XYLOCAINE VISQUEUSE (LIDOCAINE CHLORHYDRATE MONOHYDRATE) : Avis et témoignages de patients

/static/themes-v3/default/images/default/opinion/traitement/intro.jpg?1564492295

Indications du médicament

Ce médicament est indiqué chez l'adulte pour l'anesthésie locale de contact avant explorations instrumentales stomatologiques, laryngoscopiques, fibroscopie oesophagienne ou gastrique.
Voie d'administration : Orale
Molécule : LIDOCAINE CHLORHYDRATE MONOHYDRATE

L'avis des patients sur XYLOCAINE VISQUEUSE

En résumé

Niveau de satisfaction général : 6.00/10 En savoir plus

Efficacité du traitement : 6.00/10 En savoir plus

Simplicité de la prise : 7.00/10 En savoir plus

Respect de la prise du traitement : 10.00/10 En savoir plus

Effets indésirables perçus : 6.00/10 En savoir plus

Amélioration de la qualité de vie : 3.00/10 En savoir plus

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Jamais
10 = Toujours

1 = Pas du tout important
10 = Extrêmement important

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

Conseils et astuces de la communauté


avatar
mimi59223
le 05/05/2020

En octobre 2019, le rhumatologue m'a fait une nouvelle fois (la cinquième en huit ans), une infiltration de gel (trois injections dans chaque genou). En effet, après concertation avec le chirurgien, sur la base des radios, il a estimé imprudent d'opérer.

63 ans... Trop "jeune!"...Je marche encore! avec des bâtons de randonnée... En fait, une opération du genou ne dure pas suffisamment longtemps! tout au moins, il semble que l'on n'ait pas assez de recul... J'ai déjà été opérée pour une prothèse complète de hanche; celle-ci ne pouvait pas être reportée à cause de géodes importantes au bassin.

De plus, je suis atteinte de la maladie de Parkinson depuis dix ans et l'opération représente une prise de risque qui peut attendre.

J'ai une arthrose évolutive qui provoque des douleurs parfois très importantes avec le canal lombaire et le canal cervical rétrécis à 6 mm et des becs de perroquet... en conséquence, cruralgie et sciatique sont mon lot quotidien!  Là encore une opération est totalement déconseillée. Pour me soulager, le rhumatologue me fait des infiltrations de chaque côté de la colonne vertébrale environ quatre fois par an; cela me permet de limiter ma consommation de dafalgan codéïné. Les séances de kiné me sont également salutaires!

Mais nous avons dû subir le confinement: plus de rhumatologue, plus de kiné, plus de cure thermale... et souvent des difficultés pour marcher durant l'heure de sortie! J'ai augmenté les quantités de médicaments et surtout du rivotril. 

J'ai parfois un sentiment de révolte... mais quand je pense aux personnes ayant été atteintes par le covid et à tous ceux qui sont beaucoup plus handicapés que moi... je ne peux pas me plaindre!  Comme m'a dit le médecin, ce qui est perdu restera perdu, à présent il faut penser à ne pas aggraver la situation: bouger, marcher, étirer, masser!

Votre commentaire


avatar
mimi59223
le 21/02/2018

Après une infiltration de xylocaine, l'effet se fait sentir environ 1 mois; la douleur est nettement diminuée et la marche facilitée.

Votre commentaire