SUBUTEX (BUPRENORPHINE CHLORHYDRATE) : Avis et témoignages de patients

/static/themes-v3/default/images/default/opinion/traitement/intro.jpg?1564492295

Indications du médicament

Traitement substitutif de la pharmacodépendance aux opioïdes, dans le cadre d'une thérapeutique globale de prise en charge médicale, sociale et psychologique. Le traitement est réservé aux adultes et adolescents de plus de 15 ans, volontaires pour recevoir un traitement de la dépendance aux opioïdes.
Voie d'administration : Orale
Molécule : BUPRENORPHINE CHLORHYDRATE

L'avis des patients sur SUBUTEX

En résumé

Niveau de satisfaction général : 7.29/10 En savoir plus

Efficacité du traitement : 6.00/10 En savoir plus

Simplicité de la prise : 6.00/10 En savoir plus

Respect de la prise du traitement : 8.00/10 En savoir plus

Effets indésirables perçus : 7.29/10 En savoir plus

Amélioration de la qualité de vie : 6.50/10 En savoir plus

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Jamais
10 = Toujours

1 = Pas du tout important
10 = Extrêmement important

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

Conseils et astuces de la communauté


avatar
simpsg44
le 29/04/2019

A éviter à tout pris , et meme s'il permet à certains de retrouver une vie un peu plus normal , il vaut mieux passer quelques semaines dans un service d'addictologie pour se sevrer sans passer par la case subutex , car bien qu'étant un "médicament" il est plus aisé de se sevrer de l’héroïne que du subutex de plus le sub peut-etre sniffé , injecté voir fumé alors à moins de vraiment vouloir vite s'en débarrasser , l'évité vous permettras de réduire considérablement les mois , années voir dizaines d'années à entretenir votre addiction , le subutex est une béquille mais il ne faut pas que cela devienne "la béquille" en faisant du subutex un indispensable sans qui la vie n'est pas possible , le médoc qui permet de continuer ou parce que ça fait si longtemps qu'on le prend qu'on ose pas s’arrêter de peur de ne plus savoir ce qu'est la vie sans . Alors vaut mieux en baver une bonne fois et etre libre de continuer pour s'épanouir dans une vie non addictive ...

Votre commentaire


avatar
le 17/05/2017
l'observance...et en sublingual...

Votre commentaire

Cartes des membres utilisant SUBUTEX

Maladies associées au médicament

Fiche Maladie

Dépendance aux drogues

Voir la fiche