/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Acouphènes

15 réponses

219 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Un adulte français sur quatre souffrirait d'acouphènes, selon un sondage Ipsos réalisé à l'occasion de la 17e Journée nationale de l'audition (JNA). Quelles sont les pistes de traitements de ce trouble ? Les réponses de Caroline Tourbe, journaliste pour le magazine Science et Vie.

Les acouphènes sont des bruits, (la plupart du temps des sons aigus) qui sifflent ou bourdonnent dans la tête, de manière plus ou moins permanente, et sans que la moindre source sonore extérieure ne puisse les expliquer.

Jusqu'à présent, on estimait que le nombre de personnes concernées en France tournait autour de cinq millions. Mais d'après les projections tirées de ce sondage réalisé auprès de 900 personnes âgées de 16 à 75 ans, on arrive à 16 millions de personnes potentiellement concernées.

Les acouphènes commencent enfin à être pris pour ce qu'ils sont : un dysfonctionnement du système nerveux auditif !

Les acouphènes sont liés, dans l'immense majorité des cas, à une perte auditive suite à des dommages survenus au niveau de la cochlée, l'organe sensoriel de l'oreille chargé de transformer le signal sonore en message nerveux à destination cerveau.

L'élément déclencheur

L'un des cas les plus étudiés est celui des acouphènes qui apparaissent après un choc ou après l'écoute d'un son trop puissant. Mais ce n'est pas toujours aussi clair. Parfois, les médecins, comme les patients, ne trouvent jamais la cause de leurs troubles.

Dans la majorité des cas, les sons fantômes sont transitoires. Parfois, ils disparaissent, puis réapparaissent et parfois, mais c'est plus rare, ils deviennent permanent.

Plusieurs médicaments sont à l'étude

Des recherches se développent un peu partout dans le monde mais elles ont toutes pour origine commune les travaux du professeur Jean-Luc Puel, qui dirige l'équipe oreille interne à l'Inserm de Montpellier.

L'une des premières molécules étudiées dans son laboratoire est la gacyclidine. Le professeur Puel a montré (sur des modèles animaux) que la zone (située entre cochlée et nerf auditif) reçoit un afflux intempestif d'une substance naturelle qui transmet un signal d'excitation excessif entre les cellules nerveuses. Résultat : les cellules nerveuses surexcitées contribuent à l'apparition des acouphènes. Or, la molécule la gacyclidine agit précisément en bloquant le glutamate.

Depuis quelques années, cette molécule est entrée en phase de test clinique. Le tout premier essai a eu lieu en Allemagne. Des personnes souffrant d'acouphènes ont reçu une très longue perfusion du produit directement dans leurs oreilles. Dans les premières phases de tests, les patients ont d'ailleurs bénéficié de trois semaines d'accalmie avant que l'action du médicament se dissipe.

Pas pour tous

Ces traitements sont uniquement destinés à des patients qui ont subi un choc sonore et qui sont victimes d'acouphènes chroniques.

Pour les acouphènes chroniques les pistes partent vers des thérapies non médicamenteuses : stimulation magnétique transcranienne. Mais son efficacité reste encore à démontrer.

Toutes ces pistes ne doivent pas faire oublier que la plupart des patients sont encore bien loin de pouvoir en profiter. Dans le sondage réalisé pour la journée nationale de l'audition, 53% des personnes interrogées ayant consulté un médecin ont déclaré ne pas avoir reçu de prescription, ni de conseils pour affronter la vie avec ses acouphènes, faute de pouvoir s'en débarrasser pour l'instant.

http://www.franceinfo.fr/sciences-sante/info-sante/un-nouveau-traitement-pour-les-acouphenes-1340377-2014-03-05

Début de la discussion - 29/03/2014

Un nouveau traitement pour les acouphènes
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

Je souffre d'acouphènes depuis 1 an et demi, j'espère de tout coeur que la science puisse venir à notre secours, j'arrive à les maitriser la plupart du temps, mais par moment c'est trés dur et un médicament serait le bienvenu 

Un nouveau traitement pour les acouphènes
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Je souffre également d'acouphènes depuis plus de quinze ans. En ce qui me concerne, je reste tout de même partagé par la prise d'un traitement supplémentaire, mais très favorable à des thérapies non médicamenteuses.

Souffrir est un bien grand mot, puisque je pense qu'on s'habitue à tout, bien malheureusement ou fort heureusement!

Un nouveau traitement pour les acouphènes
Membre Carenity
Posté le

Peut être que le mot souffrir est il un peu trop fort, mais je pensais surtout à la douleur morale, car ils viennent s'ajouter aux autres maladies, pour ma part je suis fort fatiguée en ce moment et le moral en berne, et j'ai l'impression qu'ils reviennent au galop dans ces cas là, je sais qu'il y a des thérapies non médicamenteuses mon O.R.L. m'en a parlé, mais jusqu'à présent j'avais réussi à les maitriser enfin bon faut faire avec malheureusement

Un nouveau traitement pour les acouphènes
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Il est vrai que l'intensité varie en fonction de certains facteurs (pas ceux des PTT ), un peu comme le volume d'une chaîne Hi-fi, à la seule différence que chez nous, il n'y a pas de position zéro ! 

Un nouveau traitement pour les acouphènes
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Cela a commencé par des "bruits de  friteuse" dans mon cerveau ( à peu près en même temps que ma prise de modiodal, seul médicament qui m'aide à rester évéillée plus de 3 heures de suite...), je me suis dit que cela passerait...J'ai eu droit au sifflet du chef de gare, et là, j'ai le sifflet continu. Mon médecin  ( généraliste)m'a dit qu'il n'y avait rien à faire et n'est pas décidé à m'envoyer consulter...J'en ai parlé à mon acupuncteur qui me met des aiguilles autour de chaque oreille ( je ressemble à un extra terrestre avec des cornettes de chaque côté et n'ose plus bouger)et cela a baissé en intensité! Je vais continuer dès que les séances reprendront, j'espère... car cela m'encourageait.Je préfèrerais que cela passera ainsi car revoir mon neuro m'angoisse! Le pire c'est que plus on s'énerve contre pire c'est, non?

Un nouveau traitement pour les acouphènes
Membre Carenity
Posté le

Mon meilleur ami,a été touché il y a 8 mois d acouphènes.Les médecins lui ont fait perdre tout espoir d existence de traitement.Sa vie est devenu enfer.Il parle mm de suicide pour le mal de non repos qu il subit. j aimerai bien recevoir de vos conseils et renseignements de traitements.merci bien.

Un nouveau traitement pour les acouphènes
Membre Carenity
Posté le

Personnellement j'ai des acouphènes qui se traduisent soit par des sifflements des bruits de ronronnement, enfin bref comme tous ceux qui en sont atteints.

Puis subitement je suis devenu totalement sourd de l'oreille gauche, donc visite chez l'ORL, prescription d'un IRM du cerveau et découverte au bout de 50 ans que le conduit intérieur de l'oreille, celui qui est repli d'eau et mene les sons du tympan au cerveau était atrophié 2 mm au lieu de 4 ! j'ai suivi un traitement et j'ai recouvré 80 % de mon audition, malheureusement mon ORL m'a dit que chaque fois qu'un bruit violent se produirait mon canal se plierait et je deviendrait à nouveau sourd, ce qui se passe hélas de temps en temps Hélas !

Exigé de votre toubib qu'il vous envoie chez un ORL pour un scanner du cerveau, il faut un peu bousculé certains médécins

Un nouveau traitement pour les acouphènes
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Mes acouphènes sont liés à la prise du modiodal, j'en suis certaine, dont je ne peux pas me passer...Le soir, pour me calmer et tenter de m'endormir ( malgré les somnifères) je mets la radio...

Mon acupuncteur tente d'en limiter l'intensité avec plus ou moins de succès ( je m'accroche au "plus", bien sûr!)en me mettant des aiguilles,; si cela peut donner une idée qui soulage certains d'entre vous ( car mis à part l'acupuncteur, aucun de mes docteurs n'a rien voulu tenter: ils ont fait les sourds!).Bon courage avec " les sifflets du chef de gare" et prenez soin de vous!

Un nouveau traitement pour les acouphènes
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

J'en ai depuis 12 ans sur l'oreille droite pour laquelle la maladie de Ménière a été diagnostiquée, d'après les audiogrammes que j'ai passé on a même pu me dire la fréquence (environ 8khz), aujourd'hui je n'entends plus beaucoup de cette oreille et ai du être appareillé en 2011, mais le sifflement est lui toujours là et comme je n'entends quasiment plus les autres sons il est encore plus présent ... sauf quand je mets l'appareil où les autres sons viennent l'atténuer.

A priori les ORL doivent être les mieux placés sur la question ... mais ils n'ont pas forcément toujours des solutions