https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/cancer-du-sein.jpg

Patients Cancer du sein

14 réponses

275 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour c'est ma première fois sur un forum. J'ai des effets secondaires qui m handicape, comme vous toutes malheureusement on prends un cachet pour vivre ms qui nous détruit de l'intérieur à quoi bon alors ?? Je m'adresse essentiellement à celle qui subisse ce traitement depuis des années  voilà vous avez repris le travail au bout de combien de temps ?? Peut on pas arrêter ce traitement et faire la chimio ?? Merci et bon courage à ttes. Cordialement 

Début de la discussion - 04/03/2019

Hormonothérapie


Posté le

@Laureline‍ @Malidais‍ @Sab180187‍ @Flo1976‍ @Blackbird74‍ @nani76‍ @Ninnie‍ @Valou87‍ @Linclin‍ @Lyveca‍ @adrianatahiti‍ @Britou‍ @candyp‍ @Clémentyne‍ @zabou02‍ @Gigidebry‍ @mistoufle28‍ @nadgat‍ @maco22‍ @marichen‍ @sodade‍ @cornélie‍ @AtoutCoeur‍ @Seinrose‍ @JOSS51‍ bonjour à toutes, rejoignez cette discussion pour discuter de l'hormonothérapie et aider @SoLagrange‍ !

@SoLagrange‍, dans l'attente, je vous invite à lire notre fiche dédiée à l'hormonothérapie :
https://membre.carenity.comhttps://www.carenity.com/infos-maladie/hormonotherapie/hormonotherapie-191?

Ou la longue discussion à propos des effets secondaires du Tamoxifène dans le cadre d'une hormonothérapie :
https://membre.carenity.comhttps://www.carenity.com/forum/autres-sujets/les-traitements-du-cancer/hormonotherapie-effets-secondaires-du-tamoxife-40819

Bonne journée à toutes,

Louise

Hormonothérapie


Posté le

Je suis en fin des 5 années d'hormonotherapie (je termine dans 2 mois). J'ai pris Tamoxifene pendant 3ans .Hormis les bouffées de chaleur importantes, les ongles fragilisées je l'ai supporté plutôt bien. Pour les bouffées de chaleur j'ai fait de l'acupuncture et pris des produits sans Hormones :Manahé. Actheane. Serelys. Puis j' ai eu un an d'anti aromatase (anastrozole) et ce fut l'enfer... Des douleurs articulaires et musculaires horribles, syndrome du canal carpien, dépression. J'étais prête à tout arrêter car ça devenait invivable. Du coup oncologue m'a remis sous tamox pour les 6 derniers mois qui me Restaient à faire. Et je revis au niveau articulaires et muscul

Hormonothérapie


Posté le

Bonjour à tous, 

J'entame ma dernière année sous tamoxifene (5 ans en tout) enfin normalement 

Les effets ont été douleurs articulaires et de nombreuses bouffées de chaleur qui parfois ont été pénibles à vivre. Mais j'arrive au bout donc happy end. 

Bon courage et bonne journée à toutes. 

Florence 

Hormonothérapie


Posté le

@SoLagrange bonjour j ai commencé tamoxifene depuis 1 mois 1/2 Et moi aussi je me pose pleins de questions les même que vous concernant le travail . J ai des bouffées nocturnes mais surtout des douleurs articulaires tous les jours et la nuit . Des fois c est la hanche des fois le pied la main.. . On dirait que je suis une petite vieille . Je n ai pas trop le moral du à tout cela . J espère ne pas avoir ça pendant les 5 ans. Je continue à faire du sport avec la maison du cancer et j ai rencontré la psychologue de l hôpital . 

Bon courage 

Isabelle 

Hormonothérapie


Posté le

Qq aurait elle eu du femara pour qu' elle me dise quels étaient les effets secondaires ressentis?

J en prends maintenant depuis 2 mois.j ai des bouffées de chaleur et je n arrive plus à dormir.

Merci

Hormonothérapie


Posté le

@wagnerienne1 Bonjour. Je suis sous hormonothérapie depuis Novembre 2014 ( ça fera donc 5 ans en Novembre 2019). J'ai eu du Fémara, Aromasine, Anastrozole et je ne sais plus quoi encore. J'ai demandé à changer de produit à plusieurs reprises, à cause des douleurs musculaires, bouffées de chaleur et ce qui me contrarie le plus, perte de cheveux et prise de poids difficile à contrôler. Même en faisant très attention, j'ai pris 3 kilos, ce n'est pas énorme mais ça m'ennuie beaucoup. Je le signale à chaque visite de contrôle, tant à l'oncologue qu'au radiothérapeute, ils s'en moquent royalement. J'ai tout essayé pour les cheveux, divers compléments alimentaires mais rien n'y fait. C'est assez traumatisant de perdre ses cheveux avec la chimio, ils ont bien repoussé par la suite mais à présent ils sont très clairsemés et ça me désespère. Désolée de vous raconter tout ça, je sais que les effets secondaires de ces cochonneries de traitement ne sont pas les mêmes pour chaque personne et qu'il faut passer par là pour être protégé mais si un traitement permettait d'améliorer ces inconvénients, j'en serais très heureuse. La vie est belle après une telle épreuve et tout ce qu'on a surmonté ! Je vous souhaite bon courage et vous envoie plein d'ondes positives.

Hormonothérapie


Posté le

 Merci beaucoup c est vrai que je perds aussi mes cheveux....

À bientôt 

Hormonothérapie


Posté le
Bonjour, J'ai eu, il y aura bientôt deux ans, un 2e cancer du sein (droit), après un 1er très agressif au sein gauche 20 ans auparavant qui a nécessité mastectomie, radio et chimio thérapies. Ce 2e cancer, pris au tout début, s'étant révélé hormono-dépendant contrairement au précédent, la cancérologue m'a prescrit du Fémara. J'ai étudié dans le détail, sur la notice, la liste impressionnante des effets secondaires de ce produit : prise de poids (je suis déjà en surpoids), bouffées de chaleur (j'en ai depuis 20 ans), douleurs articulaires (je suis percluse d'arthrose), chute de cheveux (les miens ne sont pas très épais), dépression (je suis sous anti-dépresseurs depuis plus de 20 ans), etc. Aussi, après mûre réflexion, ai-je décidé de ne pas prendre le Fémara ; ayant mis en balance un risque hypothétique de récidive de cancer et une altération considérable de ma qualité de vie au quotidien, j'ai fait le pari de vivre un peu tranquillement. Etant donné la fréquence annuelle des mammographies + échographies de contrôle, j'ose espérer que, comme les deux autres fois, ces examens permettront de détecter à temps un éventuel autre cancer. Lorsque j'ai annoncé ma décision à la cancérologue lors de ma visite de contrôle en décembre dernier, elle m'a dit que j'étais libre de mon choix et n'a pas cherché à le dramatiser ni à brandir des arguments alarmistes pour me faire changer d'avis. Dans ce genre de prescription, c'est le rôle des médecins que de s'entourer de précautions en ouvrant grand le parapluie au bénéfice du patient : on ne peut pas le leur reprocher, bien au contraire, mais ensuite le patient dispose de son libre-arbitre quant au traitement proposé. Voilà donc ma position, dont j'insiste bien sur le fait qu'elle est toute personnelle et que je n'entends nullement faire du prosélytisme.
Hormonothérapie


Posté le
Merci pour votre témoignage Bonnie37

Discussions les plus commentées