Intérêt d'un séjour en clinique psychiatrique pour les troubles bipolaires vos avis

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/trouble-bipolaire.jpg

Patients Trouble bipolaire

43 réponses

635 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Pouvez vous donnez votre ressentie faire par de vos expériences en clinique psychiatrique vos traitements

Début de la discussion - 01/07/2016

Intérêt d'un séjour en clinique psychiatrique pour les troubles bipolaires vos avis
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bon personne n'a de recul vis vis a vis de ma question dommage j'aurai aimé connaître vos points de vue 

Intérêt d'un séjour en clinique psychiatrique pour les troubles bipolaires vos avis
4

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour Lucie,

Franchement j'ai fait de nombreux séjours en HP et n'en n'ai retiré aucun bienfait. On attend la visite du psy tous les jours, il vous accorde 5 minutes vite fait, le personnel soignant (en général) n'en n'a rien à faire de vos "états d'âme", il n'y a guère d'occupations et je trouve que c'est franchement démoralisant de passer les journées avec des personnes dépressives sans compter ceux qui sont en HP comme "en vacances" ! Enfin c'est l'expérience que j'en retire..... Les journées sont interminables et tristes et il vaut mieux se soigner à la maison (à part bien entendu être en grosse crise ingérable chez soi).

Ce n'est que mon avis, bel après-midi à vous !

Intérêt d'un séjour en clinique psychiatrique pour les troubles bipolaires vos avis
3

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

bonjour a tous

je partage tout a fait le commentaire de Cathy091, si vous pouvez vous soignez et gerez chez vous c'est l'ideal en revanche, si vous avez des effets secondaires trop lourds ca peut devenir vite compliqué (si vous tombez dans les pommes par un mal aise par ex)

Intérêt d'un séjour en clinique psychiatrique pour les troubles bipolaires vos avis
2

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour à toutes et tous,

Ayant passé septembre 1997 du CHS à un établissement MGEN spécialisé en santé mentale, pour moi il n'y a pas photo. C'est la formule HDJ qui m'a apporté le plus par rapport à la formule de la consultation ambulatoire pour y voir ma psy. C'est une rechute pendant mon mi-temps thérapeutique de professeur des écoles qui a provoqué mon hospitalisation qui a duré en tout 22 mois avant ma sortie avec un projet professionnel hors Éducation nationale et sevré de tous mes psychotropes. De souvenirs, il a bien fallu trois mois pour préparer ma sortie. Sinon, pendant presque deux ans, j'y allais quatre jours par semaine (sauf le mercredi) du matin 8h au soir 17h. J'étais suivi par une équipe d'infirmiers(ères) dont un référent infirmier.

En accord avec le médecin et mon référent, j'avais un programme d'activités thérapeutiques et je devais m'y tenir par engagement. Même si pendant ces deux années, j'ai eu des hauts et des bas, j'ai toujours été considéré comme un patient et non comme un enseignant. C'est certainement ce qui m'a le plus marqué et qui m'a fait choisir de quitter (par disponibilté d'une année renouvelée une fois) l'EN. 

Mais au moment de ma demande de réintégration au terme de trois années de Congé Longué Durée (CLD) et de deux années de disponibilté, la visite médicale de réintégration s'est soldée par une radiation des cadres pour inaptitude absolue et définitive et cela sans reclassement proposé. Sec ! Dehors ! 

C'était en septembre 2002 soit trois années avant la loi Handicap du 5 février 2005 qui m'aurait permis sûrement d'avoir un reclassement probablement sur un poste administratif au Rectorat. 

Sans regrets. 

La suite est une autre histoire qui a redémarré en novembre 2008 mais cette fois sans  hospitalisation et uniquement avec un suivi psychiatrique en ambulatoire. (Et qui dure toujours en 2016 !).

Sylvain

Intérêt d'un séjour en clinique psychiatrique pour les troubles bipolaires vos avis
4

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Je suis tout à fait d'accord avec l'ensemble  des témoignages ci-dessus. Mais une hospitalisation dans le secteur privé est généralement mieux adapté qu'un séjour en HP ou c'est sectorisé et où on retrouve toutes les pathologies confondues... Aujourd'hui, je suis suivie par un psychiatre-professeur en ambulatoire ou hôpital de jour et c'est vrai que c'est nettement mieux que ce que j'ai connue auparavant . J'envisage même, avec son accord,un séjour dans une clinique privé assez réputé en rapport à mes troubles psychiques et j'attends beaucoup de celle-ci car elle propose de véritables ateliers thérapeutiques avec des séances de psychoéducation...

C'est à suivre... je vous raconterai lorsqu'y serai aller. Bonne continuation et à la prochaine. Prenez soin de vous. Mélanie 

Intérêt d'un séjour en clinique psychiatrique pour les troubles bipolaires vos avis
4

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Idem que tout le monde, les hospitalisations psy sont difficiles.

Par contre je préciserais également qu'en Hopital public tous les patients sont mélangés, alcooliques, bipo, drogués, skysophrenes, anorexie et autres maladies mentales voir sénilité (gériatrie), Donc Cela est choquant surtout quand on arrive on nous oblige à mettre le pyjama de l'hôpital, de manger dans notre chambre avant d'aller plus tard au réfectoire avec les autres qui sont habillés normalement Donc les petits nouveaux on les remarques vite et c'est pas très agréable, pas de téléphone, pas de courrier, Au debut pas de visite etc portes centrales fermées à cles etc pas sur d'avoir une chambre individuelle, visite du psy genre une fois par semaine car débordé etc

Par contre en clinique privée j'ai trouvé Cela beaucoup plus sérieux, beaucoup plus individualisé, on est pas un meuble, le cadre intérieur  extérieur est meilleur. Plus de confort, suivi medical plus adapté, repas dans la chambre etc

Maintenant je vais une fois par mois dans cette clinique privee en Consultation de jour avec un bon psy pour le suivi de mon traitement et c'est très bien.

Je ne reviendrai plus jamais en Hopital public Non Non merci. Ni en CMP c'est idem, que mon avis personnel vu que je pense que ça sert à rien vu que ce sont les mêmes psy de l'hôpital public et que pour ma part ils ont pas trouvés mon thymo adapté que j'ai maintenant (lamictal), Mais m'ont donné que des thymos cata.

Par contre dans cet Hopital public je vais essayer La TCC pour voir

Intérêt d'un séjour en clinique psychiatrique pour les troubles bipolaires vos avis
1

Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

Le séjour en clinique n'a d’intérêt qu'en cas de crise . Lors de mon séjour nous avions des activités et ça aide à reprendre pied:

activités sportives adaptées à chacun, modelage, atelier d’écriture , expression corporelle ......

Depuis je participe chaque semaine à un atelier de psycho-éducation qui nous aide à gérer notre maladie. Cette année a été intégré du

mindfulness.

Intérêt d'un séjour en clinique psychiatrique pour les troubles bipolaires vos avis
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué 

merci

pourriez vous nous faire partager votre expérience sur la psycho éducation et sur le mindfulnes  en créant  une nouvelle discussion car je suppose que nous serions plusieurs a être intéressé merci et en MP aussi

merci

Intérêt d'un séjour en clinique psychiatrique pour les troubles bipolaires vos avis
1

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tous,

Comme Clash 1973 je serais intéressée par de plus amples explications au sujet de la psycho-éducation et le mindfulnes.

A bientôt !