche pas...." tout en respectant son espace comme tu le fais habituellement,  peut être des petites intentions : un massage, une soiree romantique,  un week end tout les deux,  un activité, une ballade un bouquet de fleurs, ou même avec vos enfants préparez un petit déjeuner,   ce genre de chose m'avais vraiment aider, 

Par  contre ne t'essoufle jamais, continue à te battre je sais bien que c'est dur , mais il faut continuer..  sache qu'ici on fera de notre mieux pour t'aider à avancer et a trouver des solutions , et tu as bien fait de sauter le pas et de venir ici !

Et surtout .. ne te sens pas inutile ou autre tu fais ton maximum ! 

Bon courage !

Entourage d'une personne en dépression, comment trouver la force jour après jour ?
1


Posté le
Bon conseiller

Bonjour et merci @Candice.S‍                   

Bonjour @HolyNoodle‍  je rejoins les gentilles paroles et ce que te propose @Rubis28‍  et je veux y ajouter que je te félicite de tout mon coeur pour tout le soutien que tu apportes à ta compagne, c'est beau. Je te dis ça d'autant plus que moi, jeune, lors de ma 1ère dépression, mon ex-mari m'a quittée. Alors garde courage, elle est dans "sa tourmente" mais avec ton soutien, peu à peu, je vous le souhaite sincèrement, elle va aller mieux. Continue de dialoguer sur le site, tu vois nous essaierons toutes et tous de te soutenir