https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/bpco.jpg

Patients BPCO

15 réponses

262 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous

j'espère que tous le monde va bien... Je reviens vers vous pour des questions administratives si quelqu'un a des conseils.

Je suis passé devant le médecin conseil et m'a déclaré en invalidité 2eme catégorie.  Mais j'avais renouvelé ma RQTH au mois de Juin en demandant une formation qualifiante. Donc savez vous si j'ai toujours le droit de la faire ou pas car c'est une formation qui dure 18 mois et plutôt bien rémunéré, le double de ma pension et est ce que je risque de repasser en catégorie 1 vu la durée parce qu'on m'a parlé de 6 mois.

Je vous remercie pour vos réponses

Tony

Début de la discussion - 22/10/2018

Invalidité


Posté le

@Tony34  tu ne sera pas mis en invalidité 1 mais  tu perdras tout ou une partie de ton invalidité puisqu'il faut faire une déclaration de revenus tous les 3 mois( différence entre salaire et pension totale) . mais cela ne dure que 6 mois . après ils te convoqueront s'ils voient que tu travailles 35h ! 

as tu l'intention de retourner travailler dans 6 mois ?

en invalidité 2 tu peux à la rigueur travailler 2 à 3 h par jour  pour ne rien perdre. 

avec ta pension invalidité 2 normalement tu touches un complément invalidité de la part de ta caisse de retraite de ton dernier travail? 

Invalidité


Posté le

@Tony34‍ bonjour, c'est bien ce que dit @maya78‍ pour ma part en invalidité 2 je percevais le complément de mon salaire par la prévoyance de mon boulot. il faut justifier tous les trois mois que tu ne travailles pas A savoir que dans ce cas la, si tu travailles, effectivement la pension d'invalidité va diminuer, mais je crois que tu ne peux dépasser un nombre d'heures et en plus la prévoyance va s'arreter.

bonne journée à toi et gros bisous @maya78‍ 

Invalidité


Posté le

Bonjour à vous, je m'introduis dans votre dialogue car j'étais en invalidité de catégorie 2 à la cpam, comme je n'avais travaillé que durant 18 années, mes ressources étaient moindre, au point que l'on m'accordait une aide supplémentaire que l'on appelait le FSI, pour arriver à 740 euros par mois...

on me disait qu'en catégorie 2 que j'étais reconnu inapte au travail, donc pas le droit de travailler, sinon il m'aurait fallut demander à passer en catégorie 1 pour un travail à mi temps. Désormais je suis en retraite, au minimum de 840 euros par mois par la carsat et la complémentaire... dur dur quand on est en invalidité par le manque de souffle en tout cas. bien amicalement à vous, michel du 59500

Invalidité


Posté le

Bonjour à vous. Et de mon côté,  j'attends toujours une reconnaissance  en Inval 1 demandée par mon pneumologue et médecin traitant. La médecine du travail m'autorise que 3h30/jour de travail, pas plus.  Donc pour moi financièrement,  le KO total, car même pas reconnu en mi temps thérapeutique car le médecin conseil a estimé que celui ci n'était pas médicalement justifié,  avec emphyseme de partout,  EFR à  27%, BPCO stade 4, donc tout va bien..,,,, en guerre avec la CPAM. ..... suis complètement abattue par cette décision du médecin conseil, un vrai parcours du combattant.  Amicalement. 

Invalidité


Posté le

@valdreux  bonjour

oui bizarre avec 27% ! êtes vous en arrêt ou l'avez vous été? 

Invalidité


Posté le

Bonsoir  maya78

Je l'étais  mais ce médecin conseil a mis fin à mon arrêt de travail. Donc j'ai été obligé  de reprendre.  Seulement la médecine du travail n'a pas vu cela du même oeil.  Donc j'ai repris pour 3h30 par jour sans indemnité journalière car ce même médecin conseil estime que rien n'est justifié médicalement.  Mon pneumologue et médecin traitant ont demandé invalidé 1 de manière  à  pouvoir continuer de travailler.  J'attends donc une réponse.  Mais vraiment pas gagné.  Il a dit que je devais occuper un emploi sédentaire,  c'est fait ! Il m'a mis en situation de précarité,  j'ai repris le travail en juillet avec des arrêts médicaux en mi temps, aucune indemnisation de la sécurité.  Un truc de fou. 

Invalidité


Posté le

@valdreux  depuis combien de temps etiez vous en arret ? avez vous fait une réhabilitation respiratoire ? vos médecins auraient du demander même l'invalidité 2 ! que faites vous comme travail? vous fumez ? 

sinon reprenez à plein temps et remettez vous en arrêt dans quelques temps  . revoyez la médecine du travail expliquez leur la situation que vous n'avez pas le choix . de toute façon ce n'est pas parce que la médecine du travail émet cet avis que vous devez le suivre si la sécu ne veut pas vous êtes bien obligé de continuer à plein temps . franchement je ne comprends pas ce médecin . il doit suivre les nouvelles consignes ! dans quel coin habitez vous ? 

Invalidité


Posté le

vos médecins auraient du vous faire reprendre en mi temps thérapeutiques . vous auriez travaillez à mi temps et des indemnités à mi temps . vous pouvez peut etre travaillez en télé travail?

Invalidité


Posté le

Bonjour  Maya 

En arrêt  de janvier 2017 à juillet 2018 suite à la décision du médecin conseil comme quoi arrêt non justifié.  Mais souvenez vous, on n'avait déjà échangé  ensemble. J'attendais la convocation de l'expert.  Elle a répondu à une seule question comme quoi je pouvais avoir un emploi sédentaire. Juste ça. Mais je l'ai déjà ce poste sédentaire mis en place avec la medecine du travail. Début octobre, mes médecins ont demandé invalidité 1 . Donc dans l'attente. Mais je crains le pire avec ce médecin conseil qui a dû  me prendre en grippe. J'ai même  fait une demande à la Commission de recours amiable début octobre. Aucune réponse de leur part, donc affaire classée.   Je sens que cela va finir dans les mains d'un avocat. Tout ca,pour un médecin  conseil qui ose dire que je simule et qui ne s'est même pas donné  la peine de m'examiner.  Rien, nada,  même pas le pikflow. PPPFFF 

Discussions les plus commentées